SOURCE: Kelly Services, Inc.

30 janv. 2008 15h59 HE

Vous cherchez un emploi? Les Canadiens affirment qu'on les trouve en ligne, selon l'Indice Kelly sur la main-d'œuvre mondiale

TORONTO--(Marketwire - January 30, 2008) - Que vous soyez à la recherche des talents les plus prometteurs ou de votre prochaine possibilité de carrière, l'endroit où se retrouver sur le marché de plus en plus compétitif de l'emploi au Canada est en ligne. Les derniers résultats de l'Indice Kelly sur la main-d'œuvre mondiale démontrent que les Canadiens en quête d'emploi se tournent de plus en plus vers l'Internet, puisqu'une personne sur trois a déniché son plus récent emploi en ligne. Mieux encore, les demandeurs d'emploi semblent préférer la recherche de poste en ligne à toute autre méthode.

L'Indice Kelly sur la main-d'œuvre mondiale a sondé plus de 115 000 personnes dans 33 pays, notamment plus de 11 000 personnes au Canada, les questionnant sur une vaste gamme de sujets liés à la recherche d'emploi et sur divers aspects du processus de recrutement.

Si 32 pour cent des répondants ont trouvé leur plus récent emploi en ligne, 21 pour cent ont déniché du travail grâce au « bouche-à-oreille », 14 pour cent des suites d'une approche directe de l'employeur, 13 pour cent par l'appel direct d'un employeur ou d'un recruteur, 13 pourcent par d'« autres » méthodes, et huit pour cent par une annonce publiée dans un journal.

Le recrutement en ligne est considéré par les candidats comme étant une meilleure voie pour trouver un emploi, avec 71 pour cent des répondants qui se disent satisfaits par le résultat, comparativement à 57 pour cent qui se disent satisfaits par le processus traditionnel d'applications écrites et postées.

« En raison de la croissance exponentielle de la popularité des babillards électroniques d'affichage d'emplois, des sites de réseautage social et des systèmes de recrutement axés sur la technologie, les gens n'hésitent pas à postuler à des emplois en ligne, et les employeurs deviennent de plus en plus compétents dans la gestion du recrutement en ligne », affirme Karin French, vice-présidente et directrice général des Services Kelly (Canada).

« Bien que le recrutement en ligne ait éclipsé toutes les autres formes d'embauche, y compris le « bouche-à-oreille », l'approche directe et les annonces de journaux, les candidats devraient utiliser des méthodes variées de recherche en raison de l'accroissement de la compétition sur le marché du travail », poursuit French.

Le sondage a aussi démontré qu'environ le quart des Canadiens sont préoccupés par leur performance lors d'entrevues face à face et doutent si leur c.v. les présente aux employeurs potentiels dans le meilleur angle possible.

Si 78 pour cent des répondants ont affirmé qu'ils ont bien réussi leur entrevue face à face pour l'obtention d'un emploi, 10 pour cent ont affirmé avoir moins bien fait, tandis que 13 pour cent se sont dits incertains.

Quelque 29 pour cent des candidats ont aussi exprimé un doute quant à la qualité de leur c.v., avec 12 pour cent des répondants se disant certains que leur c.v. ne les présentait pas de la meilleure façon possible, contre 17 pour cent d'incertains à ce chapitre.

Les résultats du sondage indiquent aussi que malgré l'énergie requise pour postuler à un emploi et passer l'entrevue, les candidats affirment qu'il ne s'agit pas des étapes les plus ardues du processus de recrutement.

Selon 60 pour cent des répondants, le pire aspect du processus de recrutement est d'attendre une réponse, suivi par rechercher l'emploi (18 pour cent), prendre part à une entrevue (10 pour cent), remplir un formulaire de candidature (7 pour cent) et rédiger un c.v. (4 pour cent).

Les facteurs qui déterminent le mieux l'aptitude au travail d'une personne ont aussi été examinés dans le sondage. Questionnés sur la qualité qui représente le meilleur indicateur de l'aptitude au travail, 42 pour cent ont cité l'expérience professionnelle, suivie par l'attitude et la personnalité (37 pour cent). D'autres facteurs, tels que la performance lors de l'entrevue, le niveau de scolarité, la vérification des références et les résultats d'examens psychologiques, ont tous obtenu de faibles pourcentages.

Malgré les incertitudes de certains candidats à propos de leur capacité à bien performer lors du processus de recrutement, la plupart croient avoir profité d'une considération équitable de la part des employeurs. Pas moins de 81 pour cent des répondants ont indiqué que les employeurs avaient étudié leur candidature de façon équitable, contre 17 pour cent qui croyaient que leur candidature avait parfois été étudiée de façon équitable et seulement deux pour cent qui indiquaient que leur candidature n'avait jamais été étudiée de façon équitable.

À propos des Services Kelly

Kelly Services, Inc. (NASDAQ: KELYA) (NASDAQ: KELYB) dont le siège social est situé à Troy, dans l'État du Michigan (États-Unis) est un leader mondial en solutions liées aux ressources humaines comme la dotation de personnel temporaire, l'impartition, la coordination sur place de la main- d'œuvre ainsi que le placement permanent. Kelly emploie plus de 750 000 personnes chaque année dans 37 pays et territoires, dans des domaines aussi variés que le travail de bureau, la comptabilité, les technologies de l'information, le droit, la science, le marketing, les services de création, l'industrie légère, l'éducation et les services de santé. Le chiffre d'affaires de Kelly s'élevait à 5,7 milliards de dollars en 2007. Consultez notre site www.kellyservices.com.

Renseignements