Mines Virginia inc.
TSX : VGQ

Mines Virginia inc.

19 juin 2012 07h59 HE

Virginia prévoit un budget d'exploration de plus de 20 M $ CA pour l'année 2012

QUÉBEC, QUÉBEC--(Marketwire - 19 juin 2012) - Mines Virginia Inc. (« Virginia ») (TSX:VGQ) désire informer ses actionnaires ainsi que la communauté financière que plusieurs programmes d'exploration ont débuté ou seront amorcés prochainement sur divers projets, tous localisés au Québec.

Incluant les travaux totalisant 12 millions $ déjà réalisés à l'hiver et au printemps 2012, Virginia prévoit dépenser, seule ou en partenariat, plus de 20 millions $ en travaux d'exploration sur ses projets au cours de l'année courante. Ces travaux seront principalement réalisés sur le territoire de la Baie-James, dans les secteurs Opinaca-Eastmain, Caniapiscau et LG-4, et dans une moindre mesure sur le territoire du Nunavik sur les projets Baie Payne, Murdoch et Fosse Labrador.

Secteur Opinaca-Eastmain

Virginia sera très active dans la grande région du réservoir Opinaca et de la rivière Eastmain, un secteur très fertile qui recèle le gisement de classe mondiale Éléonore, les gisements Eau Claire et Réservoir ainsi que plusieurs autres indices aurifères d'intérêt. Au total, elle investira plus de 1,6 million $ sur ses différents projets localisés dans ce secteur. Le projet Anatacau-Wabamisk, localisé à 30 kilomètres au sud-ouest du réservoir Opinaca, bénéficiera à lui seul d'un budget global de 750 000 $ pour la réalisation de travaux de décapage mécanique, de levés géochimiques et de prospection. Virginia détient une participation de 100 % dans la partie Wabamisk tandis qu'elle a l'option d'acquérir la participation de 100 % de IAMGOLD inc. dans la partie adjacente Anatacau, en contrepartie de dépenses d'exploration totalisant 3 millions $ avant le 31 décembre 2015. Le projet est l'hôte de nombreux indices d'or, incluant l'indice Isabelle qui a déjà rapporté jusqu'à 316,18 g/t Au sur 1 mètre en rainure et 46,5 (NC) g/t Au sur 4 mètres en forage. Des travaux de prospection, de décapage et de levés géochimiques seront aussi réalisés par Virginia sur les projets Éléonore Régional, Sarcelles, Asini, Opinaca et Éléonore Est. Les projets Éléonore Régional, Sarcelles et Asini sont détenus à 100 % par Virginia tandis qu'elle a l'option d'acquérir une participation de 50 % dans la propriété Opinaca, détenue par Ressources D'Arianne inc., en contrepartie de dépenses totalisant 878 000 $ en travaux d'exploration à être réalisés au cours des cinq prochaines années. Le projet Éléonore Est est un partenariat à parts égales avec Mines Aurizon Ltée.

Secteur Caniapiscau

Les projets situés dans le secteur du réservoir Caniapiscau à la Baie-James feront l'objet, au cours de l'été 2012, de travaux d'environ 1,4 million $. Un budget de 0,8 million $ est prévu sur le projet Ashuanipi situé dans la partie sud du réservoir Caniapiscau, à environ 180 kilomètres au nord-ouest de la ville minière de Fermont. La propriété est détenue à 100 % par Virginia mais selon une entente intervenue au cours de l'exercice 2012, Virginia a transféré à Anglo American Exploration (Canada) Ltd. (« AAEC ») une participation de 50 % dans tous les titres miniers formant la propriété Ashuanipi. Pour conserver sa participation, AAEC devra engager 5 millions $ en dépenses d'exploration sur une période de cinq ans. AAEC pourra, à sa discrétion, accélérer les dépenses d'exploration. Les travaux d'exploration réalisés au cours des années précédentes ont permis de mettre au jour un corridor d'indices minéralisés suivi sur plus de huit kilomètres au sein de roches volcaniques et d'une intrusion granodioritique. Ces indices polymétalliques ont rapporté à partir d'échantillons choisis une gamme de résultats variant de 0,15 % à 3,92 % Cu, 0,27 % à 8,94 % Zn et 0,13 g/t à 6,29 g/t Au dans les roches volcaniques, et des valeurs oscillant entre 0,4 et 3,8 g/t Au, 0,3% et 8,6 % Cu, 0,1% et 1,3 % Mo, 10,2 et 49,6 g/t Ag dans l'intrusion de granodiorite. Localement, des travaux de décapage manuel ont permis de rainurer et d'obtenir des valeurs de 1,93 g/t Au, 11,3 g/t Ag et 1,56 % Cu sur 3 mètres incluant 4,36 g/t Au, 20,1 g/t Ag et 3 % Cu sur 1 mètre. La campagne de l'été 2012 comprendra une importante phase de décapage mécanique et de rainurage dans ce corridor ainsi qu'un volet de prospection plus régional.

Un budget de $ 540 000 sera aussi alloué au projet du Lac Pau situé dans la partie nord du réservoir Caniapiscau. La propriété est détenue à 100 % par Virginia mais selon une entente intervenue le 22 juin 2011, IAMGOLD a l'option d'acquérir une participation de 50 % en contrepartie de paiements totalisant 130 000 $ et de travaux d'exploration de 6 millions $ à réaliser au cours des sept prochaines années. Virginia agit à titre d'opérateur des travaux. La propriété couvre le corridor aurifère du Lac Pau, une structure majeure suivie sur 12 kilomètres et séparant des roches intrusives de la Suite de Beausac et des paragneiss de la Suite de Grosbois. Cette structure aurifère fertile est l'hôte de plusieurs indices d'or significatifs, incluant l'indice Tricorne (jusqu'à 9,02 g/t Au sur 5 mètres en rainure et 3,43 g/t Au sur 6 mètres en forage), l'indice Jedi (jusqu'à 2,35 g/t Au sur 6 mètres en rainure et 3,56 g/t Au sur 5,5 mètres en forage), l'indice Hope (jusqu'à 13,04 g/t Au sur 3 mètres en rainure et 69,78 g/t Au (24,15 coupé) sur 1,2 mètre en forage), l'indice Beausac-2 (14,43 g/t Au sur 2 mètres en rainure), et l'indice Obiwan (2,1 g/t Au sur 5 mètres en rainure). Les travaux de l'été 2012 incluront essentiellement de la prospection et des levés d'échantillonnage de till afin de tester en surface les portions inexplorées du corridor aurifère du Lac Pau.

Secteur LG-4

Les projets situés dans ce secteur de la Baie-James feront l'objet de travaux totalisant environ 2,5 millions $ au cours de l'été 2012. À lui seul, le projet Nichicun, détenu à 100 % par Virginia à une cinquantaine de kilomètres au sud de la route Trans-Taïga, bénéficiera d'un budget de 1 375 000 $. Une campagne de forages qui totalisera environ 2 000 mètres vient à peine de s'amorcer sur la propriété Nichicun. Les forages seront surtout concentrés dans les secteurs Portageur et Petit Pas où plusieurs indices d'or ont été découverts depuis 2009. La zone Portageur et son extension nord-est forment un corridor aurifère suivi latéralement sur plus de 600 mètres au sein de sédiments altérés. Ce corridor aurifère a rapporté plusieurs valeurs en rainure allant de 1,17 g/t Au sur 6 mètres jusqu'à 1,22 g/t Au sur 8 mètres (incluant 3,44 g/t Au sur 2 mètres) et demeure ouvert à ses deux extrémités. L'indice Petit Pas a pour sa part rapporté jusqu'à 52,87 g/t Au sur 2 mètres en rainure dans une séquence de basalte et d'andésite fortement altérée et déformée. Les travaux de l'été 2012 incluront également un volet de prospection et décapage mécanique pour tester d'autres indices aurifères et anomalies géophysiques sur l'ensemble de la propriété.

Virginia sera également active dans le même secteur sur son projet Trieste qu'elle détient à 100 %, lequel est localisé à 70 kilomètres au sud de la route Trans-Taïga. Virginia y investira, au cours de l'été 2012, un peu plus de 750 000 $ en travaux de décapage mécanique et de prospection visant à retracer la source de nombreux blocs erratiques aurifères ayant rapporté des valeurs variant entre 1 et 20,8 g/t Au. Le projet Corvet Est bénéficiera pour sa part d'un budget de 360 000 $, financé à parts égales par Virginia et son partenaire Goldcorp inc. afin de réaliser des travaux de prospection.

Nouveaux génératifs

Fidèle à son habitude, Virginia consacrera encore cette année un budget de près de 1 million $ pour la prospection et l'évaluation de nouvelles cibles d'exploration sur l'ensemble du vaste territoire de la Baie-James.

Nunavik

Virginia et ses partenaires seront également actifs au Nunavik, principalement sur les projets Baie Payne, Murdoch et Fosse Labrador.

Le projet Baie Payne, situé près du village de Kangirsuk sur la côte ouest de la baie d'Ungava, est un partenariat avec AAEC, laquelle aura atteint, au cours de l'été 2012, son obligation de dépenser 4 000 000 $ en travaux d'exploration, conservant ainsi sa participation de 50 % dans le projet. AAEC La propriété Baie Payne couvre d'importants complexes mafiques/ultramafiques atteignant plus de 1 000 mètres d'épaisseur, avec une étendue latérale cumulative de plus de 50 kilomètres. Tous ces complexes sont mis en place dans une séquence supracrustale de formations de fer, de basalte et de mudstones sulfurés, au sein d'une vaste structure allochtone plissée nommée le synclinal de Roberts. Plus d'une quarantaine d'indices de Ni-Cu titrant jusqu'à 6,5 % Ni ont déjà été répertoriés en surface au sein de cet environnement géologique fertile et largement inexploré. Un budget de 2,5 millions $ sera consacré cet été au projet Baie Payne pour la réalisation d'importants levés géophysiques et de travaux de cartographie géologique.

Le projet Murdoch consiste en 184 titres miniers couvrant une superficie de 87 kilomètres carrés dans la fosse du Labrador, à environ 160 kilomètres au sud de Kuujjuaq, nord du Québec. La propriété est centrée sur une formation géologique peu explorée et recèle un bon potentiel pour la présence de gisements importants de zinc et/ou de cuivre de type SEDEX. En 2008, des travaux de prospection ont mené à la découverte sur la propriété de blocs erratiques titrant entre 5,6 % et 17,5 % en zinc. Selon une entente intervenue le 5 avril 2012, Virginia a l'option d'acquérir une participation indivise de 55 % dans la propriété Murdoch appartenant à Exploration Khalkos inc., en contrepartie de paiements totalisant 300 000 $, dont un paiement de 60 000 $ à la signature de l'entente, et 4 millions $ en travaux d'exploration sur une période de cinq ans, incluant 1 million de dollars dans les 18 mois suivant la signature de l'entente. Un budget de l'ordre de $ 800 000 est prévu cet été sur le projet Murdoch afin de réaliser des travaux de prospection ainsi qu'une campagne de 1 500 mètres de forage.

Le projet Fosse Labrador est un partenariat à parts égales (50 :50) avec le Fonds d'Exploration Minière du Nunavik. Le projet est situé à environ 65 kilomètres à l'ouest de Kuujjuak, nord du Québec et couvre une série d'indices aurifères dans les sills de gabbro du Montagnais. Ces indices ont rapporté par le passé des valeurs allant jusqu'à 21,9 g/t Au en échantillons choisis et jusqu'à 6,64 g/t Au sur 4 mètres en rainure. Un budget de $ 200 000 est prévu pour l'été 2012 afin de réaliser des travaux de cartographie et d'échantillonnage détaillé sur ces indices aurifères.

Virginia est très enthousiaste à l'idée de débuter une nouvelle saison d'exploration, dont l'objectif est de découvrir de nouveaux camps miniers dans les régions de la Baie-James et du Nunavik. Virginia se dit très heureuse des succès reconnus de son équipe d'exploration et de sa contribution au développement du Moyen et Grand Nord québécois qui recèle un potentiel minier exceptionnel.

A propos de Virginia

(TSX:VGQ) Virginia exerce ses activités d'exploration sur les vastes territoires inexplorés du Nord du Québec afin de créer de la richesse pour ses actionnaires mais sans compromettre la qualité de vie des générations présentes et futures. Avec un fonds de roulement de 44,8 millions $ au 29 février 2012, Virginia figure parmi les sociétés d'exploration minière les plus actives au Québec.

Ce communiqué de presse renferme certains "énoncés prospectifs" qui comprennent des éléments de risque et d'incertitude et nul ne peut garantir que ces énoncés se révèleront exacts. Il s'ensuit que les résultats réels et les évènements futurs pourraient différer considérablement de ceux anticipés par de tels énoncés. Ces risques et incertitudes sont décrits dans le formulaire du rapport annuel révisé déposé auprès des commissions des valeurs mobilières de la Colombie-Britannique, de l'Alberta, du Manitoba, de l'Ontario et du Québec, et dans le formulaire de renseignements 40-F du rapport annuel déposé auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission. La société ne s'engage ni à mettre à jour publiquement ni à réviser les énoncés prospectifs par suite de nouvelles informations, d'événements futurs ou d'autres événements.

Renseignements

  • Mines Virginia inc.
    André Gaumond
    Président
    800-476-1853 ou 418-694-9832
    418-694-9120 (FAX)

    Mines Virginia inc.
    Paul Archer
    V-P Exploration
    800-476-1853 ou 418-694-9832
    418-694-9120 (FAX)
    www.virginia.qc.ca
    mines@virginia.qc.ca