Ville de Montréal - Service de sécurité incendie de Montréal

Ville de Montréal - Service de sécurité incendie de Montréal

28 oct. 2005 15h03 HE

Ville de Montréal/On change l'heure : On change la pile de l'avertisseur de fumée

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 28 oct. 2005) - A l'occasion du changement d'heure, 120 étudiants provenant de l'Académie des pompiers de Mirabel, accompagnés des pompiers, des pompiers éducateurs et d'agents de prévention du Service de sécurité incendie de Montréal effectueront un "blitz" de prévention dans certaines résidences, de chacun des 27 arrondissements de la ville. Ceux-ci rendront visite aux citoyens samedi, entre 8 h et 16 h, afin de vérifier la présence d'avertisseurs de fumée dans leurs domiciles et de les sensibiliser à l'importance de s'assurer qu'ils fonctionnent.

Pour ce "blitz" de prévention, l'entreprise Gillette Canada s'est joint à notre service en offrant une commandite de 1200 piles, destinées à être distribuées aux citoyens.

Quelques faits

En 2004, environ 65 % des bâtiments résidentiels de Montréal étaient munis d'avertisseurs de fumée qui fonctionnent. L'an dernier, 29 personnes ont péri à Montréal lors d'incendies. Aussi déplorable soit-il, treize décès sont survenus lors de dix incendies où nous avons constaté l'absence ou le mauvais état de marche d'avertisseurs.

Encore une fois, votre service de sécurité incendie insiste sur le fait que l'avertisseur de fumée demeure le moyen le plus efficace d'éviter des conséquences funestes lors d'incendies. Et, en plus d'alerter rapidement ses occupants, l'avertisseur de fumée permet de limiter les dommages matériels causés par un incendie.

Le règlement municipal de la Ville de Montréal oblige les propriétaires à installer un avertisseur de fumée dans leurs logements. La responsabilité de l'entretien de la pile qu'il contient revient par contre aux locataires. Ce geste, qui concerne chacun de nous, peut sauver votre vie et celle de ceux qui vous sont chers.

L'entretien de votre avertisseur

Vérifiez le bon fonctionnement des piles, au moins une fois par mois, en appuyant sur le bouton d'essai de chaque avertisseur et remplacez les piles au moins une fois par année. Les piles rechargeables ne doivent pas être utilisées dans un avertisseur de fumée. Profitez de l'occasion pour nettoyer délicatement l'intérieur de l'avertisseur de fumée à l'aide d'un aspirateur et vérifiez la date d'expiration inscrite dans le boîtier. Un avertisseur de fumée a une durée de vie de dix ans ; après, on doit le remplacer.

Renseignements

  • Source : Service de sécurité incendie de Montréal
    Division de la prévention, Section de l'éducation du public
    ou
    Division des communications et des relations avec les médias
    Service de sécurité incendie de Montréal
    Elisabeth Moore-Laroche
    (514) 872-7687