Fonds de revenu Wajax
TSX : WJX.UN

Fonds de revenu Wajax

09 août 2005 14h00 HE

Wajax annonce les résultats de son deuxième trimestre de 2005

TORONTO, ONTARIO--(CCNMatthews - 9 août 2005) - Le Fonds de revenu Wajax (TSX:WJX.UN) annonce aujourd'hui les résultats de son deuxième trimestre de 2005.



(en millions de dollars,
sauf pour les données Trimestre terminé Semestre terminé
par unité) le 30 juin le 30 juin
2005 2004 2005 2004
-----------------------------------------------------------------------

Revenu 291,9 $ 238,1 $ 546,0 $ 449,0 $


Bénéfice net excluant les éléments
liés à la conversion(a) 9,7 $ 4,6 $ 14,7 $ 7,1 $

Eléments liés à la conversion du
fonds de revenu (après impôt)(b) (6,7 $) - (6,7 $) -

Bénéfice net 3,0 $ 4,6 $ 8,0 $ 7,1 $

Bénéfice par unité (avant
dilution) :
- Eléments avant la conversion(b) 0,61 $ 0,29 $ 0,92 $ 0,45 $
- Eléments liés à la conversion(a) (0,42 $) - (0,42 $) -
- Bénéfice net 0,19 0,29 0,50 0,45

-----------------------------------------------------------------------


(a) Indique des mesures non reconnues par les principes comptables généralement reconnus ("PCGR"). Voir la section sur les mesures non reconnues par les principes comptables généralement reconnus ("PCGR") dans la section Examen et analyse par la direction (EAD).

(b) Les éléments liés à la conversion du fonds de revenu comprennent les coûts de conversion et de remboursement anticipé de la dette à long terme.

Points saillants du deuxième trimestre

- Les revenus ont augmenté de 53,8 millions $ ou de 23 % (27 % après ajustement pour la baisse de la valeur du dollar américain comparativement à l'année dernière. Les revenus provenant du secteur du matériel mobile ont augmenté de 28 %, ceux provenant du secteur des composantes industrielles de 13 % et ceux provenant du secteur des systèmes générateurs (anciennement, moteurs Diesel) ont augmenté de 26 %, car il y a eu de solides augmentations dans la plupart des régions du Canada et des Etats-Unis, en raison du renforcement particulier continu du secteur de l'énergie en Alberta.

- De plus fortes ventes ont permis de réaliser de bien meilleurs bénéfices dans les trois secteurs. Comparativement à l'année précédente, le bénéfice dans le secteur du matériel mobile a augmenté de 38 % pour s'établir à 8,0 millions $, celui des composantes industrielles a plus que doublé, pour s'établir à 3,9 millions $ et celui des systèmes générateurs a augmenté de 23 %, pour s'établir à 4,8 millions $.

- Le plan d'arrangement convertissant Wajax Limitée en un fonds de revenu a effectivement pris fin le 15 juin 2005. Les frais liés à la conversion avant impôt de 10,2 millions $ (6,7 millions $ après impôt) ont été imputés au bénéfice durant le trimestre. Ces frais comprennent 7,6 millions $ pour le remboursement anticipé de la dette à long terme et 2,6 millions $ pour accélérer la mise en place de certaines mesures d'encouragement à long terme à l'intention des cadres et des directeurs, y compris des régimes de rémunération fondés sur les actions de Wajax Limitée.

- Le bénéfice net pour le trimestre après avoir tenu compte des frais liés à la conversion a été de 3,0 millions $ ou de 0,19 $ par unité comparativement à 4,6 millions $ ou 0,29 $ par unité enregistrée en 2004.

- Le Fonds a terminé son refinancement de la dette en mettant sur pied un mécanisme de financement bancaire de trois ans totalisant 95,0 millions $. Au 30 juin 2005, le Fonds avait emprunté 58,0 millions $ contre ce mécanisme.

- Les espèces distribuables (voir la section sur les mesures non reconnues par les principes comptables généralement reconnus dans l'Examen et l'analyse par la direction) pour la période de douze mois terminée le 30 juin 2005 ont été estimées à 2,45 $ par unité, une hausse par rapport au montant estimé de 2,20 $ par unité pour les douze mois terminés le 31 mars 2005.

- Le Fonds a annoncé une distribution au mois d'août 2005 de 0,1833 $ par unité (2,20 $ par unité calculés sur une année) payable le 20 septembre 2005 aux actionnaires inscrits le 31 août 2005.

En commentant les résultats du deuxième trimestre et les perspectives pour le reste de l'année, le président et chef de la direction Neil Manning a déclaré : "Nous sommes très heureux du rendement de nos divisions d'exploitation durant le deuxième trimestre. Nous continuons à jouir d'une forte économie dans plusieurs secteurs et notamment dans le secteur des ressources dans l'ouest du Canada. Nous demeurons confiants que les facteurs responsables de nos revenus et bénéfices durant les six premiers mois de 2005 continueront à avoir une incidence positive sur nos résultats pour le reste de l'année."

Wajax est un fonds de revenu diversifié qui a trois activités de distribution de base engagées dans la vente et l'après-vente des pièces et des services de matériel mobile, des composantes industrielles et des systèmes générateurs, au moyen d'un réseau de plus de 100 succursales à travers le Canada et l'ouest des Etats-Unis. Sa base de clients comprend ceux des ressources naturelles, de la construction, du transport, de la fabrication, du traitement industriel et des services publics.

Wajax diffusera sur le Web sa conférence téléphonique sur les résultats financiers de son deuxième trimestre. Vous êtes invités à écouter en direct la diffusion sur le Web le mardi, 9 août 2005 à 15h30, HNE. Pour accéder à la diffusion sur le Web, veuillez vous rendre au site www.wajax.com et cliquer sur le lien Webcast à la page Investors Relations. La diffusion sur le Web sous format archivé sera disponible sur le site Web mentionné ci-dessus 24 heures après la conférence téléphonique.

Le présent communiqué comporte certains renseignements à caractère prospectif. Les résultats réels futurs pourraient bien différer des résultats attendus.

EXAMEN ET ANALYSE PAR LA DIRECTION - DEUXIEME TRIMESTRE DE 2005

L'Examen et l'analyse par la direction qui suit comprend la revue des états et des résultats financiers consolidés portant sur les activités d'exploitation du Fonds de revenu Wajax ("le Fonds" ou "Wajax") et de Wajax Limitée ("la Société") pour le trimestre terminé le 30 juin 2005. Le présent examen devrait être lu de concert avec les états financiers ci-joints et les notes y afférentes pour le trimestre terminé le 30 juin 2005. Pour tout renseignement et détail complémentaire, le lecteur peut consulter les états financiers de la Société et l'Examen et l'analyse par la direction du premier trimestre de 2005 et de l'année terminée le 31 décembre 2004, de même que la Notice annuelle de la Société, qui sont tous publiés séparément et disponibles par l'entremise du site de SEDAR à www.sedar.com.

Sauf indication contraire, tous les renseignements financiers compris dans le présent Examen et analyse par la direction sont exprimés en millions de dollars, sauf dans le cas des données par unité.

FONDS DE REVENU WAJAX

Le Fonds de revenu Wajax est une fiducie limitée ouverte non constituée en société établie conformément aux lois de la province de l'Ontario et à la déclaration de fiducie datée du 27 avril 2005.

Le 2 mai 2005, Wajax Limitée a annoncé que son conseil d'administration avait approuvé une proposition visant à convertir la Société en un Fonds de revenu par voie d'un plan d'arrangement ("l'Arrangement"). Lors de la réunion annuelle et spéciale des actionnaires tenue le 6 juin 2005, l'Arrangement a été approuvé.

Immédiatement avant le 15 juin 2005, la date d'entrée en vigueur de l'Arrangement, une réorganisation interne de la Société a permis en substance de transférer tous les actifs canadiens d'exploitation de la Société dans deux sociétés en commandite. Les activités des secteurs du matériel mobile et des systèmes générateurs (anciennement, moteurs Diesel) de Wajax sont maintenant effectuées par la Integrated Distribution Systems Limited Partnership alors que les activités du secteur canadien des composantes industrielles sont effectuées par la société en commandite Kinecor. La réorganisation permet au Fonds de fonctionner de manière plus efficace. Conformément à l'Arrangement, le 15 juin 2005, toutes les actions en circulation de Wajax Limitée ont été indirectement échangées pour des unités du Fonds, permettant ainsi au Fonds de détenir indirectement tous les actifs de la Société.

On estime que le Fonds poursuit les activités de Wajax Limitée qui respecte la continuité de la méthode de comptabilisation des intérêts, qui reconnaît le Fonds comme l'entité remplaçante de Wajax Limitée. En conséquence, les présents états financiers consolidés intérimaires reflètent la position financière, les résultats d'exploitation et des flux de trésorerie, comme si le Fonds poursuivait toujours les activités autrefois effectuées par Wajax Limitée avec tout l'actif et le passif enregistré aux valeurs comptables de Wajax Limitée.

DISTRIBUTIONS

Le Fonds a l'intention d'effectuer des remises mensuelles, généralement payables aux participants inscrits le dernier jour ouvrable de chaque mois calendrier et payables le 20e jour du mois suivant. Le 6 juillet 2005, le Fonds a déclaré une remise en espèces initiale de 0,275 $ par unité pendant la période du 15 juin 2005 au 31 juillet 2005 aux participants inscrits le 29 juillet 2005 payables le 22 août 2005. Le 9 août 2005, le Fonds a déclaré une remise en espèces de 0,1833 $ par unité pour le mois d'août 2005 aux participants inscrits le 31 août 2005 payables le 20 septembre 2005. La direction s'attend à ce que toutes les remises du Fonds soient en substance imposables aux participants.

Au cours du trimestre, la Société a versé un dividende sur les actions ordinaires de 0,07 $ par action (0,04 $ par action au cours du deuxième trimestre de 2004.



RESULTATS D'EXPLOITATION TRIMESTRIELS

Résultats consolidés

pour le trimestre terminé le 30 juin 2005 2004
---------------------------------------------------------------------
Revenu brut 291,9 $ 238,1 $
Bénéfice net moins éléments liés à la conversion
du Fonds de revenu (a) 9,7 $ 4,6 $
Eléments liés à la conversion du Fonds de
revenu (après impôt)(b) (6,7 $) -
Bénéfice net 3,0 $ 4,6 $
Résultat par unité avant dilution
- Bénéfice moins éléments liés à la
conversion du Fonds de revenu (a) 0,61 $ 0,29 $
- Eléments liés à la conversion du
Fonds de revenu (après impôt)(b) (0,42 $) -
- Bénéfice net 0,19 $ 0,29 $
---------------------------------------------------------------------

pour le semestre terminé le 30 juin 2005 2004
---------------------------------------------------------------------
Revenu brut 546,0 $ 449,0 $
- Bénéfice net moins éléments liés à la
conversion du Fonds de revenu (a) 14,7 $ 7,1 $
- Eléments liés à la conversion du Fonds de
revenu (après impôt)(b) (6,7 $) -
- Bénéfice net 8,0 $ 7,1 $
Résultat par unité avant dilution
- Bénéfice net moins éléments liés à
la conversion du Fonds de revenu (a) 0,92 $ 0,45 $
- Eléments liés à la conversion du
Fonds de revenu (après impôt)(b) (0,42 $) -
- Bénéfice net 0,50 $ 0,45 $
---------------------------------------------------------------------


(a) Indique des mesures non reconnues par les principes comptables généralement reconnus ("PCGR").

(b) Les éléments liés à la conversion du fonds de revenu comprennent les coûts de conversion et de remboursement anticipé de la dette à long terme.

Les revenus ont augmenté de 53,8 millions $ ou de 23 %, au cours du deuxième trimestre de 2005 pour s'établir à 291,9 millions $ comparativement à 238,1 millions $ en 2004. Le raffermissement du dollar canadien par rapport au dollar américain a eu l'effet de diminuer les revenus trimestriels consolidés de 2005 d'environ 11,4 millions $. Les activités d'exploitation canadiennes ont connu de plus faibles ventes en dollars par unité sur des produits provenant des Etats-Unis et les revenus de Spencer en dollars US ont été convertis en dollars canadiens à un taux de change inférieur comparativement à l'année dernière.

Le bénéfice trimestriel net de 3,0 millions $ ou de 0,19 $ par unité a diminué de 1,6 million $ comparativement à 4,6 millions $ ou 0,29 $ par unité enregistrés l'année précédente. Les éléments liés à la conversion du Fonds de revenu totalisant 10,2 millions $ (6,7 millions $ après impôt ou 0,42 $ par unité) comprenant des frais de conversion de 2,6 millions $ (1,7 millions $ après impôt ou 0,11 $ par unité) et des frais associés au remboursement anticipé de la dette à long terme de 7,6 millions $ (5,0 millions $ après impôt ou 0,31 $ par unité) sont inclus dans le bénéfice du deuxième trimestre de 2005. En excluant les éléments liés à la conversion du Fonds de revenu, le bénéfice trimestriel net a augmenté de 5,1 millions $ ou de 0,32 $ par unité, pour s'établir à 9,7 millions $ ou 0,61 $ par unité, par rapport à l'année précédente.

Au cours de la période de six mois terminée le 30 juin 2005, le revenu a augmenté de 97,0 millions $ ou de 22 %, pour s'établir à 546,0 millions $ et le bénéfice net a augmenté de 0,9 million $ pour s'établir à 8,0 millions $ ou 0,50 $ par unité, comparativement à 7,1 millions $ ou 0,45 $ par unité l'année précédente. Le raffermissement du dollar canadien par rapport au dollar américain a eu l'effet de diminuer les revenus consolidés de 2005 durant la période de six mois terminée le 30 juin 2005 d'environ 17,6 millions $. En excluant les éléments liés à la conversion du Fonds de revenu décrits plus haut, le bénéfice a augmenté de 7,6 millions $ pour s'établir à 14,7 millions $ comparativement à l'année dernière.

Les facteurs suivants ont contribué aux variations des résultats trimestriels découlant des activités d'exploitation d'une année à l'autre :

- Les revenus liés au matériel mobile ont augmenté de 28 % ou de 32,1 millions $ et le bénéfice du secteur a augmenté de 2,2 millions $ en raison des ventes de matériel et de pièces et des volumes de service plus élevés dans toutes les régions du Canada.

- Les revenus des composantes industrielles ont augmenté de 13 % ou de 10,8 millions $ et le bénéfice du secteur a augmenté de 2,3 millions $ en raison des volumes plus élevés tant chez Kinecor que chez Spencer.

- Les revenus des systèmes générateurs ont augmenté de 26 % ou de 11,0 millions $ et le bénéfice du secteur a augmenté de 0,9 million $ en raison d'un secteur pétrolier et de gaz vigoureux dans l'ouest du Canada.

- Les frais liés à la conversion du Fonds de revenu de 2,6 millions $ comprenaient la mise en oeuvre accélérée de certains paiements liés aux mesures d'encouragement à long terme à l'intention des cadres et des directeurs, y compris un régime de rémunérations fondé sur les actions.

- Les frais d'intérêt de 1,4 million $ ont diminué de 0,5 million $ d'un trimestre à l'autre, principalement en raison d'une réduction de 13,6 millions $ du montant moyen du solde de la dette consolidée durant le trimestre comparativement à l'année dernière. Les frais d'intérêt liés au remboursement anticipé de la dette à long terme de 7,6 millions $ comprenaient un paiement anticipé de 6,8 millions $ en pénalité et des coûts non amortis en frais de financement reportés de 0,8 million $.

- Le taux effectif d'impôt sur le revenu de 17,5 % a été inférieur au taux d'impôt de 34,3 % sur le revenu de la Société tel que prévu par la loi en raison d'une partie du Fonds de revenu gagnée après la date d'entrée en vigueur effective de l'Arrangement, qui sera remise aux participants et qui ne sera pas imposée dans le Fonds.

- La dette consolidée excluant un montant en espèces de 54,8 millions $ a augmenté de 4,0 millions $ comparativement au 31 mars 2005, mais elle était de 3,6 millions $ inférieure comparativement au 30 juin 2004. Le rapport entre la dette de la Société à la fin du trimestre et l'avoir des actionnaires alors de 0,27 : 1 a été amélioré comparativement à celui de l'année dernière qui était de 0,32 : 1.



Matériel mobile

pour le trimestre terminé le 30 juin 2005 2004
---------------------------------------------------------------------
Matériel 106,3 $ 77,4 $
Pièces et services 41,3 $ 38,1 $
---------------------------------------------------------------------
Revenu brut 147,6 $ 115,5 $
Bénéfice sectoriel 8,0 $ 5,8 $
Marge du bénéfice sectoriel 5,4 % 5,0 %
---------------------------------------------------------------------


pour le semestre terminé le 30 juin 2005 2004
---------------------------------------------------------------------
Matériel 188,6 $ 138,4 $
Pièces et services 83,9 $ 75,1 $
---------------------------------------------------------------------
Revenu brut 272,5 $ 213,5 $
Bénéfice sectoriel 13,8 $ 9,5 $
Marge du bénéfice sectoriel 5,1 % 4,5 %
---------------------------------------------------------------------


Les revenus ont augmenté de 28 % ou de 32,1 millions $, pour s'établir à 147,6 millions $ au cours du deuxième trimestre de 2005 comparativement à 115,5 millions $ en 2004. Le raffermissement du dollar canadien par rapport au dollar américain a eu l'effet de diminuer les revenus trimestriels consolidés de 2005 d'environ 7,2 millions $. Le bénéfice sectoriel a augmenté de 2,2 millions $ pour s'établir à 8,0 millions $ comparativement à l'année précédente. Au cours de la période de six mois terminée le 30 juin 2005, les revenus ont augmenté de 28 % pour s'établir à 272,5 millions $ et le bénéfice sectoriel a augmenté de 45 % pour s'établir à 13,8 millions $ comparativement à 9,5 millions $. Les facteurs suivants ont contribué aux résultats du deuxième trimestre :

- Les revenus dans l'ouest du Canada ont augmenté de 21,0 millions $ d'un trimestre à l'autre en raison de l'augmentation des ventes de matériel de 50 % ou de 18,6 millions $ et de l'augmentation des volumes de services et de pièces de 16 % ou de 2,4 millions $. L'augmentation des ventes de matériel a été attribuable à une augmentation des ventes de matériel d'exploitation des mines au montant de 11,4 millions $, surtout grâce à la livraison partielle d'un matériel d'extraction minière à la Elk Valley Coal, et à une augmentation de 34 % ou de 8,9 millions $ en ventes de matériel de construction et forestier attribuable à la forte demande de matériel neuf et usagé dans l'ouest du Canada. Les ventes d'équipement de manutention de matériel ont diminué de 1,8 million $ et les ventes de grues et de matériel de servitude ont augmenté de 0,1 million $. Les initiatives de création de revenus dans le secteur des pièces et des services, surtout dans les secteurs minier, de la construction et forestier, ont entraîné une augmentation de revenus de 26 % en services et en pièces. Le bénéfice a augmenté de 1,8 million $ comparativement à l'année dernière, alors que l'incidence des volumes plus élevés et des marges dans le secteur des pièces a été compensée, en partie, par des augmentations des dépenses de ventes et d'administration résultant de l'augmentation des activités de ventes.

- Les revenus au Canada central (Ontario) ont augmenté de 6,5 millions $ au cours du trimestre, en raison d'une augmentation des ventes de matériel de 27 % ou de 5,8 millions $ et d'une augmentation de revenus de 6 % ou de 0,7 million $ en services et en pièces. Une augmentation de 56 % ou de 4,9 millions $ en ventes de matériel forestier et de construction, y compris une augmentation de 3,9 millions $ en ventes d'excavatrices Hitachi combinée à une augmentation de 1,9 million $ en vente de grues et de matériel de servitude résultant de livraisons accrues à un client de services important ont plus que compensé une baisse de 1,0 million $ en ventes d'équipements de manutention. L'augmentation de 6 % en revenus de pièces et de services reflète l'accent renouvelé de la région à promouvoir cette partie des activités à marge plus élevée. Le bénéfice a augmenté de 0,1 million $, étant donné que l'écart de volume positif a été compensé par des marges inférieures en nouveau matériel et par des frais de vente et d'administration plus élevés comparativement à l'année dernière.

- Dans l'est du Canada, les revenus ont augmenté de 16 % ou de 4,6 millions $ comparativement à l'année dernière en raison d'une augmentation en revenus de matériel. Les volumes de pièces et de services sont demeurés inchangés d'une année à l'autre . Des augmentations en revenus de matériel au montant de 4,3 millions $ dans le secteur forestier et celui de la construction découlant d'une demande plus forte du marché et une augmentation de 1,4 million $ en revenus d'équipement de manutention ont plus que compensé une réduction de 0,3 million $ en ventes de matériel d'exploitation minière et une réduction de 0,8 million $ en ventes de grues et de matériel de servitude, en raison d'une importante commande livrée à un exploitant majeur de services en 2004. Le bénéfice a augmenté de 0,3 million $ alors que l'incidence positive des volumes accrus et des marges plus élevées a plus que compensé une augmentation des ventes et des frais administratifs comparativement à l'année dernière.

Tel qu'annoncé précédemment, le secteur du matériel mobile a reçu une commande du North American Construction Group pour quinze camions de mine Hitachi de 320 tonnes et de deux pelles hydrauliques Hitachi de 800 tonnes avec dates de livraison au cours des 16 mois prenant fin en décembre 2004. En raison d'une pénurie d'approvisionnement en pneus, la livraison de certains camions prévue pour 2006 pourrait être retardée jusqu'en 2007.



Composantes industrielles

pour le trimestre terminé le 30 juin 2005 2004
---------------------------------------------------------------------
Canada - Kinecor 74,5 $ 64,1 $
Etats-Unis - Spencer 16,4 $ 16,0 $
---------------------------------------------------------------------
Revenu brut 90,9 $ 80,1 $
---------------------------------------------------------------------

Canada - Kinecor 3,2 $ 1,4 $
Etats-Unis - Spencer 0,7 $ 0,2 $
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice sectoriel 3,9 $ 1,6 $
Marge du bénéfice sectoriel 4,3 % 2,0 %
---------------------------------------------------------------------


pour le semestre terminé le 30 juin 2005 2004
---------------------------------------------------------------------
Canada - Kinecor 143,3 $ 124,2 $
Etats-Unis - Spencer 31,4 $ 29,3 $
---------------------------------------------------------------------
Revenu brut 174,7 $ 153,5 $
---------------------------------------------------------------------

Canada - Kinecor 5,6 $ 2,0 $
Etats-Unis - Spencer 1,3 $ 0,3 $
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice sectoriel 6,9 $ 2,3 $
Marge du bénéfice sectoriel 3,9 % 1,5 %
---------------------------------------------------------------------


Les revenus ont augmenté de 13 % pour s'établir à 90,9 millions $ au cours du deuxième trimestre de 2005 comparativement à 80,1 millions $ et le bénéfice a plus que doublé pour s'établir à 3,9 millions $ comparativement à 1,6 million $ l'année précédente. Le raffermissement du dollar canadien par rapport au dollar américain a eu l'effet de diminuer les revenus trimestriels consolidés de 2005 d'environ 3,0 millions $. Au cours de la période de six mois terminée le 30 juin 2005, le revenu a augmenté de 14 % pour s'établir à 174,7 millions $ et le bénéfice sectoriel a triplé pour s'établir à 6,9 millions $ par rapport à 2,3 millions $ en 2004. Les facteurs suivants ont contribué aux résultats trimestriels :

- Les revenus de Kinecor ont augmenté de 10,4 millions $ pour s'établir à 74,5 millions $ en 2005 alors que toutes les régions à travers le Canada ont réalisé des gains en revenus. Les ventes de roulements à billes et de composantes de transmission de force ont augmenté de 14 % ou de 5,9 millions $, en raison de ventes plus fortes dans toutes les régions, y compris des améliorations dans les secteurs forestier, minier et industriel, des gains dans le secteur pétrolier et de gaz dans l'ouest du Canada et une nouvelle succursale à Rimouski, Québec. Les revenus en pièces hydrauliques et en services ont augmenté de 21 % ou de 4,5 millions $, suite au renforcement continu du secteur pétrolier et du gaz et du secteur minier dans l'ouest du Canada et à la pénétration accrue du marché au Canada central. Le bénéfice a augmenté de 1,8 million $ pour s'établir à 3,2 millions $ alors que les volumes accrus ont plus que compensé les frais de vente et d'administration plus élevés en raison des dépenses en personnel plus élevées comparativement à l'année dernière.

- Les revenus de Spencer, une entreprise en systèmes hydrauliques située aux E-U., ont augmenté de 0,4 million $ ou de 3 % (12 % par rapport au dollar américain) pour s'établir à 16,4 millions $ comparativement à 16,0 millions $ l'année dernière en raison surtout des ventes plus élevées de pièces à OEM, de ventes accrues au secteur agricole et de ventes de pièces et de services au secteur minier. Le bénéfice pour le trimestre a augmenté de 0,5 million $ pour s'établir à 0,7 million $ alors que l'incidence des volumes et des marges plus élevés a plus que compensé une augmentation en frais de vente et d'administration comparativement à l'année dernière.

Le 2 mai 2005, Le Conseil a déterminé que Spencer ne constituait pas un élément important de ses plans d'affaires futurs et étudie d'autres options stratégiques, notamment une alinéation.



Les systèmes générateurs (anciennement les moteurs Diesel)

pour le trimestre terminé le 30 juin 2005 2004
---------------------------------------------------------------------
Matériel 27,9 $ 18,6 $
Pièces et services 26,2 $ 24,5 $
---------------------------------------------------------------------
Revenu brut 54,1 $ 43,1 $
Bénéfice sectoriel 4,8 $ 3,9 $
Marge du bénéfice sectoriel 8,9 % 9,0 %
---------------------------------------------------------------------


pour le semestre terminé le 30 juin 2005 2004
---------------------------------------------------------------------
Matériel 49,1 $ 33,1 $
Pièces et services 51,0 $ 49,9 $
---------------------------------------------------------------------
Revenu brut 100,1 $ 83,0 $
Bénéfice sectoriel 8,8 $ 7,2 $
Marge du bénéfice sectoriel 8,8 % 8,7 %
---------------------------------------------------------------------


Les revenus ont augmenté de 26 % ou de 11,0 millions $ pour s'établir à 54,1 millions $ au cours du deuxième trimestre de 2005 comparativement à 43,1 millions $ en 2004. Le raffermissement du dollar canadien par rapport au dollar américain a eu l'effet de diminuer les revenus trimestriels consolidés de 2005 d'environ 1,2 million $. Le bénéfice sectoriel a augmenté de 0,9 million $ pour s'établir à 4,8 millions $ comparativement à 3,9 millions $ l'année précédente. Au cours de la période de six mois terminée le 30 juin 2005, les revenus ont augmenté de 17,1 millions $ pour s'établir à 100,1 millions $ et le bénéfice a augmenté de 1,6 million $ pour s'établir à 8,8 millions $. Les événements suivants ont eu une incidence sur les revenus et le bénéfice au cours du trimestre :

- Les revenus en activités d'exploitation du Waterous Power Systems en Alberta ont été de 47 % ou de 11,1 millions $ de plus qu'en 2004. Les ventes de matériel ont augmenté de 9,3 millions $ et les revenus en pièces et en services ont augmenté de 1,8 million $ comparativement à l'année dernière. Ces augmentations ont été surtout dues à une augmentation de l'activité pétrolière et du gaz dans l'ouest du Canada.

- Les revenus des activités d'exploitation au Québec et aux Maritimes de Detroit Diesel Allison Canada East sont demeurés relativement inchangés, diminuant de 0,1 million $ pour s'établir à 19,1 millions $ comparativement à l'année dernière. Une augmentation de 0,4 million $ en revenus de services attribuable principalement à un marché de détail routier plus fort a été plus que compensée par une réduction de 0,5 million $ en revenus de ventes de pièces en raison d'une diminution des ventes aux concessionnaires de camions Freightliner, compensée en partie par une augmentation de ventes de pièces au détail. Les ventes de matériel sont demeurées inchangées d'un trimestre à l'autre.

- Le bénéfice a augmenté de 0,9 million $ pour s'établir à 4,8 millions $ alors que les volumes de ventes plus élevés de Waterous Power Systems ont plus que compensé les frais de vente et d'administration résultant principalement de dépenses accrues en personnel comparativement à l'année dernière.



RENSEIGNEMENTS TRIMESTRIELS CHOISIS

2005 2004(a) 2003(a)
----------------------------------------------------------------------
T2 T1 T4 T3 T2 T1 T4 T3
----------------------------------------------------------------------
Revenu 291,9 $ 254,1 $ 249,2 $ 230,0 $ 238,1 $ 210,9 $ 230,9 $ 207,8 $
Bénéfice
net 3,0 5,0 6,0 5,2 4,6 2,5 3,4 2,6
Résultat
par
action
- Avant
dilut-
ion 0,19 $ 0,32 $ 0,38 $ 0,33 $ 0,29 $ 0,16 $ 0,22 $ 0,17 $
- Après
dilut-
ion 0,19 $ 0,31 $ 0,37 $ 0,33 $ 0,28 $ 0,16 $ 0,22 $ 0,16 $
----------------------------------------------------------------------


(a) Après ajustement . V degrésir N degréste 2 des états financiers du deuxième trimestre de 2005 et du quatrième trimestre de 2004 disp degrésnibles dans le site du SEDAR à l'adresse www.sedar.c degrésm.

On peut trouver un examen des résultats trimestriels précédents de la Société dans les rapports trimestriels de la rubrique Examen et analyse par la direction de la Société disponibles dans le site de SEDAR à l'adresse www.sedar.com.

MESURES NON RECONNUES PAR LES PRINCIPES COMPTABLES GENERALEMENT RECONNUS ("PCGR")

Comme supplément aux états financiers consolidés, le Fonds utilise des mesures non reconnues par les principes comptables généralement reconnus qui n'ont pas de sens normalisé prescrit par les principes comptables généralement reconnus ("PCGR") et ne peuvent donc probablement pas être comparables aux mesures similaires utilisées par d'autres sociétés.

"Le bénéfice net excluant les éléments liés à la conversion du Fonds de revenu" et "le bénéfice net par unité excluant les éléments liés à la conversion du Fonds de revenu" sont des mesures financières non reconnues par les principes comptables généralement reconnus que la direction estime utiles aux investisseurs, parce qu'elles excluent l'incidence des éléments liés à la conversion qui ne sont pas récurrents de nature et qu'elles fournissent donc des renseignements plus utiles aux investisseurs et à la direction pour évaluer le rendement financier courant du Fonds. La section portant sur les résultats des activités d'exploitation susmentionnées comprend une description du rapprochement entre le bénéfice net déclaré et le bénéfice net excluant les éléments liés à la conversion du Fonds de revenu, et entre le bénéfice net par unité et le bénéfice net par unité excluant les éléments liés à la conversion du Fonds de revenu.

"Les espèces distribuables" et "les espèces distribuables prévues" ne sont pas reconnues comme mesures selon les PCGR, et la méthode de calcul adoptée par le Fonds peut différer des méthodes utilisées par d'autres entités. En conséquence, les espèces distribuables et les espèces distribuables prévues telles que présentées ne peuvent pas être comparables à des mesures semblables présentées par d'autres entités. Le Fonds estime que les espèces distribuables et les espèces distribuables prévues sont des mesures financières utiles, car elles représentent la détermination clé des flux de trésorerie disponibles pour distribution aux participants. Les espèces distribuables et les espèces distribuables prévues ne devraient pas être interprétées comme une solution de rechange au bénéfice net tel qu'établi selon les PCGR. Voir les sections portant sur les espèces distribuables et les espèces distribuables prévues ci-dessous pour la méthode de calcul des espèces distribuables et des espèces distribuables prévues.

Les renvois à "l'excédent brut d'exploitation" portent sur le bénéfice avant les frais d'intérêt, d'impôt sur le revenu, de dépréciation et d'amortissement. L'excédent brut d'exploitation est une mesure utilisée par plusieurs investisseurs pour comparer les émetteurs en fonction de leurs capacités de produire des revenus en espèces dans le secteur de l'exploitation. L'excédent brut d'exploitation n'est pas une mesure reconnue sous les PCGR et n'est pas destiné à représenter le flux de trésorerie ou les résultats des activités d'exploitation établies conformément aux PCGR ou les espèces disponibles pour distribution. La direction estime que l'excédent brut d'exploitation est une meilleure mesure que le bénéfice net pour ajuster le mode des remises en espèces. Comme le Fonds a l'intention de distribuer en substance tous ses montants en espèces disponibles sur une base continue, la direction croit que l'excédent brut d'exploitation est une mesure utile pour évaluer le rendement du Fonds et, de là, les espèces disponibles pour distribution par le Fonds. Cependant, l'excédent brut d'exploitation ne devrait pas être interprété comme étant une solution de rechange au bénéfice net, tel qu'établi conformément aux PCGR ou aux flux de trésorerie résultant des activités d'exploitation, des placements et des activités de financement comme mesure de liquidité et des flux de trésorerie ou comme un indicateur du rendement du Fonds. L'excédent brut d'exploitation tel que présenté pourrait ne pas être comparable aux montants de titres semblables annoncés par d'autres entités.

"L'excédent brut d'exploitation ajusté" est un excédent brut d'exploitation après avoir éliminé l'effet des éléments non récurrents et calculé les ajustements tels que décrits à la section Espèces distribuables. Les éléments non récurrents sont des transactions ou des événements que la direction estime comme étant inusités dans le contexte d'une entité cotée ou qui ne sont pas susceptibles de se répéter dans un avenir prévisible. L'excédent brut d'exploitation ajusté n'est pas une mesure reconnue selon les PCGR et les précisions décrites ci-dessus relativement à l'excédent brut d'exploitation s'appliquent également à l'excédent brut d'exploitation ajusté.

Un rapprochement du bénéfice net avec l'excédent brut d'exploitation, en fonction des états financier du Fonds, a été fourni dans la section Espèces distribuables.

LIQUIDITES ET RESSOURCES EN CAPITAL

Le Fonds a utilisé 3,1 millions de dollars en espèces excluant les activités de financement au cours du deuxième trimestre de 2005 comparativement à 0,9 million $ en espèces produites au cours du deuxième trimestre de 2004. Pour le semestre terminé le 30 juin 2005, le Fonds a utilisé un flux de trésorerie de 22,8 millions $ excluant les activités de financement comparativement à 14,7 millions $ l'année précédente.

Le montant en espèces utilisé pour les activités d'exploitation s'est élevé à 0,4 million $ au cours du deuxième trimestre de 2005, y compris 4,8 millions $ en espèces utilisés dans les variations du fonds de roulement hors caisse avant l'incidence des variations des taux de conversion des devises étrangères compensées par 4,4 millions $ en espèces provenant du bénéfice d'exploitation. Le montant en espèces provenant du bénéfice d'exploitation a subi l'incidence négative des 12,6 millions $ en dépenses de conversion payées durant le trimestre. Les volets importants de l'augmentation du fonds de roulement hors caisse sont les suivants :

- Les comptes clients ont diminué de 3,2 millions $ en raison de meilleures rentrées de fonds et de ventes plus élevées de matériel qui ont généralement un cycle d'exploitation plus court.

- Les stocks ont augmenté de 8,3 millions $ en raison de l'activité de ventes plus élevée, surtout dans le secteur pétrolier et du gaz dans l'ouest du Canada.

- Les comptes créditeurs et les charges à payer ont diminué de 0,8 million $ alors que de plus faibles charges à payer résultant de l'intérêt accumulé et des dépenses en mesures d'encouragement à long terme payées durant le trimestre, combinés aux dépôts inférieurs des clients, ont plus que compensé une augmentation des comptes créditeurs en raison des niveaux de stocks plus élevés et de la gestion améliorée des comptes créditeurs.

Au cours de la période de six mois terminée le 30 juin 2005, les montants en espèces utilisés pour les activités d'exploitation se sont élevés à 17,1 millions $, y compris un montant de 29,8 millions $ d'augmentation du fonds de roulement hors caisse, moins 12,7 millions $ en espèces résultant du bénéfice d'exploitation et excluant l'incidence des variations dus à la conversion des devises étrangères.

Le fonds de roulement, excluant la dette consolidée et les montants en espèces, a augmenté de 6,6 millions $, pour s'établir à 157,6 millions $ au 30 juin 2005 comparativement à 151,0 millions $ au 31 mars 2005. L'augmentation a été due à des facteurs de flux de trésorerie mentionnés plus haut et à l'augmentation du taux de change du dollar américain à la fin du trimestre comparativement au 31 mars 2005.

Le Fonds a investi un montant net de 2,7 millions $ du montant en espèces prévu pour les activités d'exploitation au cours du deuxième trimestre de 2005. Les activités de placement les plus importantes ont été les 2,3 millions $ en ajouts à la flotte de location de chariots élévateurs dans le secteur du matériel mobile, compensés par 0,9 million $ en cession de location de chariots élévateurs et par 1,3 million $ en autres ajouts d'immobilisations.

La dette de 54,8 millions $ moins les montants en espèces a augmenté de 4,0 millions $ comparativement au 31 mars 2005, surtout en raison de l'augmentation du fonds de roulement et des paiements liés à la conversion du Fonds de revenu. Le rapport entre la dette du Fonds et l'avoir des actionnaires a augmenté légèrement à 0,27 :1 au 30 juin 2005 comparativement à 0,26 :1 au 31 mars 2005. Comparativement au 30 juin 2004, le rapport entre la dette et l'avoir des actionnaires a diminué de 0,32 :1 à 0,27 :1.

Afin de mettre l'Arrangement en place, le 8 juin 2005, la Société a conclu une nouvelle entente de crédit bancaire et a remboursé les billets de premier rang et les séries I et II d'obligations non garanties libellés en dollars américains. Le remboursement anticipé de la dette a entraîné une pénalité de paiement anticipé de 6,8 millions $ et de 0,8 million $ en radiation des coûts de financement reportés non amortis. Le coût lié à la nouvelle facilité de crédit bancaire de 1,7 million $ a été capitalisé et sera amorti sur la durée de la facilité. La nouvelle facilité de crédit bancaire de 95 millions $ entièrement sécurisée qui expire le 7 juin 2008 comprend un montant de crédit non renouvelable de 30 millions $ et un montant de crédit renouvelable de 65 millions $. La capacité d'emprunt selon la nouvelle facilité de crédit bancaire dépend du niveau des stocks du Fonds disponibles et des comptes clients impayés. De plus, la nouvelle facilité de crédit bancaire comprend les clauses restrictives usuelles, y compris des restrictions sur le paiement des remises en espèces et le maintien de certains ratios financiers qui avaient toutes été respectées au 30 juin 2005. Les emprunts selon la nouvelle facilité portent des taux d'intérêt variables aux marges sur les rendements bancaires acceptables pour le dollar canadien, les taux interbancaires
offerts à Londres sur le dollar américain ou le taux préférentiel.

Le 16 juin 2005, le Fonds a conclu un contrat d'échange de taux d'intérêt avec deux de ses prêteurs, de sorte qu'au total, le taux d'intérêt sur le montant de 30 millions $ de sa facilité de crédit non renouvelable est effectivement fixé à 3,47 % plus les marges applicables jusqu'à l'expiration de la facilité le 7 juin 2008. Le supplément que le Fonds paierait pour terminer ou échanger hypothétiquement le contrat d'échange selon les conditions en vigueur sur le marché est estimé à 0,3 million $.

Au 30 juin 2005, le Fonds avait utilisé 58,0 millions $ de sa facilité de crédit bancaire totalisant 95 millions $.

En fonction du montant en espèces annuelles distribuables estimé à 2,20 $ par unité, le Fonds s'attend que la capacité d'emprunt supplémentaire en vertu de la nouvelle facilité de crédit bancaire, ainsi que sa présente facilité de demande de financement de matériel inutilisée de 10 millions $ seront suffisantes pour répondre aux exigences du fonds de roulement à court terme et aux besoins en capitaux d'entretien du Fonds. A long terme, il se pourrait que le Fonds doive accéder aux marchés des actions ou de la dette pour financer les besoins en acquisitions importantes et la croissance liée au fonds de roulement et aux dépenses en immobilisations.

Au cours du trimestre, Wajax s'est engagé à acquérir du terrain pour un montant de 2,5 millions $ en 2005. Il est prévu que le terrain sera vendu avec rappel locatif à une tierce partie dans le cadre d'une transaction conception-construction.

Le secteur du matériel mobile détenait un montant de 67,5 millions $ en stocks consignés provenant d'un fabricant important au 30 juin 2005 comparativement à 48,4 millions $ l'année précédente. Ces stocks ne font pas partie de l'inventaire du Fonds, car ces stocks appartiennent au fabricant.

Les arrangements financiers non inclus dans le bilan du Fonds comprennent des contrats de baux d'exploitation portant sur la flotte de location à long terme de camions détenue par le Fonds dans le secteur du matériel mobile. Au 30 juin 2005, l'engagement portant sur le bail d'exploitation non escompté pour la flotte de location était de 26,1 millions $.

Avant le 8 juin 2005, la Société a conclu des accords de couverture liés à ses expositions en devises étrangères pour une partie des billets de premier rang libellés en dollars américains en négociant des contrats à terme de compensation liés à la devise américaine. Le 8 juin 2005, la Société avait fait un gain de 1,2 million $ associé à ces activités de couverture qui a été compensé par une perte en devises étrangères non réalisée de 1,2 million $ associée à la portion de ses billets de premier rang libellés en dollars américains qui ne faisaient pas partie de la couverture protégeant les investissements de la Société dans ses activités d'exploitation autonomes aux Etats-Unis.

Le 8 juin 2005, suite au remboursement anticipé des billets de premier rang libellés en dollars américains, la Société a conclu un contrat à court terme de gré à gré sur devises étrangères pour vendre 16 millions $US le 29 juillet 2005 afin de compenser ses exposition en devises étrangères sur son investissement dans ses activités d'exploitation autonomes aux Etats-Unis. La juste valeur du contrat de gré à gré au 30 juin 2005 est estimée à 0,4 million $ et est comptabilisée comme actif dans le bilan.

Au cours du trimestre, la Société a versé un dividende sur les actions ordinaires de 1,1 million $ ou de 0,07 $ par action (0,04 $ par action durant le deuxième trimestre de 2004).



ESPECES DISTRIBUABLES

Espèces distribuables pour la période de quinze jours terminée le 30
juin 2005
---------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie pour les activités d'exploitation excluant
---------------------------------------------------------------------
les variations au fonds de roulement hors caisse (1) 3 991 $
Dépenses en capital d'entretien (210)
---------------------------------------------------------------------
Espèces distribuables (2) 3 781
Espèces distribuables - par unité de fiducie (2) 0,226 $
---------------------------------------------------------------------


(1) Fondé sur les résultats au prorata pour le mois de juin 2005.

(2) Voir la section plus haut sur les mesures non reconnues par les principes comptables généralement reconnus.

Le résumé suivant des espèces distribuables prévues pendant les douze mois terminés le 30 juin 2005 a été préparé par Wajax en fonction des résultats réels des activités d'exploitation ajustés en fonction des éléments non récurrents qui sont des transactions ou des événements que la direction estime inusités dans le contexte d'une entité cotée ou dont on ne prévoit pas la répétition dans un avenir prévisible. Les ajustements pour les coûts administratifs et de gestion supplémentaires de même que les dépenses courantes en capital d'entretien, en intérêt et en impôt ont également été effectués. Bien que le Fonds ne s'est pas engagé fermement pour tous ces montants supplémentaires et, qu'en conséquence, les effets financiers complets de tous ces montants supplémentaires ne sont pas objectivement déterminables, selon l'expérience passée, la direction a établi un estimé de tels montants et a préparé l'analyse suivante qui, selon elle, représente un estimé raisonnable des espèces distribuables, si le Fonds avait déjà été créé au cours des douze mois terminés le 30 juin 2005. Cette analyse n'est pas une prévision ou une projection des résultats futurs. Les résultats réels des activités d'exploitation du Fonds pour toute période après la date d'entrée en vigueur varieront par rapport au montant présenté dans l'analyse suivante et ces variations peuvent être substantielles. Les résultats réels de Wajax comportent un certain nombre de risques et d'incertitudes. Voir la section Risques et incertitudes et la section Enoncés prospectifs.

Espèces distribuables prévues pour la période de douze mois terminée le 30 juin 2005(1)



Excédent brut d'exploitation pour la période de
douze mois terminée le 30 juin 2005(1) 54 207
Ajustements à l' excédent brut d'exploitation (1)
Coûts liés à la conversion au Fonds de revenu 2 606
Spencer (3) (2 554)
Coûts des mesures d'encouragement à long terme
pour la Direction (4) 1 727
Incidence prévue des commandes de matériel et
de service moins la gamme de matériel
forestier discontinuée (5) (565)
---------------------------------------------------------------------
Excédent brut d'exploitation ajusté (1) 55 421
La direction estime que pour avoir des espèces
distribuables, l'excédent brut d'exploitation
ajusté doit être réduit de ce qui suit :
Dépenses en capital d'entretien (6) (10 000)
Dépenses en intérêt (7) (3 900)
Impôts (8) (500)
Dépenses d'administration supplémentaires (9) (200)
---------------------------------------------------------------------
Espèces distribuables prévues(1) (2) 40 821 $
Espèces distribuables prévues - par unité de
fiducie (2) (10) 2,454 $
---------------------------------------------------------------------


(1) Voir la section sur les mesures non reconnues par les principes comptables généralement reconnus.

(2) En présumant que le Fonds existait durant la période indiquée.

(3) Le Conseil a déterminé que Spencer ne constituait pas un élément important de ses plans d'affaires futurs et étudie d'autres options stratégiques, notamment une alinéation. Donc, l'excédent brut d'exploitation a été réduit par l'excédent brut d'exploitation de Spencer pendant les douze mois terminés le 30 juin 2005. L'excédent brut d'exploitation de Spencer pendant la période de 12 mois terminée le 30 juin 2005 est établi comme suit : résultat avant intérêt et impôt de 2 143 $ plus amortissement de 411 $.

(4) Les régimes de rémunération des cadres et des directeurs de Wajax ont été modifiés suite à la conversion au Fonds. L'excédent brut d'exploitation a été augmenté de 3 259 $ pour tenir compte des régimes qui n'existeront plus et réduit de 1 532 $ pour tenir compte des nouveaux régimes de rémunération du Fonds.

(5) En 2005, Wajax a annoncé qu'il avait reçu deux commandes importantes de services et de matériel minier à long terme du North American Construction Group et d'Elk Valley Coal. On a tenu compte de l'incidence prévue au cours de la première année de ces deux commandes, comme si elles avaient été en place pendant la période de douze mois terminée le 30 juin 2005. L'incidence prévue de la phase d'abandon graduel de la gamme de matériel forestier Timberjack dans le nord de l'Ontario, du Manitoba et des Maritimes en 2005 dont l'estimé provient de l'exclusion de l'excédent brut d'exploitation réel produit par la gamme de matériel Timberjack pendant la période de douze mois terminée le 30 juin 2005 et de l'ajout de l'excédent brut d'exploitation prévu qui sera produit pendant la période de douze mois terminée le 30 juin 2006 de la gamme de matériel que la Société a sécurisée pour remplacer la gamme Timberjack compense ce montant.

(6) Pendant la période de cinq ans de 2000 à 2004, les dépenses en capital d'entretien annuelles moyennes (y compris le matériel de location, mais excluant Spencer, les activités d'exploitation du matériel mobile américaines vendues en 2002 et un système informatique de PRU abandonné en 2002), ont été de 9,1 millions $. Les dépenses en capital d'entretien annuelles ont varié entre 3,4 millions $ et 12,0 millions $ durant cette période. Les attentes de la direction sur les dépenses en capital d'entretien annuelles futures sont de 10,0 millions $. La Société s'est engagée à acquérir le terrain pour une somme de 2,5 millions $ en 2005. Ce montant n'a pas été inclus dans les dépenses de capital d'entretien, étant donné que le terrain sera vendu à un tiers et reloué dans une transaction conception construction.

(7) Représente la dépense d'intérêt prévue et les charges financières sur la nouvelle facilité de crédit bancaire, en fonction d'un solde moyen dû de 57 000 $. La dépense d'intérêt prévue présume un montant de 30 000 $ de dette à taux fixe pendant trois ans et le reste sujet aux taux d'intérêt variables.

(8) Estimées comme de grandes sociétés fédérales canadiennes et impôt sur le revenu.

(9) Représente les dépenses d'administration supplémentaires encourues suite à la conversion en un fonds de revenu.

(10) En fonction d'un solde de 16 582 530 unités du Fonds au 30 juin 2005 plus un nombre supplémentaire de 90 193 unités du Fonds à être émises à même le compte de trésorerie au cours des périodes futures sous les nouveaux régimes de rémunération des cadres et des administrateurs.

Le tableau suivant rapproche le revenu net avec l'excédent brut d'exploitation en fonction des états financiers consolidés historiques du Fonds pour les périodes indiquées.



Douze mois se
terminant le 30 juin
2005
---------------------------------------------------------------------
Bénéfice net 19 263
Ajouter :
Frais liés à l'impôt sur le revenu 11 514
Dépréciation et amortissement 10 071
Frais d'intérêts, moins les frais de
financement reportés, amortissement
inclus ci-dessus 5 767
Frais associés aux remboursements
anticipés de la dette à long terme 7 592
---------------------------------------------------------------------
Excédent brut d'exploitation (1) 54 207
---------------------------------------------------------------------


(1) Voir la section sur les mesures non reconnues par les principes comptables généralement reconnus.

CAPITAL UNITAIRE

Wajax Limitée ("la Société") a été transformée d'une société par actions en une fiducie de fonds de revenu le 15 juin 2005. Selon l'Arrangement, les anciens actionnaires de la Société ont reçu indirectement du Fonds des unités de fiducie. Les unités de fiducie émises par le Fonds sont incluses dans l'avoir des participants sur le bilan et sont résumées comme suit :



2005 2004
Emises et entièrement payées : Nombre Montant Nombre Montant
-----------------------------------------------------------------------
Solde des actions
ordinaires de la
Société au 31
mars 2005 15 744 460 102,4 $ 15 696 960 102,2 $
-----------------------------------------------------------------------
Options d'achat
d'actions exercées 838 070 6,1 22 000 0,1
-----------------------------------------------------------------------
Total des actions
ordinaires de la Société
échangées indirectement
pour des unités de
fiducie du Fonds 16 582 530 108,5 - -
Frais liés à la conversion
imputés au capital - (3,7) - -
Solde des unités de
fiducie du Fonds le
30 juin 2005 16 582 530 104,8 $ 15 718 960 102,3 $
-----------------------------------------------------------------------


Au cours du trimestre, 838 070 (2004 : 22 000) options d'achat d'actions ont été exercées comprenant un prix d'exercice moyen pondéré de 6,32 $ (2004 : 3,80 $). La Société n'a pas émis d'options d'achat d'actions aux employés durant le trimestre (en 2004, elle avait émis 25 000 options d'achat d'actions comprenant un prix d'exercice de 10,22 $ d'une durée moyenne de 10 ans).

Depuis le début de l'exercice, 843 070 (en 2004, 22 000) options d'achat d'actions ont été exercées comprenant un prix d'exercice moyen pondéré de 6,30 $ (en 2004, 3,80 $). La Société n'a pas émis d'options d'achat d'actions aux employés durant l'année (en 2004, elle avait émis 86 570 options d'achat d'actions comprenant un prix d'exercice de 9,03 $ d'une durée moyenne de 8,6 ans).

Dans le cadre de l'Arrangement visant à convertir la Société en un Fonds, celle-ci a permis d'exercer toute option non échue. Toute option en vigueur au moment de la conversion devait être annulée. Au moment de la conversion, il n'y avait aucune option non échue. Le Fonds a comptabilisé un coût de rémunération de 364 milliers $ pour le trimestre (2004 : 68 milliers $) et de 419 milliers $ depuis le début de l'exercice (2004 : 124 milliers $) relativement aux options d'achat d'actions attribuées aux employés après le 31 décembre 2002. La Société avait comptabilisé les options d'achat d'actions des employés en appliquant la méthode de la valeur intrinsèque avant 2003 et n'avait donc pas comptabilisé de coût de rémunération pour les attributions faites avant cet exercice. Il y aurait eu une diminution nominale du bénéfice net et du bénéfice par action si la Société avait comptabilisé les options d'achat d'actions des employés exercées en 2002 selon la méthode de la juste valeur.

Le Fonds a remplacé l'ancien régime d'option d'achat d'actions par deux nouveaux régimes de rémunération fondée sur les actions : le régime de propriété d'unités (Unit Ownership Plan) auquel participent certains membres de la direction et le régime de fiduciaire d'unités différées (Trustee Deferred Unit Plan). Les deux régimes émettent des droits aux participants qui sont réglés en émettant les unités du Fonds de revenu WAJAX. Les attributions initiales totalisent environ 60 milliers de droits du régime de propriété d'unités et 30 milliers de droits du régime de fiduciaire d'unités différées. Les dépenses de rémunération sont établies en fonction de la juste valeur des droits lorsqu'ils sont émis et reconnus au cours de la période d'acquisition des droits (3 ans pour le régime de propriété d'unités et immédiatement pour le régime de fiduciaire d'unités différées). La juste valeur des droits équivaut au prix moyen pondéré négocié de 5 jours des unités de fiducie du Fonds de revenu Wajax. Le Fonds n'a comptabilisé aucun coût relativement à la rémunération liée au régime de propriété d'unités et il a comptabilisé des coûts relativement à la rémunération liée au régime de fiduciaire d'unités différées d'un montant de 577 milliers $ pour le trimestre et depuis le début de l'exercice.

MODIFICATIONS DES CONVENTIONS COMPTABLES

Impôt sur le revenu

Le Fonds est une "fiducie de fonds commun de placement" telle que définie en vertu de la Loi de l'impôt sur le revenu (Canada) et son revenu est donc non imposable dans la mesure où il est réparti entre ses détenteurs d'unités. Cependant, les filiales du Fonds sont sujettes à l'impôt sur le revenu et prévoient les obligations de l'impôt sur le revenu selon les taux d'imposition des sociétés prévus par la loi.

Rabais par le vendeur

A compter du 30 septembre 2004, Wajax a adopté le CPN-144, "Comptabilisation par un client (y compris un revendeur) de certaines contreparties reçues d'un fournisseur" de l'ICCA. L'abrégé requiert qu'un client comptabilise la contrepartie en espèces reçue d'un vendeur comme une réduction du prix des produits du vendeur et la reflète comme une réduction du coût de produits vendus et de stocks afférents lorsque reconnue dans l'état des résultats et le bilan. L'abrégé doit être appliqué rétroactivement pour les périodes annuelles et intermédiaires prenant fin après le 15 août 2004. Wajax a redressé ses résultats et bilans comparatifs de 2004 dans ses états financiers. La mise en oeuvre de la nouvelle norme a entraîné une réduction des bénéfices non répartis d'ouverture pour le trimestre terminé le 30 juin 2004 d'un montant de 482 millions $. L'incidence sur les comptes du bilan en date du 30 juin 2004 a été une diminution des stocks d'un montant de 777 millier $ et une augmentation des impôts futurs d'un montant de 295 milliers $. Le bénéfice net pour le trimestre terminé le 30 juin 2004 n'a pas subi l'impact de l'adoption de l'abrégé.

Obligations liées à la mise hors service d'immobilisations

A compter du 1er janvier 2004, Wajax a adopté le Manuel de l'ICCA, Chapitre 3110 "Obligations liées à la mise hors service d'immobilisations". Ce chapitre exige que l'entreprise capitalise la juste valeur marchande des coûts afférents des sorties d'actifs avec un élément de passif compensateur. Les obligations liées à la mise hors service des immobilisations ont trait aux contrats de location-exploitation des installations des branches où certaines clauses exigent que les lieux soient retournés à leur état original à la fin du contrat de location. Les disponibilités totales non actualisées prévues requises pour régler ces obligations totalisent 1 025 milliers $. Wajax a adopté le chapitre sur une base rétroactive à compter du 1er octobre 2004. Les données des bilans consolidés à compter du 30 juin 2004 ont donc été redressés comme suit : une augmentation de 9 milliers $ en immobilisations, une augmentation de 281 milliers $ en impôts futurs, une augmentation de 746 milliers $ en charges à payer et une réduction de 450 milliers $ en bénéfices non répartis.

RISQUES ET INCERTITUDES

Comme pour la majorité des entreprises, Wajax subit les effets d'un certain nombre de risques et d'incertitudes liés au marché et à l'industrie qui pourraient avoir une incidence substantielle sur les résultats des activités d'exploitation. Le Fonds tente de minimiser plusieurs de ces risques par la diversification des activités de base et au moyen de la diversité géographique de ses activités d'exploitation. Cependant, il y a un certain nombre de risques qui méritent d'être commentés en particulier.

Conjoncture économique/caractère cyclique des activités

La clientèle de Wajax est constituée d'entreprises qui oeuvrent dans les secteurs suivants : l'exploitation des ressources naturelles, la construction, le transport, la fabrication, le traitement industriel et les services publics. Ces secteurs sont cycliques et ils nécessitent d'importants investissements. Par conséquent, la demande des clients portant sur les produits et services de la Société peut être touchée par la conjoncture économique à la fois locale et globale. Les variations des taux d'intérêts, la confiance des consommateurs et des entreprises, les bénéfices réalisés par les entreprises, les conditions de crédit, les opérations de change, les prix des matières premières et le niveau de dépenses gouvernementales au chapitre de la construction d'infrastructure peuvent influer les investissements au niveau des dépenses en immobilisations et partant, le chiffre d'affaires et les résultats d'exploitation de la Société. Bien que Wajax ait tenté de réduire l'incidence du caractère cyclique de l'activité et du secteur sur son entreprise en diversifiant ses activités selon les régions géographiques, ses offres de produits et sa clientèle, rien ne garantit que les résultats d'exploitation de Wajax, et les flux de trésorerie du Fonds, ne subiront pas les conséquences défavorables des changements dans la conjoncture économique.

Prix des matières premières

Bon nombre des clients de Wajax sont touchés, directement ou indirectement, par les fluctuations des prix des matières premières liées aux secteurs de la foresterie, des métaux et des minéraux ainsi que du pétrole et du gaz naturel et par conséquent, Wajax aussi subit indirectement les fluctuations de ces prix. Notamment, chacune des entreprises de Wajax est exposée aux fluctuations des prix du pétrole. Un fléchissement des prix de ces matières premières, plus particulièrement le prix du pétrole, pourrait conséquemment avoir des répercussions défavorables sur les résultats d'exploitation de la Société et sur les flux de trésorerie du Fonds.

Relations avec les fabricants et accès aux produits

Wajax cherche à distribuer des gammes de produits de premier plan dans chacun de ses marchés régionaux et sa réussite dépend de sa capacité d'entretenir de bonnes relations avec les fabricants qu'elle représente. Wajax s'attache à établir des relations durables avec des fabricants qui tiennent à avoir un avantage concurrentiel et à dominer leurs secteurs du marché visés à long terme. Dans les entreprises du matériel roulant, des moteurs Diesel, des composantes hydrauliques et des pompes de raffinage, les relations de la Société avec les fabricants sont généralement régies par des contrats de distribution exclusive. Ces contrats sont pour la plupart à durée indéterminée, mais ils peuvent être résiliés moyennant un préavis signifié dans des délais relativement courts prévus dans le contrat. Bien que la Société entretienne de bonnes relations avec ses principaux fabricants et cherche à établir de solides partenariats à long terme, la perte d'une gamme de produits importante sans possibilité de remplacement par une gamme analogue aurait un effet défavorable important sur les résultats d'exploitation et les flux de trésorerie de la Société.

Il existe une tendance continue de regroupement parmi les fabricants de matériel et de composantes industriels. Ces regroupements peuvent avoir des répercussions, favorables ou non, sur les produits distribués par Wajax. Le regroupement des fabricants peut avoir un impact négatif sur les résultats d'exploitation et sur les flux de trésorerie si les gammes de produits que distribue Wajax deviennent non disponibles par suite du regroupement.

En général, les fournisseurs ont la capacité de modifier unilatéralement les modalités de distribution ou de limiter la fourniture de produits lorsque la demande du marché est forte. Les changements apportés par les fournisseurs aux chapitres des prix et de la disponibilité des produits peuvent avoir une incidence négative ou positive sur les produits d'exploitation et les marges de Wajax. De même, de temps à autre, les fournisseurs apportent des changements aux modalités de paiement fixées à l'intention des distributeurs. Ces changements sont susceptibles de modifier la période de paiement sans intérêts ou les modalités de consignation de Wajax, ce qui pourrait avoir des répercussions négatives ou positives importantes sur les soldes des fonds de roulement tels les liquidités, les stocks, les créditeurs et la dette bancaire.

La capacité de la Société de réaliser son intention d'orienter son entreprise de Composantes industrielles sur, entre autres, l'importation de composantes hydrauliques de grande qualité à faibles coûts en provenance de la Chine et de l'Europe de l'Est dépend de la stabilité économique et politique continue dans ces régions. Rien ne garantit que la Société sera en mesure de toujours importer ces composantes.

Qualité des produits distribués

La capacité de Wajax de conserver et de développer sa clientèle dépend de la capacité des fournisseurs représentés par Wajax de maintenir et d'améliorer la qualité de leurs produits. La qualité et la réputation de ces produits sont indépendants de la volonté de Wajax et rien ne garantit que les fournisseurs réussiront à atteindre ces buts. L'incapacité des fournisseurs de la Société à conserver leur présence sur le marché pourrait avoir une incidence défavorable sur les résultats d'exploitation et les flux de trésorerie de la Société.

Assurance

Wajax maintient en vigueur une assurance qui correspond à la protection qui couvre normalement les entreprises de même nature que la Société, y compris une assurance sur les biens et une assurance en matière de responsabilité civile. Bien que les limites et les franchises de cette assurance aient été établies sur la base d'une analyse des risques et des recommandations faites par des conseillers professionnels, rien ne garantit que Wajax pourra maintenir cette assurance à des coûts raisonnables sur le plan commercial ou que le montant de cette garantie d'assurance sera suffisant pour couvrir toutes les obligations contractées par Wajax. Si Wajax est tenue responsable de montants excédant les limites de sa garantie ou dans le cadre de réclamations non visées par cette garantie d'assurance, son entreprise, ses résultats d'exploitation et sa situation financière pourraient en subir des effets négatifs.

Exposition au risque de change

Les résultats d'exploitation de Wajax sont établis en dollars canadiens. La majorité des ventes de la Société sont conclues en dollars canadiens, alors que ses achats, dans une grande proportion, le sont en dollars américains. Des variations du taux de change du dollar américain peuvent avoir une incidence négative ou positive sur les produits d'exploitation, les marges et le fonds de roulement de Wajax. Wajax réduit certains risques de change en concluant des contrats de change à terme à court terme pour fixer le coût d'engagements connus, tels que la dette associée aux stocks importés. En outre, Wajax procédera à des hausses de prix périodiques afin de compenser l'incidence négative des augmentations des taux de change sur les produits importés. L'incapacité de Wajax d'atténuer les risques liés au taux de change ou d'augmenter les prix pour compenser les augmentations des taux de change pourrait avoir une incidence défavorable importante sur ses résultats d'exploitation ou sa situation financière.

Une chute du dollar américain par rapport au dollar canadien peut avoir une incidence négative sur les produits d'exploitation et les flux de trésorerie de la Société puisque certains produits sont importés des Etats-Unis. Dans certains cas, les conditions du marché exigent que Wajax réduise ses prix de vente puisque le dollar américain baisse. De même, beaucoup de clients de Wajax exportent des produits aux Etats-Unis et un dollar canadien fort peut avoir un effet négatif sur leur compétitivité et sur la demande pour leurs produits, ce qui conséquemment peut faire baisser la demande pour des produits de Wajax.

Wajax possède actuellement une division d'exploitation américaine. Le taux de change entre le dollar canadien et le dollar américain est sujet à d'importantes fluctuations d'un exercice à l'autre. On observe aussi une incidence positive ou négative correspondante sur l'état des résultats de Wajax uniquement liée à l'effet de conversion d'un exercice à l'autre. En outre, Wajax peut s'exposer à un risque positif ou négatif, selon son investissement net dans cette opération et selon les fluctuations des taux de change. Cependant, les effets de ces fluctuations sur le bilan ont été compensés par les emprunts en dollars américains et des contrats de change à court terme que Wajax a utilisés efficacement en guise de couverture. Le Conseil a déterminé que cette division d'exploitation américaine ne constituait pas un élément important de ses plans d'affaires futurs et étudie d'autres options stratégiques, notamment une alinéation.

Concurrence

Les secteurs de la distribution du matériel roulant, des composantes industrielles et des moteurs Diesel dans lesquels Wajax livre concurrence sont hautement compétitifs. Dans l'entreprise de Matériel roulant, Wajax livre concurrence surtout à des distributeurs de matériel régionaux qui tendent à détenir des gammes de produits spécialisées comme celles offertes par John Deere, Komatsu et Caterpillar. Rien ne garantit que Wajax demeurera en mesure d'exercer sa concurrence sur les plans de la qualité et des prix des gammes de produits, la distribution et la capacité d'entretien ainsi que la proximité des sites de distribution par rapport aux clients.

Quant au secteur de Composantes industrielles, les branches du matériel hydraulique font face à la concurrence livrée par d'autres distributeurs de composantes hydrauliques sur les plans de la qualité et des prix des gammes de produits, de la capacité d'offrir des solutions d'ingénierie sur mesure et de la conformité à des normes élevées en matière de prix et de service. Les branches des produits de roulement et de transmission de force livrent concurrence à un certain nombre de distributeurs représentant les mêmes gammes de produits ou des gammes concurrentielles et, pour se démarquer sur le marché, elles misent surtout sur les normes élevées de leur service d'entretien, leurs prix et leurs services à valeur ajoutée.

L'entreprise des systèmes générateurs (anciennement, les moteurs Diesel) fait face à la concurrence livrée par d'autres grands distributeurs de moteurs Diesel représentant des produits comme Cummins et Caterpillar. La concurrence s'exerce surtout sur les plans de la qualité des produits et l'établissement des prix.

Rien ne garantit que Wajax sera en mesure de continuer de concurrencer efficacement. Des pressions concurrentielles accrues ou l'incapacité de la Société de maintenir en place les facteurs qui ont contribué à l'amélioration de sa position concurrentielle pourraient avoir des répercussions défavorables sur ses résultats d'exploitation et ses flux de trésorerie.

Employés clés

Le succès de Wajax dépend grandement des capacités et de l'expérience de l'équipe de la haute direction et d'autres employés clés. Le rendement futur de la Société est également tributaire de sa capacité à recruter, à former et à garder à son service des employés hautement qualifiés dans tous les champs de ses activités. Le recrutement de personnel de direction, de vente et de personnel technique qualifié est très compétitif, particulièrement dans certains marchés où Wajax exerce sa concurrence. Sur une base régulière, Wajax passe en revue ses pratiques en matière d'embauche, de formation et de rémunération et procède à des ajustements dans la perspective de recruter et de garder à son service des effectifs très compétents. Toutefois, rien ne garantit que Wajax aura le succès escompté en ce domaine et la perte d'employés clés ou l'incapacité de recruter et de garder à son service les nouveaux employés qualifiés selon le besoin pourrait avoir un effet défavorable sur les activités actuelles de Wajax et sur ses perspectives d'avenir.

Litiges et réclamations pour responsabilité du fait du produit

Dans le cours normal de ses activités, Wajax peut être partie à diverses poursuites dont l'issue ne peut être prévue avec certitude. Au nombre des poursuites potentielles figurent les réclamations pour responsabilité du fait du produit. Wajax maintient une assurance en matière de responsabilité du fait du produit et la direction estime que cette assurance est adéquate pour la protéger contre d'éventuelles réclamations en matière de responsabilité du fait du produit. Ce ne sont pas tous les risques cependant qui sont couverts par cette assurance et rien ne garantit que Wajax pourra toujours se procurer une telle assurance ou se procurer une telle assurance à des conditions favorables ou que les montants seront en tout temps suffisants pour couvrir chaque perte encourue ou réclamation pouvant engager les actifs ou les activités de Wajax.

Une déclaration a été signifiée, désignant la Société et sa filiale, Les Industries Wajax Limitée, comme parties défenderesses dans une procédure de recours collectif inscrite en vertu de la loi intitulée Class Proceedings Act de la Colombie-Britannique. La demande en justice découle de la conversion faite le 1er janvier 2001 du régime de retraite des employés, passé d'un régime à prestations déterminées à un régime à cotisations déterminées, de la suspension des cotisations et du paiement des frais d'administration des régimes de retraite à même la caisse de retraite. La Société avait déjà fait une évaluation des réclamations possibles et avait conclu que celles-ci avaient peu de chance de réussir. La direction a évalué les faits et les arguments invoqués et elle demeure convaincue que ces réclamations ont peu de chance de réussir. Si la Société ne réussit pas à se défendre contre ces réclamations, cela pourrait avoir une incidence négative importante sur ses résultats d'exploitation et ses flux de trésorerie.

Désuétude des stocks

Wajax tient d'importantes quantités de stocks dans ses trois entreprises principales. Bien que Wajax estime que les systèmes de gestion des stocks qu'elle a en place sont appropriés, les variations de la demande du marché pour les produits qu'elle vend pourraient rendre désuets certains articles de ses stocks, ce qui pourrait obliger la Société à dévaluer considérablement le reste de ses stocks et ainsi l'empêcher d'atteindre les produits d'exploitation et les flux de trésorerie prévus découlant de ces stocks. Une telle situation aurait des répercussions négatives sur ses résultats d'exploitation et ses flux de trésorerie.

Endettement, disponibilité du crédit et clauses restrictives

A titre de condition liée à l'Arrangement, Wajax prévoit obtenir les nouvelles facilités de crédit d'un montant total de 95 M$ auprès de banques à charte canadiennes. Bien que la direction considère que ces deux facilités seront suffisantes pour financer ses besoins en matière de fonds de roulement, rien ne garantit la disponibilité du crédit supplémentaire au moment où le besoin se fera sentir et rien ne garantit la disponibilité d'un montant de crédit suffisant, assorti de modalités analogues à celles des nouvelles facilités de crédit, à l'échéance de ces dernières.

Le montant lié aux obligations au titre du service de la dette en vertu des nouvelles facilités de crédit sera fonction du niveau d'emprunt et des fluctuations des taux d'intérêts dans la mesure où le taux ne fait pas l'objet d'une couverture. Par conséquent, les fluctuations des frais associés au service de la dette peuvent avoir un effet préjudiciable sur le bénéfice et les flux de trésorerie futurs.

Les nouvelles facilités de crédit renfermeront des clauses restrictives qui poseront des restrictions notamment sur la capacité de Wajax de grever ses actifs ou d'en disposer, sur le montant des frais d'intérêts encourus, sur les distributions faites en regard du bénéfice ainsi que sur certaines obligations de communication de l'information. Un défaut de conformité aux modalités des nouvelles facilités de crédit pourrait donner lieu à un cas de défaut, et, s'il n'y est pas remédié ou renoncé, un remboursement anticipé des nouvelles facilités de crédit serait exigible. Rien ne peut garantir que les actifs de la Société seront suffisants pour rembourser intégralement les nouvelles facilités de crédit.

Wajax a également des marges de crédit disponibles auprès d'autres institutions financières aux fins du financement des stocks et du financement hors bilan du parc de location à long terme. Ces facilités de crédit ne sont pas des marges consenties et leur disponibilité future n'est pas assurée, ce qui pourrait avoir un effet défavorable sur la disponibilité des espèces aux fins de distribution et les occasions de croissance à venir.

Risque de crédit

Wajax consent du crédit à ses clients, en règle générale, sur une base non garantie. Bien que Wajax ne soit pas dépendante d'une façon importante sur l'un quelconque de ses clients et qu'elle a en place un système de gestion du crédit, la perte d'un important débiteur aurait un effet négatif sur la rentabilité de la Société.

Contrats garantissant la valeur résiduelle, contrats de recours et contrats de rachat

Dans certains cas, Wajax donne certaines garanties aux fins du financement des fournisseurs pour le compte de ses clients. Il peut s'agir de garanties visant à assurer la valeur de revente du matériel, garantissant une partie des paiements de location des clients ou de contrats de rachat du matériel à un prix déterminé. Ces contrats sont soumis à certaines conditions que doit remplir le client telles que le maintien du matériel en bonne condition de fonctionnement. Jusqu'à ce jour, la Société n'a jamais encouru de pertes importantes liées à ce type de contrats; toutefois, rien ne garantit que la Société ne subira aucune perte à l'avenir.

Réclamations futures au titre de la garantie

Wajax fournit des garanties du fabricant et/ou du concessionnaire pour la plupart du matériel qu'elle vend. Dans certains cas, le risque en cas de réclamation au titre de la garantie est partagé conjointement avec le fabricant du matériel. Par conséquent, la responsabilité de Wajax est engagée en cas de réclamation au titre de la garantie. Il est possible qu'advenant une érosion de la qualité d'un produit ou une pénurie de main-d'oeuvre qualifiée, les réclamations au titre de la garantie augmentent à l'avenir ou qu'elles soient plus importantes que celles prévues par la direction. Si la responsabilité de Wajax à l'égard de ces réclamations est plus grande que prévue, l'entreprise, les résultats d'exploitation et la situation financière de la Société pourraient s'en ressentir.

Contrats de maintenance et de réparation

Wajax conclut souvent des contrats de maintenance et de réparation à long terme avec ses clients, en vertu desquels elle est tenue de maintenir un parc de matériel à divers niveaux de rendement négociés. La durée de ces contrats varie considérablement et allant souvent jusqu'à cinq ans et plus. Les contrats sont d'ordinaire à prix fixes, bien que bon nombre de contrats soient assortis de dispositions supplémentaires aux fins d'ajustement à l'inflation. En raison de la nature à long terme de ces contrats, il existe un risque d'importants dépassements des coûts. Une mauvaise évaluation, de la part de Wajax, de l'étendue des travaux de maintenance requis ou une augmentation des coûts réels des pièces et du service au delà des ajustements à l'inflation prévus dans le contrat pourrait avoir des répercussions défavorables sur la rentabilité des contrats. Afin d'atténuer ce risque, Wajax surveille de près les contrats pour déceler tout signe précurseur de dépassement des coûts. En outre, le fabricant peut, dans certains cas, partager le dépassement des coûts si la rentabilité fléchit sous un certain seuil. Tout manquement de la part de Wajax à établir des prix et gérer ces contrats avec efficacité pourrait avoir une incidence négative considérable sur l'entreprise de la Société, ses résultats d'exploitation et sa situation financière.

Systèmes d'information et technologie

Les systèmes d'information sont une partie intégrante des processus d'affaires de Wajax, notamment en ce qui concerne la commercialisation du matériel et les services techniques, les stocks et la logistique, ainsi que les finances. Quelques-uns de ces systèmes sont intégrés aux systèmes et processus de base de certains fournisseurs. Toute interruption de ces systèmes ou toute défaillance empêchant les systèmes de fonctionner comme ils le devraient, selon l'ampleur du problème, pourrait avoir des répercussions défavorables sur les résultats d'exploitation de la Société puisque la capacité d'exercer une surveillance et un contrôle efficaces des activités de la Société s'en trouverait entravée.

Réglementation gouvernementale

L'entreprise de Wajax est assujettie à l'évolution des lois et règlements gouvernementaux, particulièrement dans les domaines de l'environnement, la santé et la sécurité. Des modifications à ces lois et règlements pourraient imposer des coûts supplémentaires à Wajax et toucher défavorablement son entreprise autrement, y compris en exigeant de Wajax l'élaboration de mesures de conformité additionnelles.

Relations avec les employés

Wajax est partie à 10 conventions collectives visant au total environ 375 employés. De ce nombre, cinq conventions expirent en 2005, trois expirent en 2006, une expire en 2007 et une autre, en 2008. Wajax estime qu'elle entretient de bonnes relations avec ses employés et ne prévoit aucune difficulté à renouveler les conventions collectives. L'incapacité de Wajax à renouveler ses conventions collectives au moment où la renégociation de celles-ci s'impose de temps à autre pourrait donner lieu à des arrêts de travail et à d'autres perturbations de travail. L'incapacité à renouveler les conventions collectives selon des modalités satisfaisantes pourrait avoir un effet négatif considérable sur l'entreprise de la Société, ses résultats d'exploitation ou sa situation financière.

Initiatives de croissance / intégration des acquisitions / exécution de projet

Dans le cadre de sa stratégie à long terme, Wajax entend continuer à faire progresser son entreprise en alliant croissance interne et acquisitions stratégiques. La capacité de Wajax à atteindre cet objectif de croissance est tributaire d'un certain nombre de facteurs dont les suivants : l'aptitude à repérer les occasions rentables de nouvelle entreprise ou d'acquisition; la négociation de conventions d'achat selon des modalités et des prix satisfaisants; l'obtention d'approbation préalable visant des acquisitions de tierces parties, y compris des autorités réglementaires; la capacité à assurer des ententes de financement intéressantes et l'intégration des exploitations nouvellement acquises aux entreprises existantes. Tous ces facteurs pourraient être plus difficiles et plus longs à mettre en place que ce que la direction prévoit. De plus, toute expansion importante de l'entreprise pourrait accroître la complexité de l'exploitation de Wajax et détourner la direction de ses affaires courantes. L'incapacité de Wajax à gérer fructueusement sa stratégie d'acquisition pourrait avoir une incidence négative importante sur l'entreprise de la Société, ses résultats d'exploitation et sa situation financière.

PERSPECTIVES

Le bénéfice du Fonds pour la première moitié de 2005 a dépassé les attentes de la direction. Le Fonds a tiré profit d'une forte demande pour ses produits dans la majorité des secteurs de l'économie avec une vigueur particulière dans le secteur de l'énergie de l'Alberta. La direction prévoit que ces facteurs économiques continueront d'influencer directement les résultats des activités d'exploitation du Fonds pour le reste de l'année.

ENONCES PROSPECTIFS

La présente rubrique Examen et analyse par la direction contient des énoncés prospectifs. Ces énoncés ont trait à des événements futurs ou au rendement futur et reflètent les attentes et les hypothèses actuelles de la direction. De tels énoncés prospectifs reflètent les croyances actuelles de la direction et sont fondés sur les renseignements dont la direction ou le Fonds dispose à l'heure actuelle. Un certain nombre de facteurs pourraient avoir comme effet de modifier de façon importante les événements, le rendement ou les résultats actuels des événements, du rendement et des résultats discutés dans les énoncés prospectifs. Ces facteurs comprennent, sans s'y limiter, les risques présentés dans la rubrique Examen et analyse par la direction. En outre, ces facteurs devraient faire l'objet d'un examen attentif et les lecteurs ne devraient pas se fier de façon indue sur les énoncés prospectifs. Ces énoncés prospectifs ont été établis en date des présentes et le Fonds n'assume aucune obligation de les mettre à jour ou de les réviser pour refléter de nouveaux événements ou circonstances.

On trouvera des renseignements supplémentaires, notamment le Rapport annuel et la Notice annuelle de la Société dans le site du SEDAR, à l'adresse www.sedar.com.

Mississauga, Canada

Le 9 août 2005



FONDS DE REVENU WAJAX

Etats financiers consolidés non vérifiés

Pour le semestre terminé le 30 juin 2005



Avis requis aux termes des Normes canadiennes 51-102 sur " les obligations d'information continue ", Partie 4.3(3) (a).

Les états financiers consolidés ci-joints ont été élaborés par la direction du Fonds de revenu WAJAX et n'ont pas été examinés par les vérificateurs du Fonds de revenu WAJAX.



FONDS DE REVENU WAJAX
BILAN CONSOLIDE

------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
Le 31
Le 30 juin décembre Le 30 juin
2005 2004 2004
(en milliers de dollars) non vérifié vérifié non vérifié
------------------------------------------------------------------------
(après
redressement
note 2)
Actif à court terme
Espèces et quasi-espèces 3 178 $ 49 409 $ 26 054 $
Débiteurs 128 133 115 207 110 271
Stocks 186 134 161 046 148 993
Impôts futurs 8 096 6 132 6 829
Charges payées d'avance et
autres montants recouvrables 3 907 3 963 2 738
------------------------------------------------------------------------
329 448 335 757 294 885
------------------------------------------------------------------------

Actif à long terme
Equipement de location 17 072 16 362 16 619
Immobilisations 30 013 30 251 30 824
Fonds commercial et autres actifs 55 711 54 621 54 743
Impôts futurs 2 593 2 851 2 901
------------------------------------------------------------------------
105 389 104 085 105 087
------------------------------------------------------------------------
434 837 $ 439 842 $ 399 972 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------

Passif à court terme
Créditeurs et charges à payer 165 855 $ 155 730 $ 122 398 $
Impôts à payer 2 802 7 935 3 881
Partie à court terme de la
dette à long terme - 4 683 4 470
------------------------------------------------------------------------
168 657 168 348 130 749
------------------------------------------------------------------------

Passif à long terme
Impôts futurs 2 783 3 545 2 516
Charge à long terme à payer au
titre des pensions 2 217 2 080 1 983
Dette à long terme (note 4) 58 000 70 884 80 035
------------------------------------------------------------------------
63 000 76 509 84 534
------------------------------------------------------------------------

Avoir des actionnaires
Parts de fiducie (note 1)
(note 5) 104 818 102 390 102 296
Surplus d'apport 577 373 187
Bénéfices non répartis 97 785 92 222 82 206
------------------------------------------------------------------------
203 180 194 985 184 689
------------------------------------------------------------------------
434 837 $ 439 842 $ 399 972 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------



FONDS DE REVENU WAJAX
ETAT DES RESULTATS CONSOLIDES
ET BENEFICES NON REPARTIS

Trimestre terminé le Semestre terminé le
30 juin 30 juin
non vérifié non vérifié
------------------------- ---------------------
(en milliers de dollars,
sauf pour les données
par unité) 2005 2004 2005 2004
------------------------------------------------------------------------
Revenu 291 863 $ 238 128 $ 545 962 $ 449 019 $
Coûts des ventes 229 389 184 989 424 719 346 614
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------

Bénéfice brut 62 474 53 139 121 243 102 405
Frais de vente et
d'administration 47 327 43 590 96 341 86 604
Coûts liés à la
conversion du fonds de
revenu (note 1) 2 606 - 2 606 -
------------------------------------------------------------------------

Bénéfice avant intérêts
et impôts 12 541 9 549 22 296 15 801
Frais d'intérêts 1 348 1 892 2 876 3 930
Remboursement anticipé de
la dette à long terme
(note 1) 7 592 - 7 592 -
------------------------------------------------------------------------

Bénéfice avant impôts 3 601 7 657 11 828 11 871
Charge d'impôts
(récupération) - courante 3 669 3 538 6 479 5 035
- future (3 038) (437) (2 639) (227)
------------------------------------------------------------------------

Bénéfice net 2 970 $ 4 556 $ 7 988 $ 7 063 $

Bénéfices non répartis,
au début de la période 96 139 78 278 92 222 76 399

Ajustement des impôts
futurs suite à la
conversion au fonds de
revenu (note 3) (216) - (216) -
Dividendes liés aux
actions ordinaires (1 108) (628) (2 209) (1 256)
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------

Bénéfices non répartis, à
la fin de la période 97 785 $ 82 206 $ 97 785 $ 82 206 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------

Bénéfice par unité (Note
6) - avant dilution 0,19 $ 0,29 $ 0,50 $ 0,45 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
- après dilution 0,19 0,28 0,50 0,44
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------


------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
Nombre de parts de
fiducie émises 16 582 530 15 718 960 16 582 530 15 718 960
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------

Nombre d'options
d'achat d'actions
ordinaires émises - 808 507 - 808 507
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------



FONDS DE REVENU WAJAX
ETAT CONSOLIDE DES FLUX DE TRESORERIE

Trimestre terminé le 30 juin
(en milliers de dollars) 2005 2004
non vérifié non vérifié
------------------------------------------------------------------------
(après
redressement
note 2)

ACTIVITES D'EXPLOITATION
Bénéfice net 2 970 $ 4 556 $
Postes sans effet sur les flux de
trésorerie :
Amortissement
- Equipement de location 984 844
- Immobilisations 1 353 1 331
- Dépenses reportées et actifs
incorporels 157 339
Radiation des frais reportés 867 -
Charges de retraite - après les
paiements 157 190
Frais de location hors caisse 33 -
Frais liés à la rémunération fondée sur
les actions (note 7) 941 68
Impôts futurs (3 023) (438)
------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie avant variations du
fonds de roulement hors caisse 4 439 6 890
------------------------------------------------------------------------

Variations du fonds de roulement hors caisse :
Débiteurs 3 182 (4 727)
Stocks (8 345) 521
Charges payées d'avance et autres
montants recouvrables (3) (462)
Créditeurs et charges à payer (825) (2 596)
Impôts à payer 1 146 2 742
------------------------------------------------------------------------
(4 845) (4 522)
------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie (utilisés par) liés
aux activités d'exploitation (406) 2 368
------------------------------------------------------------------------

ACTIVITES D'INVESTISSEMENT
Ajouts de matériel de location (2 305) (1 216)
Cession de matériel de location 899 376
Ajouts d'immobilisations (1 296) (658)
Produits de la cession d'immobilisations 8 12
------------------------------------------------------------------------
(2 694) (1 486)
------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie avant les activités
de financement (3 100) 882
------------------------------------------------------------------------

ACTIVITES DE FINANCEMENT
Emissions d'actions ordinaires à
l'exercice des options d'achat d'actions
(note 7) 5 295 84
Remboursement de la dette à long terme
(note 4) (77 573) (1 269)
Frais de conversion du fonds de revenu
chargés aux parts de fiducie (note 1) (3 678) -
Augmentation de la dette à long terme
(note 4) 58 000 -
Frais reportés (note 4) (1 762) -
Activités de couverture (note 8) 1 150 -
Dividendes payés (1 108) (628)
------------------------------------------------------------------------
(19 676) (1 813)
------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie avant effet des
opérations de change (22 776) (931)
------------------------------------------------------------------------
Effet des opérations de change sur le
profit ou la perte sur change 1 720 457
------------------------------------------------------------------------
Variation nette des espèces et
quasi-espèces (21 056) $ (474)$
------------------------------------------------------------------------


------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
Espèces et quasi-espèces - au début de
la période 24 234 $ 26 528 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
Espèces et quasi-espèces - à la fin de
la période 3 178 $ 26 054 $
------------------------------------------------------------------------
Les flux de trésorerie liés aux
activités d'exploitation comprennent ce
qui suit :
------------------------------------------------------------------------
Intérêts payés 3 076 $ 2 798 $
Impôts payés 2 517 $ 832 $
------------------------------------------------------------------------
Opérations importantes sans effet sur la
trésorerie :
Matériel de location transféré aux stocks 503 $ 221 $



FONDS DE REVENU WAJAX
ETAT CONSOLIDE DES FLUX DE TRESORERIE

Semestre terminé le 30 juin
(en milliers de dollars) 2005 2004
non vérifié non vérifié
------------------------------------------------------------------------
(après
redressement
note 2)
ACTIVITES D'EXPLOITATION
Bénéfice net 7 988 $ 7 063 $
Postes sans effet sur les flux de
trésorerie :
Amortissement
- Equipement de location 1 945 2 144
- Immobilisations 2 566 2 668
- Dépenses reportées et actifs incorporels 388 725
Radiation des frais reportés 867 -
Charges de retraite - après les
paiements 327 347
Frais de location hors caisse 226 -
Frais liés aux compensations sur actions
(note 7) 996 124
Impôts futurs (2 624) (228)
------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie avant variations du
fonds de roulement hors caisse 12 679 12 843
------------------------------------------------------------------------

Variations du fonds de roulement hors caisse :
Débiteurs (12 678) (4 016)
Stocks (24 694) (5 103)
Charges payées d'avance et autres
montants recouvrables 125 (365)
Créditeurs et charges à payer 12 571 (15 958)
Impôts à payer (5 134) 2 531
------------------------------------------------------------------------
(29 810) (22 911)
------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie utilisés par les
activités d'exploitation (17 131) (10 068)
------------------------------------------------------------------------

ACTIVITES D'INVESTISSEMENT
Ajouts de matériel de location (4 656) (3 911)
Cession de matériel de location 1 269 811
Ajouts d'immobilisations (2 320) (1 641)
Produits de la cession d'immobilisations 20 82
------------------------------------------------------------------------
(5 687) (4 659)
------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie avant les activités
de financement (22 818) (14 727)
------------------------------------------------------------------------

ACTIVITES DE FINANCEMENT
Emissions d'actions ordinaires à
l'exercice des options d'achat d'actions
(note 7) 5 314 84
Remboursement de la dette à long terme
(note 4) (78 477) (2 084)
Frais de conversion du fonds de revenu
chargés aux parts de fiducie (note 1) (3 677) -
Augmentation de la dette à long terme
(note 4) 58 000 -
Frais reportés (note 4) (1 762) -
Activités de couverture (note 8) (2 327) (2 025)
Dividendes payés (2 210) (1 256)
------------------------------------------------------------------------
(25 139) (5 281)
------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie avant effet des
opérations de change (47 957) (20 008)
------------------------------------------------------------------------
Effet des opérations de change sur le
profit ou la perte sur change 1 726 667
------------------------------------------------------------------------
Variation nette des espèces et
quasi-espèces (46 231) $ (19 341) $
------------------------------------------------------------------------

------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
Espèces et quasi-espèces - au début de
la période 49 409 $ 45 395 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
Espèces et quasi-espèces - à la fin de
la période 3 178 $ 26 054 $
------------------------------------------------------------------------
Les flux de trésorerie liés aux
activités d'exploitation comprennent ce
qui suit :
------------------------------------------------------------------------
Intérêts payés 3 876 $ 4 027 $
Impôts payés 11 609 $ 2 540 $
------------------------------------------------------------------------
Opérations importantes sans effet sur la
trésorerie :
------------------------------------------------------------------------
Matériel de location transféré aux
stocks 731 $ 541 $
Effet à recevoir transféré des stocks 377 $ -



FONDS DE REVENU WAJAX
NOTES AUX ETATS FINANCIERS CONSOLIDES
(Tableaux, en milliers de dollars)
(non vérifié)


Note 1 Structure de la fiducie et fondement de la présentation

Le Fonds de revenu WAJAX (le " Fonds " ) est une société de placement à but limité, non constituée en personne morale et ouverte régie par les lois de l'Ontario en vertu de la déclaration de fiducie en date du 27 avril 2005. Le Fonds a été créé pour acquérir indirectement toutes les actions en circulation de Wajax Limitée (" Wajax " ) et pour échanger celles sur une base égale pour les parts de fiducie de Wajax (" unités " ) dans le Fonds en vertu d'un plan d'arrangement (" l'arrangement ") à compter du 15 juin 2005. Le Fonds est autorisé à émettre un nombre illimité d'unités et chaque participant participe au pro rata à toute distribution du Fonds.

Le Fonds est censé être une continuation de Wajax Limitée qui continue à utiliser la méthode de comptabilisation des intérêts qui reconnaît le Fonds comme l'entité remplaçante de Wajax Limitée. Ces états financiers intermédiaires consolidés reflètent donc la position financière, les résultats des activités d'exploitation et les flux de trésorerie du Fonds, comme s'il avait toujours effectué les activités d'entreprise anciennement effectuées par Wajax Limitée avec tous les actifs et passifs enregistrés aux valeurs comptables de Wajax Limitée.

Les frais de conversion au fonds de revenu, y compris les honoraires, les frais juridiques, les frais des conseillers en placement et autres coûts au montant de 3 678 milliers $ ont été imputés aux parts de fiducie. Les coûts liés à la conversion au montant de 2 606 milliers $, y compris la mise en ouvre accélérée de certaines mesures d'encouragement à long terme à l'intention des cadres et des directeurs, y compris les régimes de rémunération liés aux actions de Wajax Limitée ont été imputés au bénéfice. Les coûts du remboursement anticipé de la dette à long terme de 7 592 milliers $ ont été imputés aux intérêts débiteurs. Suite à l'Arrangement, les impôts sur le revenu futurs enregistrés précédemment d'un montant de 216 milliers $ ont été imputés aux bénéfices non répartis.

Les conventions comptables appliquées à l'élaboration de ces états financiers intermédiaires consolidés non vérifiés sont les mêmes que celles appliquées à l'élaboration des états financiers consolidés annuels de Wajax Limitée.

Ces états financiers intermédiaires consolidés non vérifiés ne comprennent pas toutes les données contenues dans les états financiers consolidés annuels vérifiés. Ces états financiers intermédiaires non vérifiés devraient donc être lus de concert avec les états financiers consolidés annuels de Wajax Limitée pour l'année terminée le 31 décembre 2004.

Note 2 Modification des conventions comptables

a. Rabais par le vendeur

A compter du 30 septembre 2004, Wajax a adopté le CPN-144, " Comptabilisation par un client (y compris un revendeur) de certaines contreparties reçues d'un fournisseur " de l'ICCA. L'abrégé requiert qu'un client comptabilise la contrepartie en espèces reçue d'un vendeur comme une réduction du prix des produits du vendeur et le reflète comme une réduction du coût de produits vendus et de stocks reliés lorsque reconnus dans l'état des résultats et le bilan. L'abrégé doit être appliqué rétroactivement pour les périodes annuelles et intermédiaires prenant fin après le 15 août 2004. Wajax a redressé ses résultats et bilans comparatifs de 2004 dans ses états financiers. La mise en ouvre de la nouvelle norme a entraîné une réduction des bénéfices non répartis d'ouverture pour le trimestre terminé le 30 juin 2004 d'un montant de 482 milliers $. L'impact sur les comptes du bilan en date du 30 juin 2004 a été une diminution des stocks d'un montant de 777 milliers $ et une augmentation des impôts futurs d'un montant de 295 milliers $. Le bénéfice net pour le trimestre terminé le 30 juin 2004 n'a pas été influencé par l'adoption de l'abrégé.

b. Obligations liées à la mise hors service d'immobilisations

A compter du 1er janvier 2004, Wajax a adopté le Manuel de l'ICCA, Chapitre 3110 " Obligations liées à la mise hors service d'immobilisations ". Ce chapitre exige que l'entreprise capitalise la juste valeur marchande des coûts afférents des sorties d'actifs avec un élément de passif compensateur. Les obligations liées à la mise hors service des immobilisations ont trait aux contrats de location-exploitation des installations des branches où certaines clauses exigent que les lieux soient retournés à leur état original à la fin du contrat de location. Les disponibilités totales non actualisées prévues requises pour régler ces obligations totalisent 1 025 milliers $. Wajax a adopté le chapitre sur une base rétroactive à compter du 1er octobre 2004. Les données des bilans consolidés à compter du 30 juin 2004 ont donc été redressés comme suit : une augmentation de 9 milliers $ en immobilisations, une augmentation de 281 milliers $ en impôts futurs, une augmentation de 746 milliers $ en charges à payer et une réduction de 450 milliers $ en bénéfices non répartis.

Note 3 Impôt sur le revenu

Le Fonds est une " fiducie de fonds commun de placement " telle que définie par la Loi de l'impôt sur le revenu (Canada) et son revenu est donc non imposable dans la mesure où il est réparti entre ses détenteurs d'unités. Cependant, les filiales du Fond sont sujettes à l'impôt sur le revenu et s'acquittent des obligations de l'impôt sur le revenu selon les taux d'imposition des sociétés prévus par la loi.

Les impôts sur le revenu déclarés diffèrent du montant calculé en appliquant les taux prévus par la loi canadienne au revenu des activités d'exploitation avant impôt comme suit :



------------------------------------------------------------------------
30 juin 2005 30 juin 2004
------------------------------------------------------------------------
Taux d'impôt prévus par la loi 34,3 % 34,5 %
------------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant impôts 3 601 $ 7 657 $
------------------------------------------------------------------------
Impôts sur le revenu aux taux prévus
par la loi 1 234 $ 2 625 $
------------------------------------------------------------------------
Revenu du Fonds imposé directement
aux participants (1 067) -
------------------------------------------------------------------------
Autre 464 476
------------------------------------------------------------------------
Charge d'impôts 631 $ 3 101 $
------------------------------------------------------------------------


Comme suite à l'Arrangement, les impôts futurs inscrits antérieurement d'un montant de 216 milliers $ ont été imputés aux bénéfices non répartis.



Note 4 Dette à long terme

2005 2004
------------------------------------------------------------------------
Facilité de crédit bancaire renouvelable,
remboursable le 7 juin 2008 28 000 $ - $
Facilité de crédit bancaire non renouvelable,
remboursable le 7 juin 2008 30 000 -
Billets de premier rang américains de
50,0 millions $, 7,62 %, venant à échéance
le 18 décembre 2007 - $ 66 432 $
Obligations non garanties
10,69 %, Séries I, venant à échéance
le 24 août 2009 - 12 415
8,66 %, Séries II, venant à échéance
le 13 juin 2006 - 5 658

- -
------------------------------------------------------------------------
58 000 84 505
Moins la portion actuelle - 4 470
------------------------------------------------------------------------
58 000 $ 80 035 $
------------------------------------------------------------------------


Afin de mettre l'Arrangement en place, le 8 juin 2005, la Société a conclu une nouvelle entente (facilité) de crédit bancaire et a remboursé les billets de premier rang et les séries I et II d'obligations non garanties libellés en dollars américains. Le remboursement anticipé de la dette a entraîné une pénalité de paiement anticipé de 6,8 millions $ et de 0,8 million $ en radiation des coûts de financement reportés non amortis. Le coût lié à la nouvelle facilité de crédit bancaire de 1,7 million $ a été capitalisé et sera amorti sur la durée de la facilité. La nouvelle facilité de crédit bancaire de 95 millions $ entièrement sécurisée qui expire le 7 juin 2008 comprend un montant de crédit non renouvelable de 30 millions $ et un montant de crédit renouvelable de 65 millions $. La capacité d'emprunt selon la nouvelle facilité de crédit bancaire dépend du niveau des stocks du Fonds disponibles et des comptes clients impayés. De plus, la nouvelle facilité de crédit bancaire comprend les clauses restrictives usuelles, y compris des restrictions sur le paiement des remises en espèces et le maintien de certains ratios financiers qui avaient toutes été respectées au 30 juin 2005. Les emprunts selon la nouvelle facilité portent des taux d'intérêt variables aux marges sur les rendements bancaires acceptables pour le dollar canadien, les taux interbancaires offerts à Londres sur le dollar américain ou le taux préférentiel. Le 16 juin 2005, le Fonds a conclu un contrat d'échange de taux d'intérêt avec deux de ses prêteurs, de sorte qu'au total, le taux d'intérêt sur le montant de 30 millions $ de sa facilité de crédit non renouvelable est effectivement fixé à 3,47 % plus les marges applicables jusqu'à l'expiration de la facilité le 7 juin 2008.

Note 5 Parts de fiducie

Wajax Limitée (" la Société ") a été transformée d'une société par actions en une fiducie de fonds de revenu le 15 juin 2005. Selon l'Arrangement, les anciens actionnaires de la Société ont reçu indirectement du Fonds des unités de fiducie. Les unités de fiducie émises par le Fonds sont incluses dans l'avoir des participants sur le bilan et sont résumées comme suit :



2005 2004
Emises et entièrement payées : Nombre Montant Nombre Montant
------------------------------------------------------------------------
Solde des actions ordinaires 15 744 460 102 409 $ 15 696 960 102 212 $
de la Société au début du
trimestre
Options d'achat d'actions
exercées 838 070 6 087 22 000 84
------------------------------------------------------------------------
Total des actions ordinaires
de la Société échangées
indirectement pour des
unités de fiducie du Fonds 16 582 530 108 496 - -
Frais liés à la conversion
imputés au capital - (3 678) - -
------------------------------------------------------------------------
Solde des unités de fiducie
du Fonds à la fin du
trimester 16 582 530 104 818 $ 15 718 960 102 296 $
------------------------------------------------------------------------


Note 6 Bénéfice par unité

Le tableau porte sur le calcul du bénéfice par unité avant dilution et après dilution (en milliers de dollars, sauf pour les données par unité) :



Trimestre terminé le 30 juin 2005 2004
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
(après
redressement
note 2)

Numérateur du bénéfice par unité avant
dilution et après dilution :
- bénéfice net 2 970 $ 4 556 $
------------------------------------------------------------------------
Dénominateur du bénéfice par unité avant
dilution : - moyenne pondérée du nombre
des unités 15 990 853 15 698 877
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
Dénominateur du bénéfice par unité après
dilution :
- moyenne pondérée du nombre des unités 15 990 853 15 698 877
- effet de dilution des options d'achat
d'actions 7 354 329 238
------------------------------------------------------------------------
Dénominateur pour le bénéfice par unité
après dilution 15 998 207 16 028 115
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
Bénéfice par unité avant dilution 0,19 $ 0,29 $
------------------------------------------------------------------------
Bénéfice par unité après dilution 0,19 $ 0,28 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------



Semestre terminé le 30 juin 2005 2004
------------------------------------------------------------------------
(après
redressement
note 2)

Numérateur du bénéfice par unité
avant dilution et après dilution :
- bénéfice net 7 988 $ 7 063 $
------------------------------------------------------------------------
Dénominateur du bénéfice par unité
avant dilution :
- moyenne pondérée du nombre
des unités 15 865 212 15 697 913
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------

Semestre terminé le 30 juin 2005 2004
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
Dénominateur du bénéfice par unité
après dilution :
- moyenne pondérée du nombre des unites 15 865 212 15 697 913
- effet de dilution des options
d'achat d'actions 3 677 314 015
------------------------------------------------------------------------
Dénominateur pour le bénéfice par
unité après dilution 15 865 212 16 011 928
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
Bénéfice par unité avant dilution $ 0.50 $ 0.45
------------------------------------------------------------------------
Bénéfice par unité après dilution $ 0.50 $ 0.44
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------


Il n'y avait aucune option d'achat d'actions en circulation à la fin de la période (2004 : 805 570). En 2004, 90 000 options comportant une fourchette de prix d'exercice de 9,25 $ à 11,50 $ étaient exclues des calculs qui précèdent, celles-ci n'ayant aucun effet antidilutif.

Note 7 Régimes de rémunération fondée sur des actions

Au cours du trimestre, 838 070 (2004 : 22 000) options d'achat d'actions ont été exercées comprenant un prix d'exercice moyen pondéré de 6,32 $ (2004 : 3,80 $). Wajax n'a pas émis d'options d'achat d'actions aux employés durant le trimestre (en 2004, elle avait émis 25 000 options d'achat d'actions comprenant un prix d'exercice de 10,22 $ d'une durée moyenne de 10 ans).

Depuis le début de l'exercice, 843 070 (en 2004, 22 000) options d'achat d'actions ont été exercées comprenant un prix d'exercice moyen pondéré de 6,30 $ (en 2004, 3,80 $). Wajax n'a pas émis d'options d'achat d'actions aux employés durant l'année (en 2004, elle avait émis 86 570 options d'achat d'actions comprenant un prix d'exercice de 9,03 $ d'une durée moyenne de 8,6 ans).

Dans le cadre de l'Arrangement visant à convertir Wajax en un Fonds de revenu, Wajax a permis l'exercice de toute option non échue. Toute option en vigueur au moment de la conversion devait être annulée. Au moment de la conversion, il n'y avait aucune option non échue. Le Fonds a comptabilisé un coût de 364 milliers $ pour le trimestre (2004 : 68 milliers $) et de 419 milliers $ depuis le début de l'exercice (2004 : 124 milliers $) lié à la rémunération touchant les options d'achat d'actions attribuées aux employés après le 31 décembre 2002. Wajax avait comptabilisé les options d'achat d'actions des employés en appliquant la méthode de la valeur intrinsèque avant 2003 et n'avait donc pas comptabilisé le coût lié à la rémunération pour les attributions faites avant cet exercice. Il y aurait eu une diminution nominale du bénéfice net et du bénéfice par action si Wajax avait comptabilisé les options d'achat d'actions des employés accordées en 2002 selon la méthode de la juste valeur.

Le Fonds a remplacé l'ancien régime d'option d'achat d'actions par deux nouveaux régimes de rémunération fondée sur les actions : le régime de propriété d'unités (Unit Ownership Plan) auquel participent certains membres de la direction et le régime de fiduciaire d'unités différées (Trustee Deferred Unit Plan). Les deux régimes émettent des droits aux participants qui sont réglés en émettant les unités du Fonds de revenu WAJAX. Les attributions initiales totalisent environ 60 milliers de droits du régime de propriété d'unités et 30 milliers de droits du régime de fiduciaire d'unités différées. Les dépenses de rémunération sont établies en fonction de la juste valeur des droits lorsqu'ils sont émis et reconnus au cours de la période d'acquisition des droits (3 ans pour le régime de propriété d'unités et immédiatement pour le régime de fiduciaire d'unités différées). La juste valeur des droits équivaut au prix moyen pondéré négocié de 5 jours des unités de fiducie du Fonds de revenu Wajax. Le Fonds n'a comptabilisé aucun coût relativement à la rémunération liée au régime de propriété d'unités et il a comptabilisé des coûts relativement à la rémunération liée au régime de fiduciaire d'unités différées d'un montant de 577 milliers $ pour le trimestre et depuis le début de l'exercice.

Note 8 Instruments financiers

Avant le 8 juin 2005, le Fonds a couvert son exposition aux risques du change liés à une partie de ses billets de premier rang libellés en dollars américains en concluant des contrats à terme de gré à gré de compensation sur devises américaines. Le Fonds a comptabilisé un gain de 1,2 million $ associé à ces activités de couverture qui a été compensé par une perte en devises étrangères non réalisée de 1,2 million $ associée à la portion de ses billets de premier rang libellés en dollars américains qui ne faisaient pas partie de la couverture contre l'investissement du Fonds dans ses activités d'exploitation autonomes américaines.

Le 8 juin 2005, suite au remboursement anticipé des billets de premier rang libellés en dollars américains, le Fonds a conclu un contrat à terme de gré à gré sur devises étrangères pour vendre 16 millions $U.S. le 29 juillet 2005 afin de compenser son exposition aux risques du change sur son investissement dans ses activités d'exploitation américaines autonomes. La juste valeur du contrat de gré à gré au 30 juin 2005 est estimé à 0,4 million $ et est comptabilisé comme actif dans le bilan.

Le supplément que le Fonds verserait pour hypothétiquement terminer ou échanger ses contrats d'échange de taux d'intérêt (voir note 4) selon les présentes conditions du marché est évalué à 0,3 million $.

Note 9 Régimes de retraite des employés

Les dépenses nettes des régimes de retraite sont les suivantes :



Pour le trimestre terminé le 30 juin 2005 2004
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
Dépenses nettes des régimes de retraite-
régimes à prestations déterminées 215 $ 235 $
Dépenses nettes des régimes de retraite-
régimes à cotisations déterminées 848 986
------------------------------------------------------------------------
1 063 $ 1 221 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------


Pour le semestre terminé le 30 juin 2005 2004
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------

Dépenses nettes des régimes de retraite-
régimes à prestations déterminées 429 $ 437 $
Dépenses nettes des régimes de retraite-
régimes à cotisations déterminées 1 906 1 960
------------------------------------------------------------------------
2 335 $ 2 397 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------


Note 10 Information sectorielle

Pour le trimestre terminé le 30 juin 2005 2004
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
Revenu (après
Redressement
note 2)
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
Matériel mobile 147 562 $ 115 498 $
Composantes industrielles
- Canada 74 477 64 087
- Etats-Unis 16 430 16 018
------------------------------------------------------------------------
Total Composantes industrielles 90 907 80 106
------------------------------------------------------------------------
Systèmes générateurs (anciennement
moteurs Diesel) 54 053 43 061
Abandons de secteurs (659) (538)
------------------------------------------------------------------------
Total consolidé 291 863 $ 238 128 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------

Bénéfice sectoriel
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
Matériel mobile 8 006 $ 5 751 $
Composantes industrielles
- Canada 3 233 1 435
- Etats-Unis 643 183
------------------------------------------------------------------------
Total Composantes industrielles 3 876 1 618
------------------------------------------------------------------------
Systèmes générateurs (anciennement
moteurs Diesel) 4 774 3 883
Frais du siège social et abandons (1 509) (1 703)
Coûts de conversion au Fonds de revenu
(note 1) (2 606) -
------------------------------------------------------------------------
Total consolidé 12 541 $ 9 549 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
Les frais d'intérêts, les impôts et les frais du siège social ne sont
pas attribués aux secteurs d'entreprise.


Pour le semestre terminé le 30 juin 2005 2004
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
Revenu (après
Redressement
note 2)
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
Matériel mobile 272 460 $ 213 542 $
Composantes industrielles
- Canada 143 358 124 166
- Etats-Unis 31 363 29 333
------------------------------------------------------------------------
Total Composantes industrielles 174 721 153 499
------------------------------------------------------------------------
Systèmes générateurs (anciennement
moteurs Diesel) 100 091 83 006
Abandons de secteurs (1 310) (1 028)
------------------------------------------------------------------------
Total consolidé 545 962 $ 449 019 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------

------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
Bénéfice sectoriel
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
Matériel mobile 13 763 $ 9 516 $
Composantes industrielles
- Canada 5 639 2 002
- Etats-Unis 1 326 329
------------------------------------------------------------------------
Total Composantes industrielles 6 965 2 331
------------------------------------------------------------------------
Systèmes générateurs (anciennement
moteurs Diesel) 8 772 7 191
Frais du siège social et abandons (4 598) (3 237)
Frais liés à la conversion au fonds de
revenu (note 1) (2 606) -
------------------------------------------------------------------------
Total consolidé 22 296 $ 15 801 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
Les frais d'intérêts, les impôts et les frais du siège social ne sont
pas attribués aux secteurs d'entreprise.


Note 11 Eventualités

Une déclaration a été signifiée le 23 août 2004 nommant la filiale du Fonds, Wajax Limitée et une filiale, depuis la fusion avec Wajax Limitée, comme défendeurs en vertu de la Class Proceedings Act of British Columbia. L'action découle de la conversion le 1er janvier 2001 du régime de pension des employés de prestations déterminées à cotisations déterminées, du prélèvement de suspensions de cotisations et de paiements de frais d'administration du régime de pension à même le fonds de pension. La direction avait précédemment évalué les demandes qui, selon elle, pouvaient être formulées et a conclu que de telles demandes auraient peu de chance de réussir. La direction a évalué les faits et les arguments invoqués et croit toujours que les demandes auraient peu de chance de réussir.

Note 12 Données comparatives

Certaines données comparatives ont été regroupées de manière à être conformes à la présente présentation.

Renseignements

  • Fonds de revenu Wajax
    Neil Manning
    président et chef de la direction
    (905) 212-3300
    nmanning@wajax.com
    ou
    Fonds de revenu Wajax
    John Hamilton
    chef des finances
    (905) 212-3300
    jhamilton@wajax.com