Ville de Montréal

Ville de Montréal

21 juil. 2005 10h24 HE

Ville de Montréal/Rapport 2004 du RSQA : Un répit pour la qualité de l'air à Montréal

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 21 juillet 2005) - Les Montréalais ont de quoi se réjouir : le rapport annuel du Réseau de surveillance de la qualité de l'air (RSQA) démontre que, de façon générale, la qualité de l'air à Montréal en 2004 a été meilleure que celle des années précédentes. D'ailleurs, on ne dénote qu'un seul épisode de smog dans le ciel montréalais au cours de l'été, alors qu'on en observe 5 à 10 lors d'un été normal.

Cette amélioration s'observe par une diminution respective de 7 % et de 9 % des moyennes annuelles des deux principaux polluants qui occasionnent des journées de mauvaise qualité de l'air, soit l'ozone et les particules fines. L'été 2004 aura même égalé l'été 2000 avec les plus faibles concentrations d'ozone mesurées depuis les 15 dernières années à Montréal.

En 2004, la qualité de l'air a été qualifiée de "bonne" ou "acceptable" sur l'ensemble de l'île lors de 290 journées. Pour les autres journées de l'année, des événements ponctuels, tels qu'un incident industriel survenu sur la rive sud de Montréal et l'impact plus fréquent des feux d'artifices, sont venus perturber la qualité de l'air de certains secteurs de l'île.

Des citoyens davantage sensibilisés

Le RSQA participe de plus en plus à des activités de sensibilisation auprès du public, comme lors de la journée En ville sans ma voiture ou à travers le programme Info-SMOG. Les citoyens ne s'interrogent plus seulement sur les questions de pollution industrielle, mais commencent à prendre conscience de l'impact de chacun de leurs gestes quotidiens sur l'environnement. De plus, dans le nouveau règlement sur les pesticides, un article empêche même l'utilisation de ces produits lorsqu'un avertissement de smog est en vigueur. Cette innovation est une première au Canada et démontre bien que la Ville est avant-gardiste en matière de protection de qualité de l'air.

"Notre administration a fait du développement durable une priorité. Et cela se reflète dans nos actions auprès des citoyens et des partenaires. Grâce à l'effort collectif déployé, on peut être fiers des résultats du rapport qui démontrent que chaque petit geste quotidien compte dans l'amélioration de notre environnement", a fait savoir M. Alan DeSousa, membre du comité exécutif et responsable du développement durable.

Réseau de surveillance de la qualité de l'air

Depuis plus de 30 ans, le RSQA de la Direction de l'environnement de la Ville de Montréal suit l'évolution de la qualité de l'air sur l'ensemble de l'île et dresse à chaque année un bilan de la qualité de l'air. Les Montréalaises et Montréalais peuvent s'enquérir à tous les jours des prévisions quotidiennes de qualité de l'air en se rendant sur le site Internet du RSQA (www.rsqa.qc.ca). L'indice de la qualité de l'air (IQA) y est calculé à chaque heure par le réseau de seize stations d'échantillonnage réparties sur l'ensemble de l'île de Montréal et diffusé instantanément. L'indice est également retransmis par la chaîne de télévision MétéoMédia et sera bientôt affiché dans les stations de métro sur les écrans Métrovision

Il est possible de consulter le rapport annuel du RSQA à l'adresse suivante : www.rsqa.qc.ca

Renseignements

  • Source : Ville de Montréal
    Direction de l'environnement
    ou
    Renseignements : Amélie Régis
    Relations avec les médias
    (514) 872-5537