Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

13 oct. 2005 16h57 HE

Villle de Montréal/L'excellence de la relève en métiers d'art : Tanya Lyons, Récipiendaire du prix François-Houdé 2005

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 13 oct. 2005) - Madame Francine Senécal, vice-présidente du comité exécutif de la Ville de Montréal et responsable de la culture et du patrimoine, a remis aujourd'hui le prix François-Houdé, prix d'excellence pour la relève en métiers d'art, à madame Tanya Lyons, artiste verrier. Pour cette 10e remise du prix François-Houdé, le jury a également décerné une mention d'excellence à Nicola Mainville, ébéniste et artiste verrier. Cette remise de prix s'est déroulée à la Galerie des métiers d'art du Québec, au Marché Bonsecours. "Le soutien de la Ville de Montréal à la relève en métiers d'art permet de faire découvrir des artistes et artisans talentueux dont les oeuvres sont empreintes d'une modernité et d'une vitalité exceptionnelles. Il y a de quoi admirer l'imagination, la créativité et aussi l'audace de ces artistes, et le prix François-Houdé leur rend un hommage amplement mérité. Montréal est fière de mettre en valeur le travail de ces jeunes créateurs", a souligné madame Senécal.

Prix François-Houdé

En plus de cette reconnaissance, la lauréate se verra remettre une bourse de 3 000 $ et un soutien financier de 2 500 $ pour la production d'une exposition. Enfin, la Ville fera l'acquisition d'oeuvres choisies parmi les créations des dix finalistes. Créé en 1996, par la Ville de Montréal en collaboration avec le Conseil des métiers d'art du Québec, ce prix vise à reconnaître la nouvelle création montréalaise en métiers d'art.

Tanya Lyons : lauréate 2005

Les oeuvres de Tanya Lyons, sculptures, bijoux et installations relèvent d'une poésie où lyrisme et théâtralité se confondent en un seul et même univers. Dès son retour du Toyoma Institute of Glass Art au Japon, en 1998, elle amorce une production de sculptures inusitées : des robes et kimonos en verre. Chacune de ses robes, principalement composées d'acier inoxydable et de verre, est assemblée selon un design qui impose une rigueur systématique. Son approche contemporaine et sa vision unique lui ont valu plusieurs distinctions, dont le Adrienne Van Riemscdijk Memorial Award de l'Ontario Crafts Council. La jeune artiste verrier Tanya Lyons expose depuis 1995. Parmi ses expositions solos, mentionnons In Between présentée à Material Matters (Toronto, 2001). Le travail de Lyons a été vu notamment lors des expositions collectives à SOFA (New York, 2005), au Toronto International Art Fair (Toronto, 2004), à la Galerie Elena Lee (Montréal, 2004) et au Harbourfront Centre (Toronto, 2002 et 2000).

Mention d'excellence et jury 2005

Cette année, le jury a décerné une mention d'excellence à Nicola Mainville, ébéniste, artiste verrier et musicien. S'inspirant des cultures africaines et arabes, cet artisan privilégie la création d'instruments de musique fabriqués en bois et en verre soufflé. Avec son groupe Les Perséides, Nicola Mainville offre des performances de musique contemporaine tribale à l'aide de ses instruments inventés. Le jury du prix François-Houdé regroupe des artisans spécialistes représentant les différents secteurs des métiers d'art. Cette année, il était composé de Sylvie Bélanger, artiste verrier, Sylvain Tremblay, ébéniste, Marie-Andrée Côté, céramiste, Marie Saint Pierre, designer de mode, et de Francesc Peich, horloger.

Exposition à la Galerie des métiers d'art du Québec

A l'occasion de la remise du prix François-Houdé se tiendra le vernissage de l'exposition des oeuvres de la récipiendaire 2005, Tanya Lyons, ainsi que des finalistes. Nadine Busque (artiste verrier) crée des pièces sculpturales intégrant des éléments textuels. Halina Carter (ébéniste) exploite la richesse des bois les plus exotiques et donne à ses bracelets des personnalités élégantes. S'inspirant de la nature humaine, les créations aux formes asymétriques de Karine Demers (artiste verrier) représentent un monde en déséquilibre. Les pièces et murales de Veronika Horlik (céramiste) démontrent une recherche approfondie des formes et des couleurs de terre non conventionnelles. Pour Catherine Labonté (artiste verrier) le dessin d'animation est une source première d'inspiration. Marilène Morency (joaillière) crée des bijoux en utilisant notamment les techniques de filigrane. Marika Nelson (céramiste) utilise diverses techniques pour provoquer une collision poétique. Finalement, les sculptures de Caroline Ouellette (artiste verrier) transcendent la nature fragile du verre et marient avec audace le formel et l'organique.

A cette exposition collective, présentée du 7 octobre au 6 novembre 2005, est jumelée l'exposition solo de Patrick Primeau (artiste verrier) lauréat 2004 du prix François-Houdé. Son exploration audacieuse de divers procédés laisse paraître une oeuvre impressionnante qui se décline dans de multiples formes et couleurs.

La Galerie des métiers d'art du Québec est située au 350, rue Saint-Paul Est. Entrée libre. Renseignements : 514 878-2787 Poste 2 ou le www.galeriedesmetiersdart.com

On peut s'informer sur les prix d'excellence remis par la Ville de Montréal en consultant l'adresse suivante : www.ville.montreal.qc.ca/culture

Renseignements

  • Source:
    Cabinet du maire et du comité exécutif
    ou
    Renseignements :
    Service du développement culturel de la qualité du milieu
    de vie et de la diversité ethnoculturelle
    Christine Roy
    (514) 872-9967
    ou
    Conseil des métiers d'art du Québec
    France Bernard
    (514) 861-2787, poste 310