Les Ressources Yorbeau Inc.
TSX : YRB.A

Les Ressources Yorbeau Inc.

18 avr. 2012 07h30 HE

Yorbeau identifie deux nouvelles cibles d'exploration à la propriété Rouyn

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 18 avril 2012) - Les Ressources Yorbeau Inc. (TSX:YRB.A)(« Yorbeau ») est heureuse d'annoncer que son équipe technique a identifié deux nouvelles cibles d'exploration aurifère à sa propriété Rouyn.

Les activités de forage de la Compagnie au cours des cinq dernières années se sont concentrées sur des cibles contenues dans les roches ultramafiques du Groupe de Piché, menant aux découvertes des zones du Lac Gamble et Cinderella ainsi qu'à la préparation d'une estimation des ressources au gîte Augmitto conforme au Règlement 43-101. Alors que le forage de définition continue au Lac Gamble en préparation d'une estimation des ressources devant être complétée plus tard cette année, des travaux sur le terrain et des travaux de compilation sur le reste de la propriété ont mené à l'identification de nouvelles cibles d'exploration prometteuses dans les roches volcaniques du Groupe de Blake River. Ce travail a été initié en partie suite aux succès rapportés par Mines Richmont dans le projet Wasamac situé à proximité de la propriété Rouyn où des ressources de 2,1 M d'onces d'or ont été identifiées dans les catégories mesurées et indiquées.

Le travail effectué par l'équipe technique de Yorbeau s'est concentré sur deux structures principales situées au nord du corridor Augmitto-Astoria. Les deux structures sont constituées d'enveloppes de veines de quartz et carbonate et de pyrite dissiminée encaissées dans des unités volcaniques silicifiées et carbonatisées du Groupe de Blake River. Des unités volcaniques similaires du Groupe de Blake River sont également l'hôte de la minéralisation à la propriété Wasamac de Richmont. La localisation des structures nouvellement identifiées apparaît à la figure 1 ci-jointe (http://media3.marketwire.com/docs/yorfre-1.jpg) et une description des cibles est présentée ci-dessous.

Cibles Durbar

En se fondant sur la cartographie et une redescription des carottes, la structure aurifère interprétée (la « structure Durbar ») est d'au moins 6 km de long et est parallèle aux failles Lac Pelletier et Wasamac situées respectivement à 1,2 km et 2,1 km au nord, lesquelles contrôlent le gisement Lac Pelletier d'Alexis Minerals et le gisement Wasamac de Richmont. La structure Durbar est l'hôte du gîte aurifère Durbar (ressources historiques de 56 000 onces), de plusieurs intersections aurifères dans la partie nord du bloc Cinderella de Yorbeau et des indices aurifères historiques Brochu.

D'anciennes tranchées situées dans la structure (indices Rollin) ont été visitées et échantillonnées par le personnel de Yorbeau à la fin de 2011. Des échantillons pris au hasard dans des veines de quartz des tranchées Rollin ont rapporté jusqu'à 12,6 g/t Au et une série d'échantillons par rainurage recueillie dans les veinules et les épontes a rapporté jusqu`à 4,85 g/t Au sur une épaisseur de 1,3 mètre.

Dans les communiqués de presse précédents se rapportant au forage de la cible Cinderella, la Compagnie a rapporté régulièrement des valeurs aurifères anormalement élevées dans les volcaniques Blake River situées au nord du corridor principal Augmitto-Astoria. Après une interprétation récente et des travaux sur le terrain, ces valeurs aurifères sont maintenant considérées comme faisant partie de la structure Durbar. Certaines des valeurs aurifères les plus significatives, qui ont été rapportées dans plusieurs communiqués de presse entre 2006 et 2011, sont indiquées ci-dessous :

Trou de forage De (m) À (m) Longueur de la carotte (m) Au g/t
09-CI-470 60,0 61,5 1,5 6,09
09-CI-478 51,5 53,5 2,0 2,80
09-CI-520 39,0 45,0 6,0 3,14
87,3 89,0 1,7 3,28
09-CI-541 68,1 68,8 0,7 3,20
09-CI-550 28,0 29,0 1,0 4,67
11-CI-553 33,0 34,0 1,0 2,95
37,0 38,0 1,0 2,13
42,0 43,0 1,0 9,68
48,0 51,0 3,0 10,43
11-CI-564 114,0 116,0 2,0 3,90

L'épaisseur vraie des zones minéralisées ne peut être établie avec exactitude en raison du grand espacement entre les forages mais doit être inférieure à la longueur de la carotte rapportée. Dans tous les cas, la minéralisation consiste en veinules de quartz et carbonate avec des traces de pyrite et de l'or visible. Les forages précités couvrent une longueur d'environ 800 mètres et ont tous intercepté les veines aurifères à des niveaux peu profonds (15 à 70 mètres verticalement). La planification de ces forages visait des cibles plus profondes et n'a recoupé la structure Durbar que sporadiquement là où les collets ont été placés suffisamment au nord, bonifiant ainsi les résultats d'exploration. En raison de l'importance potentielle de la cible Durbar, la Compagnie a l'intention de continuer de développer des cibles de forage le long de celle-ci au cours des prochains mois ou en 2013.

Cible Wright Rouyn

L'équipe de Yorbeau a aussi réévalué un ancien projet aurifère connu comme étant le projet Wright Rouyn et situé dans la partie centrale nord de la propriété Rouyn qui est immédiatement adjacente à l'ancienne mine Stadacona. Il est également situé stratégiquement là où d'importantes structures se rencontrent, notamment les failles Smokey Creek, Stadacona, Stadacona Est et Lac Pelletier. Le projet Wright Rouyn a fait l'objet de programmes d'exploration sporadiques depuis le début des années 1930 et de travaux plus récents consistant en une campagne de forage en 1984 par Yorbeau.

Dans le cadre de l'évaluation de la cible Wright Rouyn, l'équipe de Yorbeau a découvert de nombreuses données non publiées de ses archives et a également réexaminé les carottes de cinq sondages forés en 1984 et entreposés sur le site de la Compagnie. La révision des données a démontré qu'au moins 16 trous de forage ont des résultats d'analyse aurifère significatifs sur des longueurs de carottes s'élevant jusqu'à 16 mètres. Fait très important, les anciens forages n'ont testé la minéralisation qu'à des profondeurs verticales de moins de 150 à 200 mètres. Les résultats d'analyse de ces 16 forages, qui n'ont jamais été publiés, apparaissent à l'annexe 1 ci-jointe. La réévaluation des cinq trous de forage a permis de confirmer l'existence de zones minéralisées significatives dans chaque sondage et a permis d'obtenir des mesures structurales essentielles qui permettront de mieux planifier le forage futur.

Afin de valider les analyses historiques, trois sondages ont été choisis pour être échantillonnés et analysés à nouveau. Les anciennes moitiés de carottes de certains intervalles choisis ont été coupées en deux avec une scie à diamant et envoyées pour échantillonnage et analyse usuels de Yorbeau. Les résultats des récentes analyses sont indiqués ci-dessous :

Trou de forage De (m) À
(m)
Longueur de la carotte (m) Données historiques
(g/t Au)
Nouvelles données
(g/t Au)
WR-84-22 342,0 349,0 7,0 7,69 12,04
WR-84-23 81,0 87,0 6,0 7,41 6,92
WR-84-30 100,0 112,0 12,0 10,96 15,18

L'analyse de vérification est interprétée comme ayant confirmé les analyses historiques. Les travaux de terrain et d'interprétation sont encore en cours mais il appert que les veines de quartz aurifère de Wright Rouyn sont associées à au moins deux failles importantes, soient les failles Stadacona et Lac Pelletier.

En plus du forage de définition en cours à Lac Gamble, la Compagnie continuera à évaluer les cibles Durbar et Wright Rouyn afin de préparer un programme de forage à diamant qui sera effectué plus tard dans l'année ou en 2013. Les travaux planifiés au début de l'été comprennent du décapage mécanique, de la cartographie géologique et de l'échantillonnage des tranchées et des surfaces décapées.

Le président et chef de direction de Yorbeau, David Crevier, a commenté « Nous sommes extrêmement heureux des récents résultats obtenus par notre équipe technique et nous attendons avec impatience de commencer des travaux additionnels sur ces cibles. Nous sommes confiants que ces travaux ajouteront une valeur considérable à la propriété Rouy n de Yorbeau. »

Les travaux sont effectués par le personnel technique de Les Ressources Yorbeau Inc. sous la supervision de Laurent Hallé, géo., qui a révisé et approuvé le contenu de ce communiqué. Il est une personne qualifiée (tel que définit au Règlement 43-101) et a plus de 31 ans d'expérience dans l'exploration minérale.

Les nouveaux échantillons dont il est question dans ce communiqué de presse ont été analysés au laboratoire ALS-Chemex à Val-d'Or (Québec) ou au laboratoire AGAT à Sudbury (Ontario). Tous les échantillons sont analysés par pyro-analyse standard. Les échantillons retournant plus de 3 g/t sont analysés à nouveau par la méthode de pyro-analyse suivie de la méthode de gravimétrie. Yorbeau a mis en place un programme d'assurance et de contrôle de la qualité qui consiste à insérer des blancs et des standards aurifères dans des lots d'échantillons qui sont envoyés au laboratoire d'analyse. Des échantillons de pulpe choisis seront également analysés à nouveau par un laboratoire différent.

À propos de Les Ressources Yorbeau Inc.

La raison d'être de Yorbeau est d'identifier un gisement aurifère de classe mondiale et ainsi fournir un rendement important à ses actionnaires. Dans un marché de plus en plus favorable à l'or, Yorbeau est confiante qu'elle pourra augmenter de façon importante les ressources aurifères connues sur ses propriétés dans le nord du Québec.

Énoncés prospectifs : À l'exception des données historiques, toutes déclarations faites dans le présent communiqué en ce qui concerne, mais sans s'y limiter, les nouveaux projets, les acquisitions, les plans futurs et les objectifs sont des énoncés prospectifs qui peuvent contenir certains éléments impliquant des risques et des incertitudes. Rien ne saurait garantir que de tels énoncés s'avéreront exacts. Les événements et résultats réels pourraient grandement différer des prévisions et attentes exprimées par la société.

ANNEXE 1

Recoupements choisis (historiques) de trous de forage à la cible Wright Rouyn

Trou de forage De
(m)
À
(m)
Longueur de carotte (m) Données (g/t Au) rééchantillonnage
(g/t Au)
WR-84-02 78,5 84,0 5,5 5,99
WR-84-04 20,0 33,5 13,5 2,28
WR-84-05 93,0 107,0 14,0 6,33
WR-84-09 78,5 84,0 5,5 3,69
WR-84-20 205,5 208,0 2,5 7,44
WR-84-22 342,0 354,0 12,0 4,91
incluant
342,0 349,0 7,0 7,69 12,04
WR-84-23 81,0 87,0 6,0 7,41 6,92
WR-84-24 91,5 97,5 6,0 3,05
WR-84-26 101,0 108,0 7,0 4,86
WR-84-28 73,8 82,0 8,2 5,14
WR-84-30 46,5 50,0 3,5 5,29
97,0 113,5 16,5 8,22
incluant
100,0 112,0 12,0 10,96 15,18
WR-84-31 53,0 54,0 1,0 19,03
WR-84-32 85,5 97,0 11,5 3,96
141,0 147,0 6,0 6,15
WR-84-34 61,5 71,0 9,5 1,98
WR-84-35 34,0 41,5 7,5 4,25

À ce jour, la Compagnie n'a pas effectué suffisamment de travaux pour déterminer l'épaisseur vraie des zones minéralisées en raison du grand espacement entre les forages. Cependant, l'épaisseur vraie est probablement inférieure aux longueurs de carottes rapportées. Le rééchantillonnage d'intervalles choisis par l'équipe de Yorbeau a été complété à la fin de 2011.

Renseignements