Ligue canadienne de football

Ligue canadienne de football

27 nov. 2015 12h17 HE

Voici qui #NousSommes-La LCF remanie son image de marque : un nouveau logo, un nouveau slogan et une nouvelle vidéo pour la représenter sont dévoilés par le nouveau commissaire

WINNIPEG, MANITOBA--(Marketwired - 27 nov. 2015) -

Note aux rédacteurs : Trois photos sont associées à ce communiqué de presse.

La Ligue canadienne de football (LCF) a lancé une nouvelle campagne d'image de marque, vendredi. Celle-ci comprend un nouveau logo, un nouveau slogan - Voici qui nous sommes - et une nouvelle vidéo signature, qui met de l'avant les joueurs d'aujourd'hui. Le nouveau commissaire du circuit, Jeffrey L. Orridge, a dévoilé le tout ce matin lors de son bilan de saison annuel.

« Nous avons des athlètes de calibre mondial qui font des choses exceptionnelles. Nos matchs sont amusants et sont des événements sociaux. Souvent, c'est l'endroit où être en ville. Et nous jouons dans de nouveaux stades. L'heure était venue de mettre à jour et de transformer la manière dont nous nous présentons », a expliqué le commissaire devant les journalistes assemblés à Winnipeg dans le cade de la présentation de la 103e Coupe Grey, présentée par Shaw.

« Nos partisans seront les premiers à vous le dire : nous devons augmenter notre nombre d'amateurs. Et, particulièrement, nous devons attirer la prochaine génération de partisans, afin de maintenir cette ligue en bonne position dans le futur. »

Orridge, qui est devenu commissaire le 29 avril dernier, a dit que cette nouvelle approche met l'accent sur ce qui est vrai et ce qu'il y a de mieux dans ce que la LCF est maintenant devenue.

« Elle respecte son passé, mais vise à inviter les partisans du futur », a dit Orridge.

Le moment choisi par la LCF n'est pas anodin. Orridge considère que le circuit est sur une lancée impressionnante, avec ses nouveaux stades, de jeunes étoiles montantes et de nouvelles technologies, qui permettent de rejoindre les plus engagés et d'atteindre de nouveaux amateurs de sports d'une manière innovatrice.

Et, selon Orridge, la LCF a besoin de faire ces changements maintenant, parce que l'industrie du sport et du divertissement change rapidement et que la Ligue ne peut pas ignorer les défis qu'ils posent.

Le ROUGE et NOIR d'Ottawa affrontera les Eskimos d'Edmonton dans le cadre de la 103e Coupe Grey, présentée par Shaw. Le match de championnat de football professionnel canadien a lieu ce dimanche à compter de 18 HE. Il est présenté sur les ondes de TSN et de RDS, au Canada, et sur ESPN2 aux États-Unis.

Au cours de son bilan, Orridge a touché divers sujets :

Le sport : Il s'est marqué plus de points cette saison (un touché de plus par rencontre, en moyenne). Cela s'explique majoritairement par des modifications aux règlements qui ont livré les résultats escomptés. Cela dit, plusieurs quarts ont subi des blessures, ce qui a mis leur équipe en position parfois difficile, et qui a eu des impacts sur la qualité du jeu.

« Par respect envers nos partisans et notre sport, nous devrons avoir des discussions pendant la saison morte pour évaluer les causes de ces blessures », a dit Orridge.

Politique antidopage : La LCF a développé une proposition, avec l'aide du Centre canadien pour l'éthique dans le sport, qui viendrait renforcer la politique antidopage du circuit et qui permettrait le retour des contrôles. Cette proposition est maintenant étudiée par l'Association des joueurs de la LCF (AJLCF).

« Nous avons travaillé fort pour renforcer la politique dont j'ai hérité, afin de pouvoir travailler avec un laboratoire crédible dans l'intérêt de la santé et de la sécurité de nos joueurs et pour maintenir l'intégrité de notre sport », a dit Orridge.

Toronto : L'une des meilleures nouvelles de l'année a été l'annonce de la vente des Argonauts à un groupe de propriétaires locaux - Bell Media et le Kilmer Group de Larry Tannenbaum. Le club jouira d'un nouveau stade en 2016, au BMO Field.

« Il y a énormément de potentiel pour les Argos, alors que s'amorce cette nouvelle ère », a dit Orridge.

Arbitrage : Les pénalités ont augmenté de 9 % cette saison, soit environ deux pénalités de plus par match. En 2014, l'augmentation avait été de 18 % par rapport à l'année précédente.

« En général, nos officiels font très bien un travail qui est très difficile. Mais je leur dis souvent, et je vous le dis également à vous : il y a toujours une façon d'être meilleur, et nous travaillerons toujours pour nous améliorer », a dit Orridge.

Partenariats : La LCF a connu la meilleure année de son histoire en matière de revenus de commandites, en excluant l'année de la 100e Coupe Grey.

« Nous avons trouvé plusieurs nouveaux partenaires, dont Shaw, qui est le premier commanditaire présentateur de la Coupe Grey », a dit Orridge, qui a ajouté au passage que la LCF a bien hâte à 2016, qui marquera l'arrivée d'adidas comme fournisseur officiel de ses uniformes sur le terrain.

Assistance : Il y a eu de nombreux matchs disputés à guichets fermés à Hamilton et à Ottawa, quelques années seulement après que plusieurs observateurs se soient demandé à quel point la LCF était populaire en Ontario. Cela dit, il y a eu des fluctuations dans certains marchés. Malgré tout, l'achalandage est demeuré stable au cours de la saison, comparativement à l'an dernier.

La LCF comptera sur de nouveaux stades à Regina et à Calgary, sans compter le déménagement des Argos dans un stade rénové à Toronto. Il faut ajouter à tout cela les stades qui ont récemment été construits ou rénovés à travers la Ligue.

Cotes d'écoute : L'auditoire moyen sur RDS et TSN a été en baisse de 15 % selon certaines évaluations. Il s'agit d'une situation que le Commissaire Orridge a qualifiée de « tempête parfaite » : une compétition sans précédent avec d'autres propriétés sportives, comme la présentation des jeux Pan Am et du championnat mondial de soccer féminin de la FIFA en sol canadien, la fin de saison des Blue Jays et leur participation aux éliminatoires, ce qui a forcé le déplacement de certaines parties des Argos, et des saisons plus difficiles pour des équipes dans des châteaux forts de la LCF, comme à Regina et à Winnipeg. Il faut aussi considérer les changements d'habitudes en matière de consommation télévisuelle, qui affectent l'ensemble de l'industrie.

« Je pense que le fait que notre moyenne se trouve à près de 600 000 téléspectateurs par match cette année démontre clairement notre résilience », a dit Orridge.

« Reste que ce serait irresponsable de ne pas prendre le tout au sérieux. C'est important pour nous, et ce l'est également aux yeux de TSN et de RDS. »

La nouvelle campagne d'image de marque de la LCF annonce que la Ligue est optimiste quant à son avenir, a conclu Orridge.

« Nous pouvons démontrer tout ce que nous sommes aujourd'hui parce que nous avons une longue histoire à raconter », a dit le Commissaire.

« Les périodes de transition et de transformation ne se font pas toujours sans turbulence. Mais quand vous gagnez en altitude, il faut s'attendre à ce que ça brasse un peu. »

Pour voir les photos associées à ce communiqué, veuillez consulter les liens suivants :

http://www.marketwire.com/library/20151127-2015Nov26_DIL_5125800.jpg

http://www.marketwire.com/library/20151127-2015Nov26_DIL_5105800.jpg

http://media3.marketwire.com/docs/CFL_FR.jpg

Renseignements

  • Ligue canadienne de football
    Paulo Senra
    Directeur des communications
    416.882.7919 (cellulaire)
    psenra@cfl.ca

    Ligue canadienne de football
    Olivier Poulin
    Gestionnaire des communications
    416.865.2647 / 514.970.7211 (cellulaire)
    opoulin@cfl.ca
    www.lcf.ca