Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

26 nov. 2013 12h00 HE

Vingtième édition de la Conférence annuelle de la SCHL sur les perspectives du marché de l'habitation de l'Alberta

EDMONTON, ALBERTA--(Marketwired - 26 nov. 2013) - Il sera question aujourd'hui du marché résidentiel albertain à la Conférence annuelle sur les perspectives du marché de l'habitation d'Edmonton, organisée par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL). Cette activité, qui se tient au centre de conférences Shaw, attire plus de 400 représentants du secteur de l'habitation qui viennent entendre ce que les experts de la SCHL ont à dire sur l'économie, la démographie et les autres facteurs qui influent sur le marché de l'habitation de grands centres de l'Alberta, à savoir Edmonton, Calgary, Wood Buffalo et Grande Prairie.

Selon les prévisions, 34 200 habitations seront mises en chantier cette année en Alberta, ce qui est supérieur au total de 32 400 enregistré en 2012. « L'expansion économique et démographique soutiendra le marché albertain de l'habitation et contribuera à faire monter à 34 900 le nombre de logements mis en chantier l'an prochain », a déclaré Lai Sing Louie, économiste régional à la SCHL pour les Prairies et territoires.

Dans la région métropolitaine de recensement (RMR) d'Edmonton, 13 900 habitations devraient être commencées en 2013, soit 8,3 % de plus qu'en 2012. L'an prochain, les mises en chantier d'habitations diminueront et se chiffreront à 12 200, en raison d'un ralentissement dans le segment des collectifs.

« La construction de maisons individuelles devrait s'intensifier l'an prochain, mais l'activité régressera du côté des collectifs par crainte d'une accumulation des stocks », a déclaré Christina Butchart, analyste principale de marché à la SCHL pour Edmonton.

Dans la RMR de Calgary, le total des mises en chantier devrait diminuer de 9 % cette année pour s'établir à 11 700, en baisse par rapport aux 12 841 dénombrées en 2012. L'an prochain, il montera de 12 % pour se fixer à 13 100. L'activité s'accroîtra dans le segment de l'individuel, mais les gains seront plus marqués dans celui des collectifs, en raison du repli observé cette année.

« La croissance de l'emploi à plein temps, la hausse des revenus et la réduction de l'offre sur le marché de l'existant contribueront à l'augmentation de la demande sur le marché du neuf », a expliqué Richard Cho, analyste principal de marché à la SCHL pour Calgary.

À Edmonton, la demande de logements existants mènera à la conclusion de 18 600 transactions cette année. C'est 5,4 % de plus qu'en 2012. En 2014, les ventes MLS® de propriétés résidentielles devraient se chiffrer à 19 000. À Calgary, la création d'emplois et le solde migratoire continueront d'être les moteurs de la demande, si bien que le nombre de transactions MLS® montera de 2,7 % pour s'établir à 30 000 en 2014.

Mettant à contribution plus de 65 années d'expérience à titre d'organisme national responsable de l'habitation au Canada, la SCHL aide les Canadiens à accéder à un éventail de logements durables, abordables et de qualité. Elle offre également des données, des analyses et des rapports fiables, impartiaux et actuels sur le marché de l'habitation pour aider les consommateurs et le secteur de l'habitation à prendre des décisions éclairées.

Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site www.schl.ca ou composer le 1-800-668-2642.

Renseignements

  • Demandes de renseignements de la part des médias :
    Charles Daniel Mainville
    SCHL
    403-703-5167