Yamana Gold Inc.
TSX : YRI
NYSE : AUY

Yamana Gold Inc.

02 sept. 2014 08h30 HE

Yamana Gold annonce de nouvelles nominations au conseil d'administration

TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - 2 sept. 2014) - YAMANA GOLD INC. (TSX:YRI)(NYSE:AUY) (« Yamana » ou la « Société ») a annoncé aujourd'hui que Christiane Bergevin et Jane Sadowsky se sont jointes au conseil d'administration (le « Conseil »). La nomination de Mme Bergevin et de Mme Sadowsky reflète l'importance qu'accorde le Conseil à une plus grande diversification, et à la diversification des genres en particulier, ainsi qu'au maintien des plus hautes normes de gouvernance et d'intendance.

« Nous sommes heureux que Christiane et Jane se joignent à notre conseil d'administration et qu'elles pourront apporter leur contribution à l'intendance de Yamana. Leur vaste expérience en affaires, en finances, dans l'industrie, en entreprise et en stratégie d'entreprise apportera une valeur ajoutée importante à notre conseil d'administration », a déclaré Peter Marrone, président du conseil et chef de la direction. « Nous gagnons de nouvelles administratrices de haut calibre avec une expérience très variée et l'expertise requise pour générer et accroître la valeur pour nos actionnaires. »

Mme Bergevin occupe présentement le poste de vice-présidente exécutive aux partenariats et au développement des affaires, Bureau de la présidence du Groupe Desjardins (« Desjardins ») basé à Montréal, Québec. De 2009 à 2013, elle était vice-présidente exécutive aux partenariats stratégiques, au Bureau de la présidence de Desjardins. Avant de se joindre au mouvement Desjardins, Mme Bergevin avait été nommée vice-présidente principale et directrice générale des projets internes au sein du Groupe SNC-Lavalin inc. (« SNC-Lavalin ») après avoir occupé des postes de cadre financier de responsabilité croissante dans les filiales de SNC-Lavalin sur une période de 18 ans, notamment à titre de présidente de SNC-Lavalin Capital inc., la branche de services conseils en financement de projets, entre 2001 et 2008. Mme Bergevin est titulaire d'un baccalauréat en commerce (avec distinction) de l'Université McGill, a gradué du programme de gestion avancée de la Wharton School à l'Université de Pennsylvanie, et a obtenu le titre IAS.A de l'Institut des administrateurs de sociétés.

Mme Bergevin siège au conseil d'administration de Talisman Energy Inc. depuis 2009 et a aussi été administratrice de Fiera Capital Inc., de la Chambre de commerce de Montréal, de la Caisse de dépôt et placement du Québec et de la Banque de développement du Canada.

Mme Sadowsky agit présentement à titre de partenaire directeur chez Gardener Advisory LLC, une firme basée à New York, New York, qui fournit des services conseils et de consultation, principalement dans le domaine de l'électricité, à des clients des secteurs public et privé aux États-Unis et à l'étranger. Mme Sadowsky a pris sa retraite après plus de 22 ans passés dans le milieu de l'investissement bancaire à New York, à titre de directrice générale principale d'Evercore Partners Inc. (« Evercore »), où elle a mis sur pied et a dirigé le groupe conseil pour le secteur de l'énergie et des services publics. Avant d'aller chez Evercore, elle a été directrice générale et responsable de groupe chez Citigroup Investment Bank, et a commencé sa carrière en investissement bancaire chez Donaldson, Lufkin & Jenrette. Mme Sadowsky est titulaire d'un baccalauréat en sciences politiques et en relations internationales de l'Université de Pennsylvanie et d'une maîtrise en administration des affaires spécialisée en finances et en comptabilité de la Wharton School à l'Université de Pennsylvanie.

La nomination de Mme Bergevin et de Mme Sadowsky suit et soutient l'évolution continue et la stratégie de la Société. Dans le cadre de cette stratégie, le Conseil mise sur la diversité des expériences et des compétences qui pourront le mieux servir la gestion de la Société. Cette même approche a été appliquée à la direction, afin d'équilibrer la présence des juridictions et la profondeur opérationnelle et technique, la Société choisissant de mettre l'accent sur les actifs et les projets qui devraient, selon toute attente, contribuer plus largement à la production et aux flux de trésorerie, ainsi qu'à la création de valeur.

Dans le cadre de la stratégie plus tôt cette année, la Société a annoncé des ajouts à la haute direction reflétant un virage important des priorités de gestion et a complété l'équipe de direction existante en ajoutant de l'expérience minière de grande qualité, afin de créer une direction bien outillée pour appuyer ses efforts dans les Amériques.

La nomination de Daniel Racine au poste de vice-président directeur aux opérations canadiennes et à la planification et au développement minier a permis de mieux aligner l'expertise technique et juridictionnelle avec un portefeuille qui inclut maintenant Canadian Malartic, Kirkland Lake et d'autres actifs d'exploration au Canada. M. Racine est responsable de l'optimisation et de l'expansion en cours à Canadian Malartic, ainsi que du développement à Kirkland Lake.

La nomination de Barry Murphy au poste de vice-président directeur aux services techniques accroît la profondeur technique de l'équipe de direction, alors que la Société continue d'avancer ses projets en développement. M. Murphy sera responsable du développement et de la construction de tous les projets, ainsi que de l'optimisation des opérations existantes alors que la Société continue à concentrer ses efforts sur l'augmentation des rendements et la création de valeur pour les actionnaires. M. Murphy concentrera d'abord ses efforts sur Cerro Moro, Suyai, et Agua Rica.

La Société espère que ces ajouts au conseil d'administration et à la haute direction la placeront en bonne position pour continuer à générer et accroître la valeur pour les actionnaires. Dans la deuxième moitié de l'année 2014, la Société prévoit prendre une décision quant à la construction à Cerro Moro, finaliser le plan d'optimisation pour Canadian Malartic et progresser dans le processus d'obtention des permis à Suyai, sur l'étude sur les sulfures à Gualcamayo et en exploration sur le projet Kirkland Lake. La Société répondra à ces attentes tout en continuant à équilibrer la croissance des revenus et des bénéfices dans le but de maximiser les flux de trésorerie, et ultimement les flux de trésorerie disponibles.

À propos de Yamana

Yamana est un producteur d'or canadien avec un important portefeuille de mines aurifères en production, de propriétés aurifères en développement, de propriétés d'exploration, et de positions de terrain à travers les Amériques, notamment au Brésil, en Argentine, au Chili, au Mexique et au Canada. Yamana a l'intention de continuer à construire sur cette base en procédant à l'expansion de ses mines en production, à l'accroissement de sa production, au développement de nouvelles mines, à l'avancement de ses propriétés d'exploration, et en ciblant d'autres opportunités de consolidation dans l'industrie aurifère, en gardant les Amériques comme point de mire.

MISE EN GARDE CONCERNANT LES ÉNONCÉS PROSPECTIFS : Le présent communiqué contient des « énoncés prospectifs » au sens de la loi des États-Unis intitulée « Private Securities Litigation Reform Act of 1995 » et des lois canadiennes applicables sur les valeurs mobilières. À l'exception des énoncés de faits historiques se rapportant à la Société, les renseignements contenus dans les présentes constituent des énoncés prospectifs, y compris toute information concernant la stratégie de la Société, ses plans ou son futur rendement financier ou opérationnel. Les énoncés prospectifs sont caractérisés par l'emploi de mots comme « planifie », « prévoit », « budget », « cible », « projet », « a l'intention », « est d'avis », « anticipe », « estimation », et d'autres termes similaires, ou des énoncés à l'effet que certains événements ou conditions « pourraient » se produire ou « se produiront ». Les énoncés prospectifs se fondent sur les opinions, les hypothèses et les estimations de la direction qui sont considérées raisonnables au moment où les énoncés sont faits, mais qui de par leur nature sont assujettis à différents risques et incertitudes et à d'autres facteurs connus et inconnus qui pourraient faire en sorte que les résultats ou les événements réels soient sensiblement différents de ceux projetés dans les énoncés prospectifs.

Ces facteurs comprennent notamment les attentes de la Société en lien avec la production prévue et à l'effet que les plans d'exploration, de développement et d'expansion sur les projets de la Société discutés dans les présentes seront réalisés, l'impact des optimisations proposées aux projets de la Société, l'impact de la nouvelle loi minière proposée au Brésil, et l'impact de la conjoncture économique et commerciale en général, de la disponibilité globale de liquidités et de crédit selon le calendrier des flux de trésorerie et la valeur des actifs et des passifs basée sur les conditions futures projetées, les fluctuations des prix des métaux (dont l'or, le cuivre, l'argent et le zinc), les taux de change (dont le real brésilien, le peso chilien, le peso argentin, le peso mexicain et le dollar canadien en fonction du dollar US), l'impact de l'inflation, les variations possibles dans la teneur du minerai ou les taux de récupération, les changements au programme de couverture de la Société, les changements de conventions comptables, les changements dans les ressources minérales et les réserves minérales, le risque lié aux dispositions de mines secondaires, les risques liés aux acquisitions, les changements aux paramètres des projets à mesure que les plans se précisent, les changements dans les délais et les échéanciers de développement, de construction, de production et de mise en service, le risque lié aux opérations en coentreprise, la possibilité de dépassements de coûts ou de frais et dépenses imprévues sur un projet, la hausse des prix du carburant, de l'acier, de l'énergie, de la main-d'œuvre et d'autres consomptibles contribuant à une hausse des coûts et aux risques généraux inhérents à l'industrie minière, l'incapacité de l'usine, de l'équipement ou des procédés de fonctionner tel qu'anticipé, les changements imprévus dans la durée de vie d'une mine, le prix final des ventes de concentré, les résultats imprévus des études futures, les saisons et les changements climatiques imprévus, les coûts et les délais dans la mise en valeur de nouveaux gisements, le succès des activités d'exploration, les délais d'obtention des permis, la règlementation gouvernementale et le risque d'une expropriation gouvernementale ou de la nationalisation des opérations minières, les risques environnementaux, les dépenses de restauration imprévues, les différends ou les revendications à l'égard des titres, les restrictions en matière de couverture d'assurance, et les délais et l'issue possible de litiges en cours ou de conflits de travail en cours, ainsi que les facteurs de risque abordés dans le rapport de gestion annuel, le rapport de gestion le plus récent et la notice annuelle de la Société déposés auprès des autorités règlementaires en valeurs mobilières dans toutes les provinces du Canada et disponibles sur SEDAR (www.sedar.com), et dans le rapport annuel de la Société sur formulaire 40-F déposé auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis.

Bien que la Société ait tenté de répertorier les facteurs importants qui pourraient faire en sorte que les actes, les événements ou les résultats réels soient sensiblement différents de ceux décrits dans les énoncés prospectifs, il pourrait y avoir d'autres facteurs qui auraient pour effet que les actes, les événements ou les résultats ne soient pas tels qu'anticipés, estimés ou prévus. Rien ne garantit que les énoncés prospectifs s'avéreront exacts, ainsi les résultats réels et les événements futurs pourraient être sensiblement différents de ceux anticipés dans de tels énoncés. La Société n'assume aucune obligation d'actualiser les énoncés prospectifs si les circonstances ou les estimations, hypothèses et opinions de la direction devaient changer, sauf si requis par les lois applicables. Le lecteur est avisé de ne pas accorder d'importance indue aux énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs contenus dans les présentes sont fournis dans le but d'aider les investisseurs à comprendre le rendement financier et opérationnel prévu de la Société à la date et pour les périodes se terminant à la date présentée dans les plans et objectifs de la Société et pourraient ne pas convenir à d'autres fins.

Renseignements

  • Yamana Gold Inc.
    Lisa Doddridge, Vice-présidente
    Communications corporatives
    et Relations avec les investisseurs
    416-815-0220 / 1-888-809-0925
    investor@yamana.com