Les Ressources Yorbeau Inc.
TSX : YRB.A

Les Ressources Yorbeau Inc.

20 oct. 2016 12h31 HE

Yorbeau intercepte 46 mètres de sulfures massifs au projet Scott

- 46,3 mètres titrant 9,7 % de zinc et 0,5 % de cuivre

- incluant 11,5 mètres titrant 15,8 % de zinc et 6,0 mètres titrant 17,3% zinc

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 20 oct. 2016) - Les Ressources Yorbeau Inc. (TSX:YRB.A) (la « Société » ou « Yorbeau ») est heureuse de rapporter les récents résultats du forage au diamant effectué à son projet Scott Lake au Québec qu'elle détient à 100 %.

Le forage SC-87W2 a intercepté un intervalle de sulfures massifs de 46,3 mètres dans le cadre du programme de suivi pour tester l'extension vers l'est de la lentille Gap. Ce programme de suivi a commencé sur la base des récents forages et de la géophysique de forage tel qu'expliqué dans le communiqué de presse du 13 juin 2016. Des résultats d'analyse ont également été reçus pour d'autres intervalles minéralisés le long de la lentille Gap dans les forages SC-86 et SC-87W. Ces intervalles minéralisés, de même que toutes les intersections précédentes divulguées par la Société à l'égard de la lentille Gap, sont situés à l'extérieur des ressources minérales telles qu'estimées présentement au projet Scott (voir la figure 1 ci-jointe).

Les résultats d'analyse sont les suivants:

DDH SC-87W2 Section 1800W (moyennes pondérées)

De
(m)
À
(m)
Longueur
(m)
Cu
%
Zn
%
Au
g/t
Ag
g/t
Remarques
938,3 984,6 46,3 0,5 9,7 0,5 29,1 sulfures massifs (lentille Gap) avec des dikes mafiques mineurs
incluant
955,0 961,0 6,0 0,6 17,3 0,2 38,3 sulfures massifs
et
973,1 984,6 11,5 0,3 15,8 0,2 25,5 sulfures massifs

Puisqu'il s'agit encore de forage préliminaire sur cette zone, la forme exacte et l'épaisseur vraie ne peuvent être déterminées avec certitude et les longueurs de carottes présentées dans le tableau ci-dessus ne reflètent pas l'épaisseur vraie de la minéralisation. Cependant, à la profondeur de la zone de sulfures massifs, l'inclinaison du forage était de 31 degrés. En présumant une inclinaison sub-verticale pour les zones de sulfures massifs et en tenant compte de l'inclinaison de 31 degrés du forage, la longueur des carottes peut représenter plus de 90 % de l'épaisseur horizontale.

Des résultats d'analyse ont également été reçus pour deux autres forages, les trous SC-86 et SC-87W. Le forage SC-87 n'a pas intercepté de sulfures massifs et a terminé dans des roches intrusives du Pluton de Chibougamau (voir la figure 1 ci-jointe).

Les résultats d'analyse pour les forages SC-86 et SC-87W sont les suivants:

DDH SC-86 Section 1950W (moyennes pondérées)

De
(m)
À
(m)
Longueur
(m)
Cu
%
Zn
%
Au
g/t
Ag
g/t
Remarques
859,7 871,5 11,8 0,3 4,3 0,1 20,3 sulfures massifs et dikes mafiques
incluant
859,7 862,6 2,9 0,7 6,5 0,2 45,6 sulfures massifs
et
868,1 871,5 3,4 0,3 9,2 0,1 23,5 sulfures massifs

Il est possible que les longueurs de carottes obtenues ne représentent pas l'épaisseur vraie de la minéralisation. La zone minéralisée dans le forage SC-86 consiste d'un intervalle initial de 2,9 mètres de sulfures massifs, suivi d'une combinaison complexe de bandes de sulfures massifs à haute teneur enchevêtrées de dikes mafiques qui agissent comme une dilution interne de l'intervalle minéralisé dans son ensemble. Le forage SC-86 est interprété comme étant près de la limite ouest de la lentille Gap (voir la figure 1 ci-jointe).

DDH SC-87W Section 1800W (moyennes pondérées)

De
(m)
À
(m)
Longueur
(m)
Cu
%
Zn
%
Au
g/t
Ag
g/t
Remarques
980,0 983,1 3,1 0,3 4,9 0,2 33,9 sulfures en veinules

Le forage SC-87W était un recoupement par coin de déviation du forage initial SC-87, lequel n'a pas intercepté de minéralisation et a terminé dans des roches intrusives stériles du Pluton de Chibougamau à la position prévue de l'horizon de la lentille Gap.

Gérald Riverin, le président de la Société, a déclaré: « Nous avons été agréablement surpris par l'exceptionnel intervalle de sulfures massifs de 46 mètres dans le forage SC-87W2, lequel est probablement un des meilleurs trous qui ont été forés dans le camp minier Chibougamau. Ce trou de forage a été planifié principalement sur la base de vecteurs géophysiques et de la modélisation informatique des données des forages avoisinants, mais a également été approuvé en partie pour délimiter la lentille Gap à l'est. Cependant, au lieu de délimiter la minéralisation, il peut avoir ouvert un nouveau secteur important le long de l'horizon de la lentille Gap. Par conséquent, le forage se poursuivra pour tester des extensions possibles des sulfures massifs épais vers le haut et à l'est. Nous attendons avec impatience de poursuivre le forage dans ce secteur. »

Alors que du forage additionnel de suivi est encore en cours, la Société a donné à Roscoe Postle Associates (RPA) le mandat de commencer une estimation de ressources révisée et un rapport technique conformément au Règlement 43-101 à l'égard de toute la propriété, incluant la lentille Gap nouvellement découverte ainsi que le gîte historique Selco qui n'a jamais fait l'objet d'une estimation de ressources conformément au Règlement 43-101.

La propriété Scott Lake, détenue à 100 % par Yorbeau, est déjà l'hôte de plusieurs lentilles de sulfures massifs polymétalliques. Une estimation de ressources sur Scott Lake a été préparée par RPA en 2011 à la demande de Ressources Cogitore. L'estimation de RPA indique des ressources présumées combinées de 5,45 millions de tonnes titrant 1,2 % de cuivre, 4,6 % de zinc, 0,2 g/t d'or et 34 g/t d'argent, en utilisant une teneur de coupure de 80 $ la tonne (Rapport technique préparé par Roscoe Postle Associates et déposé par Ressources Cogitore en 2011).

Toutes les carottes de forage faisant l'objet du présent communiqué de presse ont été décrites et identifiées pour analyse dans les installations sécurisées de la Société à Chibougamau au Québec. Les carottes de forage sélectionnées pour analyse ont été coupées en deux et une moitié des carottes a été envoyée dans des sacs d'échantillons avec les standards, les duplicatas et les répliques appropriés pour fins du contrôle de la qualité. L'autre moitié des carottes est conservée pour référence future. Pour les forages SC-86 et SC-87W, les échantillons ont été envoyés à Techni-Lab S.G.B. Abitibi Inc. (ACTLABS) à Ste-Germaine-Boulé au Québec. Pour le forage SC-87W2, les échantillons ont été envoyés au Laboratoire ALS Chemex de Val d'Or.

Les travaux ont été effectués par le personnel de Yorbeau sous la supervision de Gérald Riverin, Ph. D., géo., une personne qualifiée (tel que défini au Règlement 43-101). Il a révisé et approuvé le contenu de ce communiqué.

À propos de Les Ressources Yorbeau Inc.

La propriété Rouyn détenue à 100 % par la Société contient quatre gîtes aurifères connus dans le corridor Augmitto-Astoria, long de six kilomètres et situé dans la partie ouest de la propriété. Deux des quatre gîtes, Astoria et Augmitto, ont des infrastructures souterraines substantielles et ont fait l'objet de rapports techniques conformes au Règlement 43-101, lesquels comprennent des estimations de ressources. Yorbeau a récemment annoncé la signature d'une lettre d'intention avec Kinross Gold Corporation pour poursuivre l'exploration de la propriété Rouyn. En 2015, la Société a élargi son portefeuille de propriétés d'exploration en effectuant l'acquisition de propriétés stratégiques de métaux de base dans des régions à haut potentiel dans la ceinture Abitibi du Québec et de l'Ontario qui offrent une infrastructure favorable au développement minier. Les propriétés de métaux de base nouvellement acquises incluent la propriété Scott Lake, laquelle est l'hôte de ressources minérales importantes. La Société détient également la propriété Beschefer, laquelle est adjacente au gisement B-26 de SOQUEM et est située dans une région où l'intérêt pour l'exploration s'accroît.

Des renseignements additionnels concernant la Société sont disponibles sur le site web de la Société au www.yorbeauresources.com.

Énoncés prospectifs : À l'exception des données historiques, toutes déclarations faites dans le présent communiqué en ce qui concerne, mais sans s'y limiter, les nouveaux projets, les acquisitions, les plans futurs et les objectifs sont des énoncés prospectifs qui peuvent contenir certains éléments impliquant des risques et des incertitudes. Rien ne saurait garantir que de tels énoncés s'avéreront exacts. Les événements et résultats réels pourraient grandement différer des prévisions et attentes exprimées par la société.

Renseignements