Association canadienne des automobilistes (CAA)

Association canadienne des automobilistes (CAA)

25 mai 2012 11h00 HE

Voyager avec des enfants et enfants voyageant seuls : conseils des experts en voyage de la CAA

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 25 mai 2012) - D'après les experts en voyage de la CAA, l'été est la saison préférée et la plus attendue pour les vacances en famille. Bien des cas de figure sont alors possibles (enfants voyageant seuls pour aller rejoindre un membre de la famille vivant ailleurs, voyage avec un seul parent, enfants amenés en croisière par les grands-parents, etc.), et dans certaines situations, par exemple lorsque les enfants ne sont pas accompagnés de leurs deux parents, qu'ils voyagent avec un autre adulte ou que leur nom de famille diffère de celui du parent qui les accompagne, il peut être nécessaire d'avoir des documents de voyage supplémentaires ou particuliers. Mieux vaut donc être préparé pour ne pas être pris au dépourvu!

« Les vacances qui avaient été planifiées risquent de devoir être interrompues ou même annulées si on n'a pas certains documents demandés pour les enfants », confirme Brenda Kyllo, vice-présidente des Services de voyages de la CAA. « Pour éviter les mauvaises surprises, les parents doivent savoir de quels documents ils ont besoin et se les procurer. »

Voici quelques conseils offerts par les experts en voyage de la CAA :

1. Passeports pour les enfants - Tous les citoyens canadiens, y compris les bébés et les enfants, doivent détenir un passeport valide pour pouvoir prendre l'avion pour l'étranger. Les experts en voyage de la CAA recommandent par ailleurs d'avoir un passeport pour chaque membre de la famille dès qu'on sort du pays et peu importe le mode de déplacement (voiture, bateau de croisière...), au cas où une urgence obligerait un retour au Canada en avion.

Pour entrer aux États-Unis par voie terrestre ou maritime, les citoyens canadiens doivent présenter au moins un des documents suivants : un passeport valide, une carte NEXUS valide, une carte EXPRES valide, un permis de conduire Plus ou une carte d'identité Plus valide (provinces ayant une entente avec les États-Unis), ou un certificat sécurisé de statut d'Indien. Pour les citoyens canadiens de 15 ans et moins, une simple preuve de citoyenneté canadienne suffit (p. ex. original ou copie du certificat de naissance, ou carte de citoyenneté). Cela vaut aussi pour les citoyens canadiens de 18 ans et moins en voyage scolaire ou organisé qui sont sous la surveillance d'un adulte avec l'accord d'un parent ou d'un tuteur.

Si vous avez déjà un passeport, prenez le temps de vérifier sa date d'expiration. Si ce document expire moins de six mois après la date prévue de votre voyage, renouvelez-le avant de partir. Prenez également note que si les passeports pour adultes et enfants de 3 à 15 ans sont valides pendant cinq ans, ceux pour enfants de moins de 3 ans expirent après trois ans seulement. Il est conseillé aux parents de s'assurer qu'ils répondent à toutes les exigences en matière de passeport et de documents pour enfants qui voyagent ou de demander du soutien à un agent de voyages de confiance.

2. Croisière avec des enfants - Les navires de croisière demandent généralement qu'au moins un adulte d'âge légal (21 ans et plus) soit assigné à chaque cabine où dort un enfant, ceci afin d'éviter qu'un enfant fasse une croisière non accompagnée. Cette personne doit aussi être le parent ou le tuteur légal de l'enfant. Les croisiéristes peuvent en outre exiger une lettre d'autorisation notariée lorsqu'un enfant voyage avec un seul parent, d'autres adultes qui ne sont pas ses tuteurs, ou un adulte responsable portant un nom de famille différent. Pour connaître les conditions propres à votre situation, visitez le site Web de votre compagnie de croisière ou demandez l'aide d'un agent de voyages de confiance.

3. Voyage à l'étranger avec un seul parent - Si vous voyagez à l'étranger (y compris au Mexique et aux États-Unis) seul avec un enfant mineur (moins de 18 ans), vous devez aussi prévoir des documents supplémentaires. En effet, pour contrer le rapt d'enfants par l'un des parents et la traite d'enfants à l'international, de plus en plus de pays exigent une preuve que l'adulte est bien parent avec l'enfant et qu'il a l'autorisation légale de voyager avec lui. En plus du passeport canadien valide et du visa d'entrée (le cas échéant), il faut donc avoir avec soi une lettre d'autorisation signée par le parent absent et idéalement certifiée (p. ex. tampon ou sceau) par un représentant officiel autorisé à faire prêter serment ou à recevoir une déclaration solennelle. Le gouvernement canadien met à votre disposition un formulaire interactif à remplir pour créer une lettre de consentement adaptée à vos besoins particuliers et à la situation en cause.

Voici ce que doit contenir cette lettre : autorisation explicite que le parent permet à son enfant de voyager, détails sur le voyage en question, nom légal et coordonnées complètes de l'enfant et de l'adulte accompagnateur. Les parents seuls, les grands-parents, les beaux-parents, les tuteurs et tout adulte portant un nom de famille différent de l'enfant doivent avoir tous les documents supplémentaires pertinents à portée de main pour pouvoir les présenter à la frontière, aux postes d'immigration des aéroports et aux comptoirs d'enregistrement pour les croisières. Vous pouvez demander à un agent de voyages de vous aider à préparer ces papiers.

4. Enfants prenant l'avion seuls - La plupart des transporteurs aériens ont un programme pour mineurs non accompagnés qui, moyennant certains frais, permet à un enfant de voyager sans adulte accompagnateur. Cette option peut être fort pratique et abordable lorsqu'un membre de la famille vivant loin veut avoir la chance de voir son trésor. Le programme de même que les politiques et procédures afférentes peuvent varier d'un transporteur à un autre. Dans la plupart des cas, un adulte autorisé devra escorter l'enfant jusqu'à la porte d'embarquement et un autre adulte autorisé devra l'accueillir à l'arrivée. Pendant le vol, les mineurs non accompagnés sont sous la responsabilité de l'équipage.

Si vous prévoyez faire voyager votre enfant seul en avion, assurez-vous de bien vérifier les exigences propres à la compagnie aérienne envisagée. Les exigences quant à l'âge de l'enfant, les frais et les autres détails peuvent varier grandement d'une compagnie à une autre. Certains exigent que l'enfant soit sur un vol sans escale, d'autres permettent les escales à condition qu'il n'y ait pas de transfert d'avion, etc. Votre agent de voyages peut vous aider à vérifier ces détails. Sinon, vous trouverez les programmes des compagnies aériennes sur leur site Web.

5. Contrôles de sécurité dans les aéroports - La plupart des grands aéroports canadiens prévoient maintenant une file pour les familles et les personnes ayant des besoins particuliers afin de faciliter les contrôles d'usage pour les parents ayant des enfants. Vous n'êtes pas sûr si vous pouvez apporter les préparations pour nourrissons, les médicaments pour enfants ou même les jouets à piles dans l'avion? Consultez le site de l'Administration canadienne de la sûreté du transport aérien. Vous y trouverez la réponse à ces questions ainsi que d'autres renseignements utiles concernant les contrôles de sécurité dans les aéroports.

6. Autorisation pour soins médicaux - Lorsqu'un enfant voyage sans ses parents, il peut avoir du mal à obtenir des soins de santé en cas d'urgence et même ne pas y avoir accès du tout à moins que sa vie soit en péril. L'adulte accompagnateur devrait toujours avoir avec lui une procuration (lettre originale notariée du ou des parents absents) l'autorisant à obtenir des soins de santé pour l'enfant en cas d'urgence. Cette lettre doit contenir une autorisation explicite, les renseignements d'assurance-maladie de l'enfant, son numéro de sécurité sociale, de même que son nom légal complet et celui du ou des adultes qui l'accompagnent. Il est très important de laisser aussi une autorisation du genre à la personne qui garde un enfant à la maison si les parents partent en voyage sans lui.

Pour trouver l'agence de voyages CAA la plus près de chez vous, rendez-vous sur CAA.ca.

L'Association canadienne des automobilistes (CAA) est une fédération regroupant neuf clubs d'automobilistes qui offrent à plus de 5,6 millions de membres des services d'assistance routière, des services de voyage, un programme de récompenses ainsi que des services d'assurance complets. La CAA défend aussi les intérêts de ses membres sur une variété d'enjeux qui leur tiennent à cœur, dont la sécurité routière, l'environnement, la mobilité, les infrastructures et la protection des consommateurs.

Renseignements