Ville de Montréal

Ville de Montréal

29 juin 2005 14h04 HE

Ville de Montréal : Montréal se dote de sa première politique de l'arbre

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 29 juin 2005) - Madame Helen Fotopulos, membre du comité exécutif de la Ville de Montréal, responsable du mont Royal, des espaces verts et bleus, des parcs, des Muséums nature et de la condition féminine, a officiellement lancé aujourd'hui la toute première Politique de l'arbre de Montréal. Pour souligner l'occasion, elle a procédé à la plantation symbolique d'un arbre sur le terrain adjacent à la Maison de l'arbre, située dans la partie nord-est du Jardin botanique.

"L'administration Tremblay a toujours cru en l'importance d'élaborer et d'adopter une Politique de l'arbre. Car nous ne pouvons parler de qualité de vie urbaine sans y associer les arbres qui font partie intégrante de l'espace urbain et qui contribuent grandement à la beauté du paysage et à la santé du milieu. Cette première Politique de l'arbre de Montréal fait écho à ces préoccupations, elle est un instrument essentiel non seulement pour la Ville, mais également pour les citoyennes et citoyens et les partenaires, qui permettra à tous de mieux protéger et de mieux développer le patrimoine arboricole montréalais", a-t-elle déclaré d'emblée.

L'arbre, une responsabilité collective

La Politique de l'arbre de Montréal a pour vision d'accorder à l'arbre sa juste place au coeur de l'urbanité montréalaise pour se donner une ville verte, plus agréable et en meilleure santé. Elle reconnaît l'importance majeure des arbres, qu'ils soient situés sur un terrain public ou privé, pour assurer notre qualité de vie dans un environnement urbanisé. Cette politique, élaborée conjointement par les arrondissements et divers services corporatifs, fournit à tous, notamment aux responsables municipaux, citoyens et propriétaires fonciers, des outils pour nous aider à mieux gérer le patrimoine arboricole de Montréal.

Pour y parvenir, la politique propose onze actions concrètes, dont l'élaboration par chacun des arrondissements d'un plan arboricole d'ici cinq ans et d'un inventaire détaillé des arbres publics sous leur juridiction d'ici trois ans; l'adoption ou la modification par les arrondissements de règlements d'urbanisme sur l'abattage des arbres privés d'ici 2006; l'élaboration de programmes d'entretien spécifiques pour les arbres du domaine public et la création d'un programme municipal de reconnaissance, de protection et de sensibilisation pour les arbres remarquables privés et publics de l'île.

Rappelons que pour susciter l'adhésion de la population et des divers intervenants concernés à sa politique, la Ville l'avait soumise pour consultation publique en mai dernier à la Commission permanente sur le développement culturel et la qualité du milieu de vie. Une dizaine de mémoires y ont alors été déposés. Le texte final de la première Politique de l'arbre de Montréal a été enrichi à la lueur des douze recommandations de la commission qui suggérait, entre autres, que la Ville de Montréal et ses arrondissements:



- poursuivent l'objectif d'accroître, à long terme, le nombre
d'arbres et de végétaux ;
- se dotent de règles de protection des arbres lorsque des travaux
d'infrastructures, de construction ou d'enfouissement des fils sont
effectués, des règles qui devront être inscrites aux devis des
projets à réaliser et conditionnelles à l'émission de permis;
- favorisent, dans la mesure du possible, des espèces moins
allergènes pour les nouvelles plantations.


Une vision qui fait déjà son chemin

La Ville et ses partenaires n'ont pas attendu le lancement officiel de la politique pour mettre en pratique la vision et les principes qui y sont énoncés. Par exemple, lors de l'élaboration du projet de réaménagement de l'échangeur des avenues du Parc et des Pins, la Ville de Montréal a agi en tant que gestionnaire exemplaire en prenant soin d'intégrer les orientations et les principes visant la protection, la mise en valeur et le développement du patrimoine arboricole que l'on retrouve dans la Politique de l'arbre. Ainsi, bien que le projet nécessitait des coupes d'arbres, il a été prévu de transplanter les arbres qui pouvaient l'être et d'effectuer de nouvelles plantations à raison de cinq nouveaux arbres plantés pour chaque arbre coupé. Il en va de même pour le projet de réaménagement du secteur du lac aux Castors dans le parc du Mont-Royal où 60 nouveaux arbres en pleine santé et de bon calibre seront plantés et s'intégreront aux écosystèmes en place pour compenser les quelques coupes qui ne pouvaient être évitées.

C'est sans compter les différents partenaires qui commencent aussi à adopter l'approche proposée par notre Politique de l'arbre de Montréal comme l'Oratoire Saint-Joseph qui s'est assuré, préalablement à ses travaux d'aménagement, de consulter et d'effectuer les études nécessaires pour minimiser les impacts sur le patrimoine arboricole. Cette collaboration nous a permis de nous assurer que chaque coupe était justifiée et que de nouveaux arbres s'ajouteront au paysage dans ce secteur.

"Avec sa Politique de l'arbre de Montréal, la Ville démontre son engagement à assurer la pérennité de sa forêt urbaine qui est évaluée à plus de 700 millions $ et à la développer. Plus qu'un engagement, la Ville, à titre de bon gestionnaire et de visionnaire, intégrera dorénavant les arbres dans ses priorités et dans ses projets dès l'étape de planification. Et la politique vise à ce qu'il en soit de même pour tous, du citoyen au promoteur privé. Nous venons de franchir une étape de plus dans notre objectif de verdissement de la Ville", a conclu madame Fotopulos.

La Politique de l'arbre se joint au Plan d'urbanisme, à la Politique de protection et de mise en valeur des milieux naturels, à la Politique du patrimoine et au Plan stratégique de développement durable que la Ville de Montréal a élaboré et diffusé au cours des derniers mois pour protéger et valoriser le patrimoine vert de Montréal.

Le document de la Politique de l'arbre de Montréal est disponible sur le portail Internet de la Ville de Montréal à l'adresse http://ville.montreal.qc.ca/PolitiqueArbre.

Renseignements

  • Source :
    Cabinet du maire et du comité exécutif
    ou
    Renseignements :
    Natacha Beauchesne
    Relations avec les médias
    (514) 872-6013