Worldcolor (auparavant Quebecor World Inc.)

13 août 2009 17h28 HE

World Color Press annonce ses résultats du deuxième trimestre

MONTREAL, CANADA--(Marketwire - 13 août 2009) - World Color Press Inc. (auparavant Quebecor World Inc.)

FAITS SAILLANTS

- Le 21 juillet 2009, la Société s'est libérée du régime de protection des tribunaux aux Etats-Unis et au Canada

- La Société a changé sa dénomination sociale pour World Color Press Inc. après s'être affranchie du régime de protection des tribunaux

- Des revenus de 702,5 millions de dollars pour le deuxième trimestre de 2009 comparativement à 975,5 millions de dollars pour le deuxième trimestre de l'exercice précédent

- Un BAIIA ajusté de 58,0 millions de dollars comparativement à 92,7 millions de dollars pour le deuxième trimestre de 2008

World Color Press Inc. (auparavant Quebecor World Inc.) s'est libérée du régime de la protection contre les créanciers aux Etats-Unis et au Canada le 21 juillet 2009. Une restructuration réussie a permis à World Color d'émerger en tant qu'entité indépendante sur le point de reprendre et de renforcer son rôle de chef de file de son industrie.

"En s'affranchissant du régime de protection contre ses créanciers, la Société a marqué un important jalon qui n'aurait pas pu être franchi sans les efforts soutenus de ses employés et l'appui de ses clients. Au cours de cette période, nous avons renforcé notre structure financière et fait d'importants progrès au chapitre de la réduction de notre structure de coûts et de l'offre de nouveaux services pour les clients à l'échelle de notre Société", a affirmé Jacques Mallette, président et chef de la direction de World Color. "Nous avons également poursuivi la mise au point de nouvelles solutions d'impression intégrées afin de garantir à nos clients le meilleur rendement sur l'investissement. Dorénavant, l'amélioration de nos opérations sera notre priorité ce qui bénéficiera à toutes les parties prenantes de la Société."

Au second trimestre de 2009, World Color a généré des revenus consolidés provenant des activités poursuivies de 702,5 millions de dollars comparativement à 975,5 millions de dollars pour le deuxième trimestre de 2008. Le bénéfice d'exploitation ajusté (BAII ajusté) au deuxième trimestre de 2009 était de 5,5 millions de dollars comparé à 27,8 millions de dollars pour le deuxième trimestre de 2008. Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA ajusté) était de 58,0 millions de dollars pour le deuxième trimestre de 2009 comparativement à 92,7 millions de dollars pour le deuxième trimestre de 2008. La baisse du BAIIA ajusté au deuxième trimestre s'explique principalement par le recul du volume d'affaires, qui est en grande partie attribuable à la récession en Amérique du Nord et, dans une moindre mesure, aux pressions négatives exercées sur les prix.

La Société a généré 28,1 millions de dollars en rentrées nettes de fonds au second trimestre comparativement à des sorties nettes de fonds de 23,3 millions de dollars au second trimestre de 2008, excluant le produit de la cession d'entreprises. Ceci est attribuable en grande partie à une augmentation des liquidités provenant des activités d'exploitation de la Société.

"Au cours du trimestre et pour l'exercice à ce jour, nous avons continué de réduire nos coûts et d'améliorer notre efficience. A l'avenir, nous pourrons tabler sur ces initiatives ainsi que sur une clientèle fidèle et un bilan solide" a déclaré M. Mallette.

World Color a récemment mis en place des mesures de réduction de coûts qui devraient se traduire par des économies de coûts annualisées supérieures à 100 millions de dollars. Au nombre de ces mesures figure un important programme touchant les salaires, les avantages sociaux et les conditions de travail des employés syndiqués et non-syndiqués partout en Amérique du Nord. Ces mesures ont commencé à être mises en oeuvre le 19 avril 2009. Au second trimestre 2009, les frais de vente, les frais généraux et administratifs ont diminué de 17% comparativement à la même période l'année passée.

Le 22 juin 2009, les créanciers ont approuvé un plan de réorganisation (le "Plan") aux termes de la LACC et du chapitre 11. Le Plan a été homologué par la Cour supérieure du Québec le 30 juin 2009 et confirmé par le tribunal de la faillite américain le 2 juillet 2009. Le Plan a été mis en oeuvre suivant diverses opérations qui ont été menées à terme le 21 juillet 2009. La mise en oeuvre du Plan a également entraîné la conclusion d'une nouvelle facilité de crédit de financement de sortie de 800 millions de dollars. La Société a tiré environ 540 millions de dollars sur cette nouvelle facilité de crédit le 21 juillet 2009, somme utilisée pour rembourser en entier sa facilité de crédit de débiteur en possession. La Société s'attend à ce que ses actions ordinaires nouvellement émises ainsi que ses bons de souscription de série I et de série II soient inscrits et commencent à être négociés à la Bourse de Toronto (TSX:WC) d'ici la fin du mois d'août. Le 21 juillet 2009, la Société a remplacé sa dénomination sociale par World Color Press Inc. et lancera un projet de renouvellement de son image de marque en septembre.

Perte nette au deuxième trimestre

Pour le deuxième trimestre terminé le 30 juin 2009, World Color a déclaré une perte nette provenant des activités poursuivies de 59,5 millions de dollars comparativement à une perte nette provenant des activités poursuivies de 77,7 millions de dollars pour la période correspondante de 2008. Ces résultats comprenaient la dépréciation d'actifs, les dépenses de réorganisation et les autres frais (DADRAF), déduction faite des impôts sur les bénéfices, de 2,5 millions de dollars comparativement à 7,5 millions de dollars pour la période correspondante de 2008, ainsi que des éléments de réorganisation de 33,7 millions de dollars, déduction faite des impôts sur les bénéfices, comparés à 24,2 millions de dollars pour le deuxième trimestre de 2008.

Résultats depuis le début de l'exercice

Pour la première moitié de 2009, World Color a déclaré une perte nette provenant des activités poursuivies de 185,4 millions de dollars contre une perte nette provenant des activités poursuivies de 226,3 millions de dollars pour la période correspondante de 2008. Les résultats pour la première moitié de 2009 incluent la DADRAF, déduction faite des impôts, de 12,9 millions de dollars comparativement à 42,7 millions de dollars en 2008, et des éléments de réorganisation de 49,1 millions de dollars, déduction faite des impôts, comparés à 38,3 millions de dollars pour la première moitié de 2008. Le revenu d'exploitation consolidé pour la première moitié de 2009 s'est chiffré à 1,46 milliard de dollars comparativement à 1,99 milliard de dollars pour la période correspondante de 2008. La baisse du revenu d'exploitation est attribuable au recul du volume d'affaires et aux pressions négatives exercées sur les prix.

Comptabilité "nouveau départ"

La Société devra, en vertu des PCGR du Canada, adopter une comptabilité dite de "nouveau départ". En vertu d'une telle comptabilité, la Société procédera à une réévaluation intégrale de ses actifs et passifs au 31 juillet 2009, soit la date de prise d'effet de la comptabilité "nouveau départ", en fonction de la valeur de l'entreprise établie et confirmée dans le Plan, laquelle se chiffre à 1,5 milliard de dollars. La Société a préparé un bilan consolidé pro forma au 30 juin 2009 selon la comptabilité "nouveau départ", qui est inclus dans le rapport de gestion. Cette comptabilité fera en sorte que nous deviendrons une nouvelle entité aux fins de la présentation de l'information financière et signifiera que les états financiers de la nouvelle entité ne seront pas comparables à nos états financiers publiés antérieurement.

Utilisation de mesures non normalisées en vertu des PCGR

Dans l'analyse de nos résultats de 2009, nous utilisons certaines mesures financières qui ne sont pas établies selon les principes comptables généralement reconnus (PCGR) du Canada ou des Etats-Unis pour évaluer notre performance financière, y compris le BAIIA (bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement), le BAIIA ajusté, le BAII ajusté et les rentrées nettes de fonds. Nous utilisons ces mesures financières non normalisées en vertu des PCGR parce que nous sommes d'avis que ce sont des mesures représentatives de notre performance. Notre méthode de calcul de ces mesures financières non normalisées en vertu des PCGR peut différer des méthodes utilisées par d'autres sociétés et, par conséquent, les mesures financières normalisées en vertu des PCGR présentées dans ce communiqué de presse peuvent ne pas être comparables à d'autres mesures portant le même libellé qui sont publiées par d'autres sociétés. Nous fournissons un rapprochement de ces mesures financières non normalisées en vertu des PCGR aux mesures financières normalisées en vertu des PCGR les plus directement comparables à la figure 4 "Rapprochement des mesures non normalisées en vertu des PCGR" de notre rapport de gestion du deuxième trimestre 2009 déposé auprès des organismes de réglementation des valeurs mobilières au Canada (www.sedar.com) et de la Securities and Exchange Commission des Etats-Unis (www.sec.gov). Une copie de notre rapport de gestion du deuxième trimestre de 2009 est également disponible sur le site Internet de la Société à l'adresse www.quebecorworld.com.

Mise en garde

Dans le cadre de ses procédures d'insolvabilité, la Société était tenue de préparer des projections financières afin de démontrer, au tribunal de la faillite américain, la faisabilité de son plan de réorganisation et sa capacité à poursuivre son exploitation une fois qu'elle se serait affranchie du régime de protection contre ses créanciers. La Société a déposé des projections financières auprès du tribunal de la faillite américain dans le cadre de sa troisième modification de la déclaration d'information. Les résultats financiers et d'exploitation de la Société pour les périodes précédant le 1(er) août 2009, soit la date de prise d'effet de l'adoption, par la Société, de la comptabilité "nouveau départ" suivant la mise en oeuvre de son plan de réorganisation, ne sont pas nécessairement représentatifs de son rendement financier futur, et rien ne garantit que la Société obtiendra le rendement financier projeté pour le reste de 2009 ou pour toute autre période future indiquée dans la troisième modification de la déclaration d'information. La Société ne s'engage aucunement à mettre à jour ou à confirmer l'une quelconque des projections.

De nombreux facteurs peuvent influer sur le rendement des activités de la Société, y compris les risques et incertitudes décrits dans le rapport annuel sur formulaire 20-F ainsi que dans les états financiers trimestriels et les rapports de gestion connexes déposés auprès de la SEC sur formulaire 6-K les plus récents, dont ceux présentés à la rubrique "Enoncés prospectifs" et "Facteurs de risque". Dans la mesure où il est question des projections financières déposées auprès du tribunal de la faillite américain, il y a lieu de se reporter à l'annexe D relative à la troisième modification de la déclaration d'information de la Société intitulée "Projections financières; notes afférentes aux projections financières", qui renferme une mise en garde à ce sujet.

Enoncés prospectifs

Dans la mesure où des énoncés formulés dans le présent communiqué de presse contiennent des renseignements qui ne sont pas de nature historique, ils constituent des énoncés prospectifs au sens de l'expression forward-looking statements définie à l'article 27A de la Securities Act of 1933, en sa version modifiée, et à l'article 21E de la Securities Exchange Act of 1934, en sa version modifiée, et de l'information prospective au sens des "règles refuge" de la législation canadienne en valeurs mobilières applicable (collectivement, "énoncés prospectifs"). Ces énoncés prospectifs portent, entre autres, sur les perspectives du secteur d'activité de la Société, les objectifs de celle-ci, ses buts, stratégies, croyances, intentions, projets, estimations, prévisions et perspectives, et peuvent généralement être reconnus à l'utilisation d'expressions comme "pouvoir", "s'attendre à", "avoir l'intention de", "estimer que", "anticiper", "prévoir", "désirer" ou "poursuivre", y compris leur forme négative, leurs variantes ou d'autres expressions semblables, de même qu'à l'emploi du futur ou du conditionnel. De plus, tout énoncé concernant des attentes, des prévisions ou toute autre description se rapportant à des événements ou à des circonstances futurs constitue un énoncé prospectif. La Société a formulé ces énoncés prospectifs en se fondant sur ses attentes actuelles quant aux événements futurs. Les énoncés prospectifs ne tiennent pas compte de l'effet qu'auront des transactions ou d'autres événements annoncés ou survenant après la formulation de ces énoncés. Par exemple, ils ne tiennent pas compte de l'incidence des cessions, des acquisitions, d'autres transactions commerciales, des réductions de la valeur d'actifs ni d'autres charges annoncées ou survenues après la formulation des énoncés prospectifs.

Bien que la Société soit d'avis que les attentes reflétées dans ces énoncés prospectifs sont raisonnables, elle ne peut donner aucune garantie qu'elles s'avéreront exactes. Etant donné que les énoncés prospectifs comportent intrinsèquement des risques et des incertitudes, il faut éviter de s'y fier outre mesure. Certains facteurs ou hypothèses importants sont utilisés dans la formulation d'énoncés prospectifs; de plus, les résultats réels peuvent différer considérablement de ceux qui sont exprimés explicitement ou implicitement dans ces énoncés prospectifs.

Des facteurs et hypothèses importants, ainsi que la capacité de la Société de prévoir et de gérer les risques qui y sont associés, et qui peuvent faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement de ces attentes, sont décrits en détail de temps à autre dans les documents que la Société dépose auprès de la Securities and Exchange Commission ("SEC") des Etats-Unis et des organismes de réglementation des valeurs mobilières au Canada et qui peuvent être consultés à l'adresse www.sec.gov et à l'adresse www.sedar.com (ainsi qu'à l'adresse www.quebecorworld.com). La Société met en garde le lecteur que cette liste des facteurs importants pouvant avoir une incidence sur les résultats futurs n'est pas exhaustive. Les investisseurs et autres parties intéressées devraient examiner soigneusement les facteurs décrits de temps à autre dans les documents que la Société dépose auprès de la SEC et des organismes de réglementation des valeurs mobilières au Canada, ainsi que d'autres incertitudes et événements possibles, lorsqu'ils s'appuient sur des énoncés prospectifs pour prendre des décisions concernant la Société.

Sauf indication contraire, les énoncés prospectifs figurant dans le présent communiqué de presse reflètent les attentes de la Société au 13 août 2009, soit la date à laquelle ils ont été approuvés, et sont sous réserve des changements pouvant survenir après cette date. La Société décline expressément toute obligation ou intention de mettre à jour ces énoncés prospectifs, que ce soit en raison de nouveaux renseignements ou d'événements futurs ou pour quelque autre motif que ce soit, à moins que les lois sur les valeurs mobilières applicables le requièrent.

A propos de la Société

La Société est un leader mondial de l'imprimerie offrant des solutions complètes à plus-value élevée aux principaux éditeurs, détaillants, catalogueurs et autres sociétés dont les activités reposent sur le marketing et la publicité. Elle est un chef de file dans la plupart de ses principaux créneaux : magazines, encarts publicitaires, circulaires, livres, catalogues, publipostage, annuaires, services de prémédia numériques, logistique, listes d'adresses et autres services à valeur ajoutée. La Société compte environ 20 000 employés, à l'oeuvre dans environ 90 imprimeries et ateliers de services connexes aux Etats-Unis, au Canada, en Argentine, au Brésil, au Chili, en Colombie, au Mexique et au Pérou.

Adresse Internet : www.quebecorworld.com



World Color Press Inc.
Faits saillants

(en millions de dollars US, sauf pour les données par action)
(non vérifié)

--------------------------------------------------------------------
Périodes de trois mois Périodes de six mois
terminées les terminées les
30 juin 30 juin
2009 2008 2009 2008
--------------------------------------------------------------------
Résultats consolidés
des activités
poursuivies
Revenus
d'exploitation 702,5 $ 975,5 $ 1 454,6 $ 1 990,0 $
BAIIA ajusté 58,0 92,7 93,6 166,9
BAII ajusté 5,5 27,8 (9,4) 37,0
DADRAF 3,7 11,0 18,9 47,6
Bénéfice (perte)
d'exploitation 1,8 16,8 (28,3) (10,6)
Perte nette des
activités
poursuivies (59,5) (77,7) (185,4) (226,3)
Perte nette (59,5) (751,1) (185,4) (941,1)
Marge d'exploitation
ajustée et avant
amortissement(i) 8,3 % 9,5 % 6,4 % 8,4 %
Marge d'exploitation
ajustée(i) 0,8 % 2,8 % (0,6)% 1,9 %
Marge
d'exploitation(i) 0,3 % 1,7 % (1,9)% (0,5)%
--------------------------------------------------------------------

Information
sectorielle des
activités
poursuivies
Revenus
d'exploitation
Amérique du Nord 645,5 $ 898,7 $ 1 343,3 $ 1 844,7 $
Amérique latine 55,6 76,8 111,3 145,3

BAII ajusté
Amérique du Nord 5,4 $ 22,9 $ (8,9)$ 37,7 $
Amérique latine 2,1 3,0 5,0 4,7

Marge d'exploitation
ajustée(i)
Amérique du Nord 0,8 % 2,6 % (0,7)% 2,0 %
Amérique latine 3,8 % 3,9 % 4,5 % 3,2 %
--------------------------------------------------------------------

Information
sélectionnée sur les
flux de trésorerie
Rentrées (sorties)
de fonds liées à
l'exploitation 46,8 $ (5,9)$ 141,7 $ 79,7 $
Rentrées nettes de
fonds (ii) 28,1 20,7 103,1 84,6
--------------------------------------------------------------------

Données par action
Perte des activités
poursuivies
Diluée (0,31)$ (0,44)$ (0,94)$ (1,41)$
--------------------------------------------------------------------

--------------------------------------------------------------------
30 juin 31 décembre
2009 2008
--------------------------------------------------------------------

Situation financière
Fonds de roulement 479,2 $ (2 767,3)$
Total de l'actif 2 641,5 2 820,4
Avoir des actionnaires (1 759,8) (1 554,7)
--------------------------------------------------------------------


BAIIA: Bénéfice d'exploitation avant amortissement.
DADRAF: Dépréciation d'actifs, dépenses de réorganisation et autres frais.
Ajusté: Défini comme avant DADRAF

(i) Marges calculées en fonction des revenus d'exploitation

(ii) Rentrées de fonds liées à l'exploitation, moins les acquisitions
d'immobilisations et du produit de cession d'éléments d'actifs et de
cession d'entreprise

Renseignements

  • Tony Ross
    Vice-président, Communications
    514-877-5317
    800-567-7070
    ou
    Roland Ribotti
    Vice-président, Finances corporatives et trésorier
    514-877-5143
    800-567-7070