Les Ressources Yorbeau Inc.
TSX : YRB.A

Les Ressources Yorbeau Inc.

05 mars 2012 09h00 HE

Yorbeau fournit une mise à jour du forage à Lac Gamble sur sa propriété Rouyn

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 5 mars 2012) - Les Ressources Yorbeau Inc. (« Yorbeau ») (TSX:YRB.A) est heureuse de fournir une mise à jour sur son programme de forage à la cible Lac Gamble de sa propriété Rouyn.

Au total, 5 forages ont été complétés jusqu'à présent pour un total de 1 965 mètres. Le programme est conçu pour combler les espaces entre les forages existants sur la découverte Lac Gamble dans le but de compléter une estimation des ressources conforme au Règlement 43-101 plus tard cette année.

Les résultats d'analyse pour trois forages sont présentés dans le tableau ci-dessous :

Trou de forage De (m) À (m) Longueur de la carotte (m) Au g/t Hôte
(unité de roches)
12-GA-569 301,0 303,0 2,0 0,31 Groupe de Piché, avec de l'or visible
365,0 366,0 1,0 1,26 Zone "Footwall"
12-GA-570 307,0 311,0 4,0 1,94 Groupe de Piché, avec de l'or visible
12-GA-571 351,0 354,0 3,0 5,25 Groupe de Piché, avec de l'or visible

La zone minéralisée comprend des veinules de quartz carbonate en abondance, du mica vert (fuchsite), de la tourmaline brune et des traces d'arsénopyrite. Les trois trous contiennent de l'or visible, incluant le forage 571 qui contient plusieurs petites particules sur une longueur de carotte de 5 mètres. L'emplacement des forages est indiqué sur la figure ci-jointe (http://media3.marketwire.com/docs/Longitudinal_0305.pdf). Bien que l'épaisseur vraie des zones minéralisées ne puisse être établie avec exactitude en raison du grand espacement entre les forages, on estime qu'elle peut représenter environ 70 à 80 % de la longueur de la carotte.

Le forage est présentement en cours avec une foreuse. Il est prévu que ce forage sera complété à la fin septembre et sera suivi d'une estimation des ressources sur les gîtes Lac Gamble et Cinderella.

Les travaux sont effectués par le personnel technique de Yorbeau sous la supervision de Laurent Hallé, géo., qui a révisé et approuvé le contenu de ce communiqué. Il est une personne qualifiée (tel que défini au Règlement 43-101) et possède plus de 31 ans d'expérience dans l'exploration minérale.

Les échantillons sont analysés à ALS-Chemex à Val-d'Or (Québec). Tous les échantillons sont d'abord analysés par pyro-analyse standard. Les échantillons retournant plus de 3 g/t sont analysés à nouveau par la méthode de pyro-analyse suivie de la méthode de gravimétrie. En raison de l'or visible dans le forage 12-GA-571, la méthode du « metallic sieve » a été utilisée et est rapportée dans le tableau ci-haut. Yorbeau a mis en place un programme d'assurance et de contrôle de la qualité qui consiste à insérer des blancs et des standards aurifères dans des lots d'échantillons qui sont envoyés au laboratoire d'analyse. Des échantillons de pulpe choisis seront également analysés à nouveau par un laboratoire différent.

Événements à venir

Le personnel technique de Yorbeau sera présent au PDAC de 2012 à Toronto, en Ontario. Nous y exposerons les carottes du forage à Lac Gamble. Nous serons heureux de vous rencontrer lors de cet événement qui aura lieu :

Les 6 et 7 mars 2012 - Investors Exchange - niveau 800 Kiosque # 2616-B

À propos de Les Ressources Yorbeau Inc.

La raison d'être de Yorbeau est d'identifier un gisement aurifère de classe mondiale et ainsi fournir un rendement important à ses actionnaires. Dans un marché de plus en plus favorable à l'or, Yorbeau est confiante qu'elle pourra augmenter de façon importante les ressources aurifères connues sur ses propriétés dans le nord du Québec.

Énoncés prospectifs : À l'exception des données historiques, toutes déclarations faites dans le présent communiqué en ce qui concerne, mais sans s'y limiter, les nouveaux projets, les acquisitions, les plans futurs et les objectifs sont des énoncés prospectifs qui peuvent contenir certains éléments impliquant des risques et des incertitudes. Rien ne saurait garantir que de tels énoncés s'avéreront exacts. Les événements et résultats réels pourraient grandement différer des prévisions et attentes exprimées par la société.

Renseignements