LA SOCIETE ROYALE DU CANADA

LA SOCIETE ROYALE DU CANADA

29 nov. 2006 17h40 HE

Yvan Guindon nommé président-élu de la SRC

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 29 nov. 2006) - Nous avons le plaisir d'annoncer l'élection d'Yvan Guindon au poste de président-élu de la SRC (Société royale du Canada) : Les Académies des arts, des lettres et des sciences du Canada. Il siégera au Conseil de la SRC à titre de président-élu jusqu'en novembre 2007 où il deviendra officiellement président de la SRC. Diplômé de l'Université de Montréal (Ph. D. en chimie organique, 1981), il apporte à la SRC une expérience remarquable en recherche et en administration de la recherche ainsi que des liens étroits avec l'industrie pharmaceutique. La présidente de la SRC, Patricia Demers, est " ravie que l'expérience et les réseaux d'Yvan Guindon aideront à poursuivre l'expansion de nos activités."

Yvan Guindon s'est joint à l'équipe de Merck Frosst Canada en tant que chimiste senior en 1979. Il fut promu au poste de directeur de la chimie thérapeutique en 1984, puis à celui de directeur principal en 1985. Il a d'abord réalisé les synthèses des différentes leucotriènes impliquées dans les réponses allergiques et inflammatoires, puis s'est penché sur la découverte d'agents pouvant contrôler la biosynthèse de leucotriènes ou amoindrir leurs actions, ouvrant ainsi la voie à la découverte de nouveaux traitements de l'asthme.

En 1987, Yvan Guindon s'est joint à Bio-Méga à titre de directeur scientifique. En moins d'un an, il fut nommé vice-président de Bio-Méga/Boehringer Ingelheim Research Inc. Il a alors dirigé les activités de recherche et développement ayant mené à la découverte d'agents antiviraux, d'un inhibiteur de la protéase du VIH et d'un antihypertenseur s'appuyant sur l'inhibition de la rénine.

En 1994, Yvan Guindon a été nommé chef de la direction et directeur scientifique de l'Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM), un centre de recherche biomédicale renommé. Par sa vision, sa détermination et son engagement exceptionnel, il a donné à l'IRCM un essor extraordinaire qui a amené le gouvernement du Québec à y investir 30 millions de dollars pour augmenter la masse critique de chercheurs. Il y a recruté des chercheurs de haut calibre et modernisé toutes les infrastructures de recherches. Il a aussi mis sur pied le laboratoire de chimie bio-organique de l'IRCM où il continue, avec son équipe, ses recherches en chimie organique et médicinale. La chimie des radicaux libres et la découverte de nouveaux agents anti-inflammatoires ou anti-tumoraux font partie présentement des thèmes de recherche de son équipe.

Tout au long de sa carrière, Yvan Guindon a conservé des liens étroits avec le milieu universitaire où il a poursuivi des recherches, enseigné et supervisé nombre d'étudiants de deuxième et de troisième cycles dans le cadre de son association avec le département de chimie de l'Université de Montréal. Il est de même professeur associé au département de chimie de l'Université McGill.

Par ses publications (plus d'une centaine) et ses brevets (plus d'une cinquantaine), Yvan Guindon a contribué de façon majeure à la recherche ainsi qu'à l'administration de la recherche. Sa carrière lui a valu de nombreux prix et distinctions. Il a notamment été nommé membre de l'Institut de chimie du Canada en 1988 et élu à l'Académie des sciences de la SRC en 1990. En 2004, il a été nommé membre de l'Ordre du Canada. En 2006, il s'est vu décerner le prix du Québec Lionel-Boulet en reconnaissance de sa contribution remarquable au développement technologique et économique du Québec dans le domaine de la chimie médicinale.

Fondée en 1882 par le gouverneur général du Canada, la SRC est la plus ancienne et la plus prestigieuse des sociétés savantes au pays. Sa mission est de promouvoir l'avancement du savoir et de reconnaitre les contributions remarquables dans les arts, les lettres, les sciences et la vie publique au Canada. L'élection à la SRC constitue le plus grand honneur qui puisse être accordé aux chercheurs, aux artistes et aux scientifiques au Canada.

Renseignements