Les Ressources Yorbeau Inc.
TSX : YRB.A

Les Ressources Yorbeau Inc.

14 déc. 2010 08h00 HE

Yorbeau annonce d'excellents résultats suite aux travaux de compilation et de réinterprétation des données de forages récents et historiques

MONTRÉAL, QUEBEC--(Marketwire - 14 déc. 2010) - Les Ressources Yorbeau Inc. (« Yorbeau »)(TSX:YRB.A) est heureuse de fournir une mise à jour des résultats obtenus suite aux travaux de compilation et de réinterprétation des forages historiques.

Le forage au cours des deux dernières années a permis de faire deux découvertes sur la propriété Rouyn à Lac Gamble et Cinderella, entre les gisements Augmitto et Astoria. Ce travail a également mené au développement d'une méthodologie d'exploration permettant l'identification de secteurs à potentiel élevé pour de la minéralisation aurifère à haute teneur. L'application de cette méthodologie aux données historiques à Augmitto et Astoria a produit des résultats surprenants qui indiquent que les gisements Augmitto et Astoria ont considérablement plus de potentiel que prévu.

Le modèle de la structure à la mine Augmitto est confirmé par les analyses initiales des carottes historiques

La réinterprétation des sondages se poursuit parallèlement à la confection de sections distantes d'environ 400 mètres, permettant une harmonisation de la géologie entre les coordonnées 4800E (puits Augmitto) et 8000E (Lac Gamble). Plusieurs cibles d'horizons minéralisés ont été identifiées. Les sections additionnelles en préparation permettent également d'étudier les couloirs de minerai potentiel dans ces horizons. Plusieurs cibles de forages, fortement supportées par les connaissances acquises jusqu'à présent, ont été identifiées. Une liste prioritaire des forages qui inclut le nombre de mètres de forage nécessaires est actuellement en réalisation. Plusieurs points d'intérêt sont portés à notre attention :

  1. Un nouveau modèle de la structure clarifie les horizons minéralisés. Le gisement Augmitto n'est pas aussi complexe et discontinu qu'anticipé. Ce qui semblait être complexe résultait d'incohérences dans la base de données historiques. Les carottes des forages du gisement ont été interprétées par beaucoup de géologues différents au cours des années et de nombreuses incohérences et inexactitudes dans l'interprétation sont apparues suite aux nouvelles connaissances acquises grâce aux forages récents. La section 5200E illustre la simplification de la géologie de la structure du gisement (voir la section 5200E avant et après à l'adresse suivante : http://media3.marketwire.com/docs/Beforeafter.pdf) qui résulte des travaux continus de compilation.

  2. Le forage historique n'a pas testé tous les horizons minéralisés. Une conclusion importante des travaux de compilation est que la discontinuité apparente du gisement aurifère à Augmitto n'est peut être pas réelle. En effet, elle pourrait résulter du fait que plusieurs forages n'ont pas entièrement testé la cible principale à Augmitto, soit la partie inférieure du Groupe de Piché. La réinterprétation démontre que 45 % des forages historiques ont fait défaut de pénétrer la séquence complète de Piché. De plus, la zone du mur, qui est maintenant reconnue comme une zone aurifère importante située structurellement sous le Groupe de Piché, n'a pas été atteinte par plusieurs des forages. Le gisement Augmitto pourrait être minéralisé de façon plus constante qu'il avait été anticipé.

  3. L'échantillonnage de carottes qui n'ont pas été analysées démontre une minéralisation là où la structure le prévoit. De plus, la réinterprétation a démontré que 75% des forages historiques ont des parties qui doivent être échantillonnées ou échantillonnées à nouveau car les zones minéralisées n'ont pas été reconnues. Par exemple, dans le forage 86-S-340, un intervalle de carotte de 0,7 mètre dans la zone aurifère de Piché contenant des veinules de quartz et de la tourmaline brune en abondance n'a donné que 0,3 g/t Au initialement. En raison de la présence de tourmaline brune représentant un des nouveaux critères développés par la Compagnie, cet intervalle a été recoupé en quartz de carotte et analysé de nouveau. La nouvelle analyse a donné 50,4 g/t Au. Dans le même forage, un intervalle de 1,5 mètres de la zone aurifère du mur située dans les métasédiments a révélé au cours de la réinterprétation contenir des grains très fins d'arsénopyrite. L'intervalle n'a pas été échantillonné au cours de la description originale en 1986. L'intervalle a été coupé et analysé et a rapporté 6,06 g/t Au. Ces exemples illustrent l'importance de la réinterprétation ainsi que les résultats significatifs obtenus par ce travail.

  4. La délimitation des couloirs de minerai à Augmitto progresse. L'information extraite de la compilation des données et de la réinterprétation renforce le concept d'un couloir aurifère majeur à la mine Augmitto partant de la surface à partir de la tranchée numéro 4 et plongeant vers l'ouest sous le puits de la mine Augmitto. Le prolongement de ce couloir n'a pas été foré sous le niveau 400 mètres et par conséquent constitue une cible importante qui sera forée au cours de la prochaine phase de forage sur la propriété.

Ces résultats sont très encourageants et démontrent que la mine Augmitto est ouverte en profondeur et latéralement, d'est en ouest. Du forage additionnel est prévu pour réduire la maille de forage à chacune des quatre cibles sur la propriété Rouyn (mine Augmitto, Cinderella, Lac Gamble et mine Astoria) à l'espace requis pour un calcul de ressources conforme au Règlement 43-101.

La personne qualifiée en vertu du Règlement 43-101 est Laurent Hallé, géo., qui a révisé et approuvé le contenu du présent communiqué.

À propos de Les Ressources Yorbeau Inc.

La raison d'être de Yorbeau est d'identifier un gisement aurifère de classe mondiale et ainsi fournir un rendement important à ses actionnaires. Dans un marché de plus en plus favorable à l'or, Yorbeau est confiante qu'elle pourra augmenter de façon importante les ressources aurifères connues sur ses propriétés dans le nord du Québec.

Énoncés prospectifs : À l'exception des données historiques, toutes déclarations faites dans le présent communiqué en ce qui concerne, mais sans s'y limiter, les nouveaux projets, les acquisitions, les plans futurs et les objectifs sont des énoncés prospectifs qui peuvent contenir certains éléments impliquant des risques et des incertitudes. Rien ne saurait garantir que de tels énoncés s'avéreront exacts. Les événements et résultats réels pourraient grandement différer des prévisions et attentes exprimées par la société.

Renseignements