Association canadienne des fabricants de produits chimiques

Association canadienne des fabricants de produits chimiques

12 déc. 2008 07h00 HE

Volatilité dans l'industrie chimique en 2008 ; Plus grande incertitude prévue en 2009

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 12 déc. 2008) - La performance de l'industrie chimique a été caractérisée par la volatilité cette dernière année, selon un sondage de fin d'année mené auprès des membres de l'Association canadienne des fabricants de produits chimiques (ACFPC).

"Le coût élevé de l'énergie et des matières premières, et les fluctuations rapides de la valeur du dollar canadien, combinés à la forte baisse de la demande dans les secteurs immobilier et automobile, contribuent largement à cette volatilité, a dit Richard Paton, le président de l'ACFPC. Comme nous sommes un fournisseur majeur de nombreux autres secteurs, le ralentissement mondial sera très dur pour notre industrie en 2009."

En 2008, les ventes totales de résines et de produits chimiques de base se sont élevées à 25 milliards de dollars - une augmentation de 2 % en dollars courants par rapport en 2007. Cela découle principalement de l'augmentation considérable du prix des intrants subie au début de l'année.

Le bénéfice d'exploitation avant intérêts, impôt et radiations spéciales en 2008 s'élevait à 1,6 milliard, une baisse de 19 % comparativement à un record en 2007. La mesure de la forte diminution des ventes et des marges d'exploitation au cours du quatrième trimestre est soulignée par le fait que jusqu'en septembre 2008, nous nous attendions à une autre année de profits record.

"Le dernier trimestre de 2008 a amené la tempête parfaite de chute des prix, de chute du crédit et de chute de la demande, souligne Dave Podruzny, vice-président, Affaires et Economie, ACFPC. De mémoire récente, c'est le pire effondrement économique, et l'industrie sera durement touchée par la crise des marchés financiers et la récession économique, qui pourraient être parmi les plus longues depuis des décennies."

Les répondants prévoient que la valeur des ventes va diminuer de 27 % en 2009, et le volume de 13 %. Dans le cadre de ces prévisions des plus sombres, les exportations totales devraient baisser de 25 % et les ventes aux Etats-Unis devraient diminuer de 24 %. Le bénéfice d'exploitation devrait baisser de 35 %, à un milliard de dollars, en 2009.

Ces prévisions, quoique sans précédent, sont soutenues par les récentes annonces de réductions et de fermetures temporaires d'usines dans le monde, faites par certains des plus gros fabricants de produits chimiques.

"L'ACFPC espère que les budgets fédéraux et provinciaux offriront un soutien clair au secteur manufacturier. Nous allons exiger des conditions commerciales nécessaires à une bonne santé financière à moyen terme et à une reprise économique, a ajouté Richard Paton. En cette période difficile, l'ACFPC va se concentrer sur des politiques assurant une réduction nette des coûts pour notre industrie."

Pour obtenir un exemplaire du sondage de fin d'année, notamment les prévisions pour 2009 (en anglais seulement), visitez : www.ccpa.ca/files/Public_Affairs/2008_Year_End_Survey_of_Business_Conditions.pdf.

Renseignements

  • ACFPC
    Julien Lavoie
    Affaires publiques
    613-237-6215 poste 239
    www.ccpa.ca