Mines Virginia inc.
TSX : VGQ

Mines Virginia inc.

05 nov. 2013 08h00 HE

Virginia découvre un nouveau corridor aurifère à Wabamisk et de nouvelles cibles à Coulon

QUÉBEC, QUÉBEC--(Marketwired - 5 nov. 2013) - Mines Virginia Inc. (« Virginia ») (TSX:VGQ) est heureuse de diffuser une mise à jour des résultats des campagnes d'exploration réalisées au cours de l'été et l'automne 2013 sur ses projets situés à la Baie James.

ANATACAU-WABAMISK

Une campagne d'exploration de surface, incluant de la prospection, du décapage mécanique et de la cartographie géologique, a été réalisée par Virginia sur sa propriété Anatacau-Wabamisk, localisée dans le secteur du réservoir Opinaca, sur le territoire du Moyen-Nord québécois. La propriété comprend 1 211 claims désignés couvrant une superficie de 63 684 hectares répartis sur deux portions adjacentes : la portion Anatacau, avec 207 claims occupant le sud-est de la propriété, et la portion Wabamisk, avec 1 004 claims formant la partie principale de la propriété. Virginia détient une participation de 100 % dans la partie Wabamisk tandis qu'elle a l'option d'acquérir la participation de 100 % de IAMGOLD Corporation dans la partie adjacente Anatacau, en contrepartie de dépenses d'exploration totalisant 3 millions de dollars avant le 31 décembre 2015 et d'un paiement de 25 000 $, lequel a été versé à la signature de l'entente.

Les travaux de surface ont mené à la découverte, vers la fin de la campagne de terrain, d'un nouveau corridor aurifère à la limite ouest de la grille de lignes coupées Wabamisk, dans la partie centrale de la propriété. Ce corridor est défini par un chapelet de nouveaux indices aurifères s'étendant sur près de 3,5 kilomètres, selon une direction générale ENE-OSO. Cette nouvelle structure est parallèle au couloir aurifère, hôte de la veine Mustang, mais située à quatre kilomètres au nord de celui-ci, dans la même séquence de roches sédimentaires plissées. De façon générale, les nouveaux indices aurifères consistent en veines de quartz d'épaisseur décimétrique à métrique, suivies latéralement sur des distances plurimétriques au sein de méta-wackes altérés (actinote-séricite-biotite-chlorite) et minéralisés (arsénopyrite, pyrite et pyrrhotine disséminées). Les trois indices les plus significatifs, découverts le long de ce corridor (Challenger, Interceptor et Trailblazer), contiennent de l'or visible, en quantité parfois très appréciable, et ils ont fait l'objet, à l'automne 2013, de décapage mécanique et d'échantillonnage en rainure.

L'indice Challenger consiste en une veine de quartz d'épaisseur décimétrique suivie sur près de 10 mètres latéralement et la structure renfermant la veine est visible sur plusieurs dizaines de mètres. Le méta-wacke hôte est altéré en chlorite-actinote-séricite avec pyrrhotine et arsénopyrite disséminées dans les épontes. La veine aurifère, orientée à 255° avec un fort pendage, contient plusieurs dizaines de points d'or visible dont la granulométrie varie de fine à moyenne. Les échantillons prélevés pour caractériser la veine ont titré entre 2,34 et 278 g/t Au. Deux rainures, réalisées sur la veine et ses épontes immédiates, ont rapporté 1,47 g/t Au sur 1,1 mètre et 5,67 g/t Au sur 1 mètre. Un halo de valeurs aurifères très anomales est développé sur plusieurs mètres de largeur dans le méta-wacke encaissant la veine. Ce halo a rapporté, en rainure, 0,25 g/t Au sur 8 mètres (ouvert) et 0,35 g/t Au sur 4 mètres (ouvert), avec des échantillons individuels atteignant 0,67 g/t Au sur 1 mètre.

L'indice Interceptor est situé à 300 mètres à l'est de l'indice Challenger, dans son extension directe. Le décapage a exposé une veine de quartz d'une épaisseur allant jusqu'à 1,5 mètre, laquelle a été suivie sur plus de 20 mètres latéralement. La veine et son enveloppe altérée et minéralisée peuvent atteindre 2,5 mètres de largeur. Malgré la présence de quelques grains d'or observés dans la veine durant le rainurage, le meilleur résultat obtenu a été 2,48 g/t Au sur 0,9 mètre. Toutefois, deux échantillons d'une veine de quartz décimétrique, localisée sur un affleurement situé à une trentaine de mètres à l'est de l'indice Interceptor, ont rapporté respectivement des valeurs de 6,93 et 8,63 g/t Au.

L'indice Trailblazer est situé à deux kilomètres plus à l'est, le long du même couloir aurifère. Le décapage a exposé une veine de quartz d'épaisseur décimétrique, laquelle est suivie sur plusieurs dizaines de mètres latéralement. Les épontes immédiates de la veine sont caractérisées par une forte altération en biotite ainsi qu'une minéralisation de pyrrhotine finement disséminée (1-5 %) qui forment, en général, une enveloppe d'épaisseur décimétrique. La veine contient de nombreux grains d'or visible et a donc rapporté de fortes valeurs variant entre 29,7 g/t Au et 351 g/t Au dans les échantillons à main. Le meilleur résultat en rainure a toutefois été plus modeste avec 3,85 g/t Au sur 0,7 mètre.

Les autres indices de même nature, découverts le long du nouveau couloir aurifère, ne contiennent pas d'or visible et ils ont rapporté des résultats plus faibles ne dépassant pas 2,14 g/t Au en échantillon choisi. Le couloir aurifère se poursuit fort probablement vers l'ouest puisqu'une veine de quartz centimétrique, découverte en 2011 et située à un kilomètre à l'ouest de Challenger, avait titré jusqu'à 69,9 g/t Au en échantillon choisi. Un autre indice comparable titrant 24,4 g/t Au en échantillon choisi a aussi été mis au jour cette année à environ deux kilomètres au sud du couloir Challenger-Interceptor-Trailblazer, sur la portion Anatacau de la propriété. La découverte de cet indice et de quelques autres indices moins importants dans le même secteur pourrait suggérer l'émergence d'un troisième couloir aurifère qui se situerait à mi-chemin entre les deux structures principales.

Les résultats d'analyse des principaux indices découverts durant la campagne été-automne 2013 sont rapportés au tableau 1 et sont illustrés sur le plan de surface joint en annexe.

Virginia est encouragée par les résultats de sa campagne de terrain 2013. Le réseau de veines de quartz aurifère incluant la veine Mustang, l'indice Isabelle et plusieurs autres indices déjà connus continue de prendre de l'expansion, tel que le démontre la découverte récente de plusieurs nouvelles veines de quartz aurifères de même nature. Les récents travaux ont aussi mené à une meilleure compréhension structurale de ce système d'extension plurikilométrique. Il semble en effet de plus en plus évident que la localisation des principales veines de quartz aurifères soit contrôlée par des structures d'orientation générale ENE-OSO parallèles aux grands axes de plis affectant la séquence de méta-wackes. Jusqu'à maintenant, deux couloirs principaux ont été identifiés et un troisième pourrait être confirmé par des travaux supplémentaires. Ces corridors fertiles d'extension plurikilométrique n'ont été testés que très ponctuellement et demeurent entièrement ouverts latéralement. Au cours des prochains mois, Virginia procèdera à l'interprétation des résultats d'une campagne d'échantillonnage lithogéochimique (288 échantillons) et d'un levé de till (242 échantillons) qui ont été réalisés à l'automne 2013 sur l'ensemble de la propriété. Ces travaux devraient définir plusieurs nouvelles cibles intéressantes qui viendront s'ajouter à celles déjà existantes dans le secteur Mustang, et une nouvelle campagne de forages au diamant est prévue à l'hiver 2014.

COULON

Au cours de l'été 2013, Virginia a réalisé une campagne d'échantillonnage lithogéochimique d'affleurements de surface de 840 échantillons sur son projet Coulon, qu'elle détient à 100 %. La propriété est localisée à 15 kilomètres au nord de l'aéroport de Fontanges, sur le territoire du Moyen-Nord québécois et comprend 498 claims couvrant une superficie de 24 767,12 hectares. Cette campagne visait principalement à mieux caractériser les lithologies et les altérations en surface pour cerner de nouveaux secteurs d'intérêt et faciliter une meilleure modélisation géologique de la propriété.

Dans un premier temps, les travaux confirment la poursuite de la séquence volcanique felsique fertile vers le sud-ouest sur plusieurs kilomètres au-delà de sa limite interprétée jusqu'à présent. Cette séquence fertile totalise maintenant une superficie de plus de 70 kilomètres carrés, se comparant très avantageusement aux séquences volcaniques fertiles des camps miniers de Rouyn-Noranda (60 km2) et de Matagami (54 km2). Le levé lithogéochimique a fait ressortir plusieurs nouveaux secteurs d'altération hydrothermale typique des SMV (lessivage du sodium et enrichissement du magnésium) notamment au sud et au sud-ouest du secteur Spirit, au sud de l'indice Tension ainsi que dans la nouvelle portion de la séquence volcanique fertile définie vers le sud-ouest. Ces secteurs d'extension kilométrique à plurikilométrique ont été très peu explorés jusqu'à maintenant et offrent un excellent potentiel pour la découverte de nouvelles lentilles de sulfures massifs à des profondeurs faibles à modérées. Le levé a aussi confirmé le potentiel de certains secteurs déjà ciblés.

L'interprétation de tous les résultats sera complétée au cours de l'automne et une nouvelle campagne de forages devrait suivre à l'hiver 2014.

ASHUANIPI

Une campagne d'exploration, comprenant huit forages totalisant 1 248 mètres ainsi que des travaux de prospection et de décapage mécanique, a été réalisée en août 2013 sur le projet Ashuanipi. Ce projet est situé dans la région de la Baie James, province de Québec, plus précisément dans la partie sud du réservoir Caniapiscau, à environ 180 kilomètres au nord-ouest de la ville minière de Fermont. La propriété comprend 596 claims couvrant une superficie de 30 371,12 hectares. Selon une entente intervenue au cours de l'exercice 2012 avec Anglo American plc (« Anglo American »), la Société a transféré à cette dernière une participation de 50 % dans les 596 titres miniers formant la propriété. Pour conserver sa participation de 50 %, Anglo American devra engager 5 millions de dollars en dépenses d'exploration sur une période de cinq ans. Elle pourra, à sa discrétion, accélérer les dépenses d'exploration. La Société agit en tant qu'opérateur des travaux.

Les travaux de sondage ont testé, à faible profondeur, les indices Falcon Nord, Falcon Sud et Eagle sur la grille principale du bloc sud du projet Ashuanipi. Les forages ont rapporté des résultats mitigés, les meilleures intersections étant 0,76 g/t Au sur 5,5 mètres dans le secteur Eagle ainsi que 0,42 g/t Au, 6,1 g/t Ag et 0.71 % Cu sur 4 mètres dans le secteur Falcon.

Toutefois, les travaux de prospection et de décapage mécanique, menés parallèlement aux travaux de sondage, ont permis de mettre au jour un système d'altération et de minéralisation très intéressant, au sein d'une séquence volcanique mafique à intermédiaire sur la grille nord-est, située elle aussi sur le bloc sud. La minéralisation consiste en pyrrhotine-chalcopyrite disséminées (1-10 % en général) et est associée à des zones d'altération calco-silicatée (actinote-biotite-quartz) d'épaisseur métrique à plurimétrique au sein de roches volcaniques mafiques. Ce système d'extension kilométrique, pour l'instant, a retourné plusieurs valeurs anomales en or, cuivre et argent. La meilleure valeur provient d'une rainure qui a rapporté 2 g/t Au, 10,9 g/t Ag et 1 % Cu sur 2 mètres incluant 3,12 g/t Au, 16 g/t Ag et 1,49 % Cu sur 1 mètre. Des zones d'altération comparables, situées à un kilomètre au sud dans des roches volcaniques intermédiaires, ont rapporté plusieurs valeurs anomales en zinc-argent, incluant 3,1 g/t Ag et 0,16 % Zn sur 16 mètres, 0,10 % Zn sur 11 mètres et 0,15 % Zn sur 6 mètres.

Ce nouveau système d'altération et de minéralisation est tracé par tranchées latéralement sur plusieurs kilomètres et il est associé à de fortes anomalies PP également d'extension kilométrique. Il demeure très peu exploré pour le moment.

Les travaux ont été réalisés par le personnel de Mines Virginia inc. sous la supervision de M. Paul Archer, ingénieur géologue. M. Archer est une personne qualifiée (tel que défini par la Norme canadienne 43-101) et cumule plus de 30 ans d'expérience en exploration. Il a lu et approuvé le contenu du présent communiqué.

CONTRÔLE DE QUALITÉ

Virginia a mis sur pied un programme de contrôle et d'assurance qualité analytique pour ses campagnes d'exploration. Le programme inclut l'ajout systématique d'échantillons en blanc (blanks) et de standards certifiés à tous nos envois d'échantillons pour fin d'analyse aux laboratoires commerciaux. Les échantillons en blanc servent à détecter les possibilités de contamination aux laboratoires tandis que les standards certifiés vérifient la précision et la reproductibilité analytique.

Les échantillons ont été analysés au laboratoire ALS Chemex inc. de Val-d'Or par pyroanalyse avec finition par absorption atomique selon les normes de l'industrie. Des reprises par pyroanalyse avec finition par gravimétrie sont effectuées sur tous les échantillons titrant 500 ppb Au ou plus.

À PROPOS DE VIRGINIA

(TSX:VGQ) Virginia exerce ses activités d'exploration sur les vastes territoires inexplorés du Nord du Québec afin de créer de la richesse pour ses actionnaires mais sans compromettre la qualité de vie des générations présentes et futures. Avec un fonds de roulement de 40,5 millions $ au 31 août 2013 et un portefeuille de titres miniers des plus importants dans le Nord du Québec, Virginia figure parmi les sociétés d'exploration minière les plus actives au Québec. Forte de son expérience de la découverte du gisement Éléonore et de plus de 20 ans d'expertise sur le territoire québécois, l'équipe d'exploration de Virginia est reconnue comme étant l'une des meilleures au Canada. Virginia est aussi détentrice d'une redevance de 2 % (pouvant atteindre 3,5 %) sur la propriété Éléonore.

Ce communiqué de presse renferme certains "énoncés prospectifs" qui comprennent des éléments de risque et d'incertitude et nul ne peut garantir que ces énoncés se révèleront exacts. Il s'ensuit que les résultats réels et les évènements futurs pourraient différer considérablement de ceux anticipés par de tels énoncés. Ces risques et incertitudes sont décrits dans la notice annuelle déposée auprès des commissions des valeurs mobilières du Québec, de l'Ontario et de l'Alberta, et dans le formulaire de renseignements 40-F du rapport annuel déposé auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission. La société ne s'engage ni à mettre à jour publiquement ni à réviser les énoncés prospectifs par suite de nouvelles informations, d'événements futurs ou d'autres événements.

Un tableau et une carte sont disponibles à l'adresse suivante : http://media3.marketwire.com/docs/virg-com.pdf

Renseignements

  • Mines Virginia inc.
    André Gaumond
    Président
    800-476-1853 ou 418-694-9832
    418-694-9120 (FAX)

    Mines Virginia inc.
    Paul Archer
    V.P. exploration
    800-476-1853 ou 418-694-9832
    418-694-9120 (FAX)
    www.minesvirginia.com
    info@minesvirginia.com