Mines Virginia inc.
TSX : VGQ

Mines Virginia inc.

07 juil. 2010 11h31 HE

Virginia accroît son budget d'exploration à 13 M $ pour l'exercice 2010

QUÉBEC, QUEBÉC--(Marketwire - 7 juillet 2010) - Mines Virginia Inc. (« Virginia ») (TSX:VGQ) désire informer ses actionnaires ainsi que la communauté financière que plusieurs programmes d'exploration, à être réalisés soit seule ou avec ses partenaires, ont débuté ou seront amorcés prochainement sur divers projets, tous localisés au Québec.

Incluant les travaux déjà réalisés à l'hiver 2010, Virginia prévoit dépenser près de 13 millions $ en travaux d'exploration sur ses projets au cours de l'exercice courant.

À eux seuls, les projets Poste Lemoyne Extension, Anatacau-Wabamisk, Lac Pau, Éléonore régional, Ashuanipi et Corvet Est feront l'objet de travaux d'environ 7 millions $. Une campagne de forage au diamant est présentement en cours sur le projet Corvet Est en partenariat avec Goldcorp Inc. Cette campagne a pour principal objectif de tester en profondeur la zone aurifère Marco mais quelques forages peu profonds seront aussi réalisés sur la zone Contact. D'autres programmes de forages sont également prévus à l'automne 2010 sur d'autres projets.

Le projet Poste Lemoyne Extension est l'hôte de la zone Orfée, dont les ressources s'établissent à 88 588 tonnes titrant 9,44 g/t Au dans la catégorie mesurée, et 114 895 tonnes titrant 18,4 g/t Au dans la catégorie inférée. Plus récemment, plusieurs nouveaux indices d'or ont été mis au jour au sein d'un corridor de déformation longeant la rive sud du réservoir LG-3, dans la portion ouest de la propriété. Ce corridor aurifère est suivi sur plusieurs kilomètres selon une direction est-ouest et il est associé à une zone de déformation importante qui s'est développée au contact entre une séquence volcanique et une intrusion tonalitique. Les échantillons choisis pour caractériser ces nouveaux indices ont rapporté des valeurs oscillant entre 1 g/t Au et 28,8 g/t Au. La campagne d'exploration de l'été 2010 (prospection, cartographie, décapage mécanique et échantillonnage) sur le projet Poste Lemoyne Extension visera principalement ce nouveau corridor aurifère.

Le projet Anatacau-Wabamisk renferme l'indice Isabelle qui a rapporté à l'hiver 2010 une intersection par forage titrant 46,5 (NC) g/t Au sur 4 mètres (18,26 (C) g/t Au sur 4 mètres). Les autres intersections d'intérêt obtenues sont 5,89 g/t Au sur 2 mètres (WB-10-07), 2,75 g/t Au sur 10 mètres (WB-10-04) et 2,02 g/t Au sur 7 mètres (WB-10-03). Seule une infime partie de la propriété a été travaillée en détail jusqu'à présent et plusieurs autres cibles d'exploration demeurent non vérifiées. Un important programme de travaux de surface (prospection, cartographie géologique, décapage mécanique et géochimie du till) est prévu au cours de l'été 2010 sur l'ensemble du projet.

Le projet du lac Pau est l'hôte de l'indice Tricorne qui a rapporté lors de l'échantillonnage en rainure des résultats anomaux à sub-économiques oscillant entre 1,18 g/t Au sur 15 mètres et 2,18 g/t Au sur 7 mètres, avec quelques valeurs à caractère économique (9,02 g/t Au sur 5 mètres et 5,39 g/t Au sur 5 mètres). Les quelques forages réalisés sur l'indice Tricorne ont produit des résultats comparables à ceux des rainures, avec plusieurs intersections sub-économiques oscillant entre 1,2 g/t Au sur 10,95 mètres et 3,43 g/t Au sur 6 mètres. Ailleurs sur la propriété, un autre sondage testant une anomalie de polarisation provoquée de longueur kilométrique a recoupé une large intersection titrant 0,52 g/t Au sur 45,8 mètres, incluant 1,08 g/t Au sur 11 mètres. Le projet du Lac Pau est l'hôte d'un vaste système aurifère tracé jusqu'à présent sur une distance de 12 kilomètres. Ce système demeure pratiquement non testé en plusieurs endroits sur la propriété. Au cours de l'été 2010, une campagne de décapage mécanique, cartographie géologique, prospection et échantillonnage sera réalisée sur l'ensemble de la propriété.

Les projets Éléonore régional et Ashuanipi renferment eux aussi plusieurs indices d'or et de métaux de base très significatifs qui feront l'objet de travaux de cartographie, décapage mécanique et échantillonnage détaillé au cours de l'été 2010.

Un budget de près de 1 million $, financé uniquement par Virginia, est prévu pour la prospection et l'évaluation de nouvelles cibles d'exploration sur le territoire de la Baie-James.

Virginia est très enthousiaste à l'idée de débuter une nouvelle saison d'exploration, dont l'objectif est de découvrir de nouveaux camps miniers dans la région de la Baie-James, où Virginia et ses partenaires ont déjà identifié plusieurs lentilles de sulfures massifs polymétalliques et quatre gîtes miniers aurifères dont le projet Éléonore qui est l'hôte de 9,4 millions d'onces d'or (3,25 M oz en ressources mesurées et indiquées et 6,25 M oz en ressources inférées) et sur lequel Virginia détient une redevance. Virginia se dit très heureuse des succès reconnus de son équipe d'exploration et de sa contribution au développement de la région de la Baie-James qui recèle un potentiel minier exceptionnel.

A propos de Virginia

Virginia figure parmi les sociétés d'exploration minière les plus actives au Québec, avec un fonds de roulement de 44,5 millions $ au 28 février 2010 et 30 145 442 actions émises et en circulation au 30 juin 2010. Le titre de Virginia se transige à la bourse de Toronto (TSX) sous le symbole VGQ. Virginia concentre ses activités d'exploration sur ses nombreuses propriétés couvrant de vastes territoires inexplorés du Nord du Québec.

Ce communiqué de presse renferme certains "énoncés prospectifs" qui comprennent des éléments de risque et d'incertitude et nul ne peut garantir que ces énoncés se révèleront exacts. Il s'ensuit que les résultats réels et les évènements futurs pourraient différer considérablement de ceux anticipés par de tels énoncés. Ces risques et incertitudes sont décrits dans le formulaire du rapport annuel révisé déposé auprès des commissions des valeurs mobilières de la Colombie-Britannique, de l'Alberta, du Manitoba, de l'Ontario et du Québec, et dans le formulaire de renseignements 40-F du rapport annuel déposé auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission. La société ne s'engage ni à mettre à jour publiquement ni à réviser les énoncés prospectifs par suite de nouvelles informations, d'événements futurs ou d'autres événements.

Renseignements

  • Mines Virginia Inc.
    Carl-Michel Cloutier
    Relations aux investisseurs
    800-476-1853 ou 418-694-9832
    418-694-9120 (FAX)
    ou
    Mines Virginia Inc.
    Paul Archer
    V-P Exploration
    800-476-1853 ou 418-694-9832
    418-694-9120 (FAX)
    ou
    Mines Virginia Inc.
    Andre Gaumond
    Président
    800-476-1853 ou 418-694-9832
    418-694-9120 (FAX)
    www.virginia.qc.ca
    mines@virginia.qc.ca