Ville de Montréal

Ville de Montréal

06 mars 2005 16h00 HE

Ville de Montréal: RadioThon-Haïti-Tous les dons redistribués pour le bénéfice de la population des Gonaïves


COMMUNIQUE TRANSMIS PAR CCNMatthews

POUR: VILLE DE MONTREAL

LE 6 MARS 2005 - 16:00 ET

Ville de Montréal: RadioThon-Haïti-Tous les dons
redistribués pour le bénéfice de la population des
Gonaïves

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 6 mars 2005) - L'Organisme d'entraide
canado-haïtien (ODECH) a confirmé aujourd'hui, chiffres à l'appui, que
tous les dons recueillis lors de son radiothon du 25 au 28 septembre
2004 ont été engagés dans des activités qui s'inscrivent au bénéfice
direct de la population des Gonaïves. C'est ainsi que sur le total de
532 775,21 $ récoltés, une proportion de 31 % (168 093,36 $) a été
dépensée jusqu'à maintenant, entre autres pour l'acheminement de
matériel d'urgence (médicaments, produits sanitaires, eau, etc.); 43 %
(227 456,67 $) ont été engagés dans des activités présentement en cours,
et 26 % (137 225,18 $) sont réservés à un projet d'arboriculture destiné
à favoriser le reboisement pour éviter qu'un tel désastre ne se
reproduise.

"Les dons recueillis ont fait l'objet d'une gestion très rigoureuse, a
indiqué Madame Asma Heurtelou, présidente de l'ODECH. Ils ont tous été
versés dans un compte d'une Caisse populaire Desjardins et sont
soigneusement affectés aux besoins de la population des Gonaïves, qui se
remet progressivement de la tragédie grâce à l'aide qu'elle continue de
recevoir d'organismes comme le nôtre."

Afin d'assurer que les fonds recueillis servent efficacement sur le
terrain, l'ODECH a décidé dès le départ d'agir en consultation directe
avec les autorités des Gonaïves; c'est ainsi que toutes les dépenses se
font en accord avec le maire de cette localité, Monsieur Calixte
Valentin, qui remerciait ainsi la présidente de l'ODECH dans sa lettre
du 20 décembre dernier :

"La Mairie des Gonaïves a l'honneur de vous présenter ses félicitations
et ses remerciements et profite de l'occasion pour vous transmettre les
plus vifs remerciements de la population pour le relais que votre
organisation a assuré entre la population montréalaise et la nôtre.
Par conséquent, la Mairie vous renouvelle sa confiance pour la
réalisation du projet de reboisement qui est un des facteurs à pouvoir
empêcher la reproduction d'une telle catastrophe."

Toutes les interventions soutenues par l'ODECH sur le terrain se font
donc par l'intermédiaire des représentants qui travaillent avec les
sinistrés à la reconstruction économique et sociale de la communauté.
C'est dans cette optique que l'ODECH a décidé d'affecter une part
substantielle des dons recueillis au reboisement des zones qui ont
précipité la catastrophe, en raison de l'érosion des sols qui n'ont pu
contenir les inondations dans les collines. Cette initiative de reboiser
les environs des Gonaïves a d'ailleurs été saluée par le Premier
ministre du Canada, Paul Martin, et le Premier ministre d'Haïti, Gérard
Latortue, lors de la visite de M. Martin en Haïti, en novembre dernier.

Par ailleurs, le radiothon organisé par l'ODECH, en septembre dernier, a
permis d'amasser plus d'un demi-million de dollars, mais il a aussi
servi de levier aux autres campagnes menées par l'ensemble des
organismes sans but lucratif comme la Croix-Rouge, OXFAM et le CECI,
dont les numéros de téléphone étaient diffusés sur les ondes. Face à
l'ampleur de la catastrophe, toutes les organisations se sont trouvées
associées aux démarches en vue d'acheminer de l'aide aux sinistrés.
Chaque organisation établit ses propres priorités : l'ODECH a décidé
d'axer ses interventions sur certaines mesures d'urgence, mais aussi de
s'attaquer aux causes mêmes de la catastrophe.

C'est ainsi que l'ODECH a acheminé 544 tonnes de matériel, expédié dans
un premier temps avec l'aide d'ONG, par la suite avec les avions cargo
des Forces armées canadiennes, et enfin, par conteneurs : médicaments,
produits sanitaires, eau, denrées et vêtements. Elle a aussi entrepris
des démarches à moyen et long termes, notamment en vue de sensibiliser
les enfants aux questions environnementales. L'ODECH a aussi commandé
des fours qui seront fournis à plusieurs familles; ces fours permettent
d'éviter la coupe d'arbres, source traditionnelle de combustible devenue
rare, et qui est à l'origine du désastre du 17 septembre.

Le projet d'arboriculture, mené en collaboration avec des spécialistes
comme le professeur Damase Khasa, de l'Université Laval, s'imposait
comme moyen de prévenir une autre dévastation. C'est pourquoi L'ODECH
n'a pas hésité à réserver près du quart des fonds recueillis à cette
initiative garante de l'avenir.

"Les sommes accumulées lors du radiothon sont entre bonnes mains et font
l'objet d'une gestion rigoureuse depuis le début de l'opération, affirme
madame Heurtelou. C'est une somme importante, et je remercie encore la
population de Montréal pour sa grande générosité. Je suis intimement
associée à la communauté haïtienne, mais j'appartiens aussi à la
collectivité montréalaise et je suis fière de faire partie d'une société
toujours prête à contribuer aux causes humanitaires comme celle qui nous
affecte encore."

Par ailleurs, l'ODECH tient à préciser qu'elle n'est associée d'aucune
façon à l'assemblée publique convoquée par un de ses anciens membres.
L'ODECH a démontré qu'elle agit en toute transparence, prioritairement
au bénéfice des sinistrés des Gonaïves, et en conformité avec les
attentes de la population.

Note : le rapport financier provisoire des activités organisées pour
aider les Haïtiens victimes du cyclone Jeanne est disponible sur
demande, en communiquant avec le trésorier de l'OCEH, monsieur Rebert
Ismaël, au (514) 894-3517


-30-

Renseignements

  • POUR PLUS D'INFORMATIONS, COMMUNIQUER AVEC:
    Source :
    Asma Heurtelou
    Présidente, OCEH
    (514) 961-4198